Vous avez probablement de bons souvenirs des parcs d’attractions dans lesquels vous êtes allé pendant vos vacances! Cependant, votre court séjour a probablement été plus agréable que celui de Vanesa Castro, personnage du livre Wonderland.

La parution traduite de ce livre nous est parvenue en 2017, mais je n’en avais jamais entendu parler avant qu’on m’offre ce livre en cadeau, tout récemment! C’est donc à mon tour de vous faire découvrir son univers lugubre.

Je ne vous ferai pas patienter plus longtemps, soyez donc les Bienvenus à Wonderland!

Vanessa Castro a bien des secrets, mais elle est loin d’imaginer ceux qu’a la population de Seaside, une petite ville sur la côte ouest des États-Unis. Quand la mère de famille rejoint les forces de la police de cette ville, elle réalise que la plupart des habitants n’ont qu’un objectif, le bien-être de Wonderland. 

Malheureusement, sa première enquête commence assez tôt, lorsqu’un cadavre est découvert dans ce lieu de plaisir et d’amusement, de même qu’un adolescent qui travaille au parc est porté disparu.

Ce cauchemar est bel et bien réel, mais Seaside cache encore plus de mystères qui seront découverts au fur et à mesure de l’enquête.

Est-ce que le tueur se fera prendre ou continuera-t-il à frapper ? 


Intrigue et suspense

Je ne suis pas fan des enquêtes policières, puisque j’ai trop souvent vu des films de ce genre. Mais Wonderland m’a fait changer d’avis! Ça faisait quelque temps que je ne m’étais pas attardée à un suspense policier et je ne le regrette pas! Il y a beaucoup de description dans ce livre, puisqu’au fur et à mesure, nous découvrons des indices qui nous permettront de trouver qui a fait ce crime.

L’intrigue nous garde en suspense jusqu’à la fin et l’histoire est bien construite.

Jennifer Hillier, l’auteure de Wonderland, ne s’en cache pas, elle est une grande fan de Stephen King. Elle s’est inspirée de lui afin de trouver son propre style d’écriture, sans plagier l’auteur et ses idées. Mais comme son idole, Hillier passe beaucoup de temps sur la description des personnages et des scènes, tout au long de son roman.

Elle voulait vraiment nous faire comprendre l’environnement tordu de cette ville et de ce parc… et elle a très bien réussi!

Comme le maître de l’horreur nous l’a fait comprendre dans ses livres, les monstres sont humains! C’est avec cette idée en tête que l’auteure a écrit un roman sur le vrai monstre qui se cache derrière cette tragédie : l’homme.


Consentement

J’ai déjà parlé plusieurs fois du consentement, dont dans mon article sur le livre Porteurs. Ici, l’auteure ne s’est pas seulement donné comme mission de bâtir cette histoire, elle a aussi mis l’emphase sur le danger des liens de pouvoirs.

Au lieu de faire en sorte qu’un personnage nous explique à quel point certains utilisent leur statut social afin d’abuser des autres, elle nous montre les répercussions que cela peut avoir.

Une bonne partie de l’histoire est basée sur la notion d’abus de pouvoir et je pense qu’il s’agit d’une bonne chose d’en parler!

Mais je dois vous avouer que le seul élément qui m’a déplu de ce livre est la fin… Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la conclusion en tant que telle qui m’a dérangée, c’est plutôt le manque d’information. 

Tout au long de ces 355 pages, nous suivons l’enquête de l’inspecteur Castro concernant ce qui s’est produit à Wonderland. Comme plusieurs personnes sont suspectes dans cette enquête, il est évident que nous devons avoir le plus de détails possible pour comprendre les motivations de chacun et chacune. 

Cependant, lorsqu’on « apprend » l’identité de la personne coupable, ses raisons sont expliquées un peu trop brièvement à mon goût. C’est comme si la motivation de plusieurs personnages se ressemblait, donc l’auteur ne voyait pas l’intérêt d’expliquer le raisonnement du coupable, et j’ai trouvé cela décevant que l’on n’ait pas le temps d’analyser ce dernier et de le comprendre.

Au final, l’énigme était bien construite et certains éléments ont permis d’ajouter une touche de mystère au récit. Cette histoire est un suspense avec une touche d’horreur, puisque la pire chose qui peut arriver à un parent est de perdre son enfant, c’est pour cela que Vanessa doit faire vite!

Je vous conseille donc de faire connaissance avec Jennifer Hillier, auteure à grand potentiel!

Et il s’agit d’une bonne lecture pour se mettre dans l’ambiance de l’Halloween…