Puisque les déplacements entre régions ne sont pas encore sur la liste des choses approuvées, je vous propose ici de « déguster » mon top-5 de gins québécois dans votre salon, les deux pieds sur le pouf. C’est dans l’air du temps de consommer Québec, alors je vous en ajoute dans votre panier!

Bien sûr, le but est de vous donner envie de prévoir votre prochain roadtrip, parce que ces alcools proposés sont non seulement délectables, mais le déplacement fait aussi partie du plaisir…


La Société Secrète, Percé

Peut-être connaissez-vous déjà leur gin, Les Herbes folles ? Délicieux produits créés avec des aromates sauvages qui poussent dans leur coin de pays, il est si populaire qu’il est rare de mettre la main dessus à la SAQ (par chance ils ont une boutique en ligne). Je vous propose donc de mettre l’adresse à votre carnet de route !

J’avoue que j’ai un petit faible, d’abord parce que deux filles font partie de l’équipe fondatrice de cet endroit, ce qui est plutôt rare dans le monde de la distillerie. Ensuite, mon coup de cœur est décidément pour leurs installations dans une ancienne église anglicane datant de 1875. L’endroit est majestueux, empreint d’histoire et le plafond haut permet à l’alambic d’étirer son corps sur 7 mètres.

Distillerie La Société Secrète

Distillerie Mitis, Mont-Joli

Pin Mugo aux Jardins de Metis

Tant qu’à être déjà dans l’est du Québec, passez donc par Mont-Joli ! La Distillerie Mitis a choisi d’installer sa petite bâtisse à cet endroit pour profiter de la pureté de l’eau de la rivière Mitis, ressource importante pour un distillateur. Dans ce village aux portes de la Gaspésie, c’est pour le gin Mugo que vous vous y arrêterez, récipiendaire de LA double médaille d’or au prestigieux New York World Wine and Spirits Competition 2019. Ils sont aussi à développer d’autres produits, comme un rhum que je n’ai malheureusement pas eu le bonheur de goûter, puisque nous sommes passés alors que les réserves étaient à sec !

La beauté du gin Mugo est qu’il est produit en collaboration avec les Jardins de Métis, situés à quelques pas de là. Le pin montagnard (Pinus mugo) est cueilli à la main aux Jardins, et ensuite accompagné dans la recette de divers aromates, ce qui rend le goût du gin Mugo un brin résineux et frais à la fois. Profitez-en justement pour aller admirer ce coloré Jardin.

Vous pouvez vous procurer leurs produits sur place ou encore à la SAQ.


Distillerie du Saint.Laurent, Rimouski

Esquisse_Distillerie_St-Laurent, par l’Atelier Pierre Thibault

Ici, pas de panique, vous n’êtes pas en retard, le lieu dont je veux vous parler n’est pas encore construit ! Pas que cette distillerie est nouvelle, oh que non, c’est plutôt qu’elle sera maintenant établie à Pointe-au-Père, avec un sublime endroit mariant air salin et vue sur le fleuve (et les plus beaux couchers de soleil), conçu par l’Atelier Pierre Thibault. Lors de l’annonce du projet, on y souligne que les amateurs de spiritueux pourront parcourir le chemin de la matière première à la bouteille, en sillonnant les installations et le chai de vieillissement, pour terminer leur visite par une dégustation sur la terrasse en bord de mer.

Côté produit, ils ont une gamme de Gin St. Laurent infusée à l’algue Laminaria (mon préféré est le Gin Citrus), mais ils ont aussi développé un Acerum, un spiritueux issu de la distillation du sirop d’érable. L’équipe est passionnée et colorée. D’ailleurs, on peut lire sur leur site Web les mots Fier. Obstiné. Indépendant. Tout à fait représentatif. Ils font partie des pionniers de la microdistillerie au Québec, à découvrir absolument !

L’équipe derrière la production des produits St.Laurent!

Vous pouvez vous procurer leurs produits dans plusieurs SAQ au Québec.


Distillerie Côte-des-Saints, Mirabel

Distillerie Côte-des-Saints

Ici, vous serez surpris par deux éléments, d’abord par la magnifique bâtisse haut de gamme construite dans un secteur agricole de Mirabel, ensuite parce qu’il se peut que vous y soyez accueilli par le Dr François Marquis (vous savez, l’urgentologue dans l’émission De garde 24/7 ?), qui est l’un des co-propriétaires. La Distillerie Côte-des-Saints produit le gin du même nom, primé une première fois à Londres et ensuite avec la Médaille d’or du New York World Wine and Spirits Competition 2020.

Au tout début du projet, ils ont embauché un maître distillateur après une chasse au talent à travers le monde, rien de moins! La visite guidée à laquelle j’ai pu assister était donnée par un des proprios. Le détail de leur démarche, jusqu’aux produits finis entre nos mains, est raconté avec une passion débordante, et les projets à venir pour cette distillerie en font une qu’il faut garder à l’œil ! Outre leur gin, ils produisent une liqueur de cacao et une liqueur de menthe dont la finesse est loin de ressembler à la boisson que votre grand-mère buvait aux Fêtes autrefois.

Leur gin est tout juste débarqué dans certaines SAQ, il vous faudra vous rendre directement sur place pour déguster leurs autres produits!


Distillerie de la Chaufferie, Granby

Distillerie La Chaufferie, photo:Pascal Rameux

Une des petites nouvelles dans le monde, mais dont l’arrivée est loin de passer inaperçue ! En 18 mois, j’ai entendu parler de cet endroit pour son accueil chaleureux, son décor industriel et ses initiations à la mixologie.

C’est dans un immeuble d’époque, construit à la fin des années 1800 pour alimenter en chaleur les immeubles de la société Imperial Tobacco, que leurs trois alambics, nommés Mikki, Melody et Veronika, prennent place. C’est dans le bar aménagé à l’intérieur, où il y a un mur de séchage de produits cueillis par Claudia, la gérante, que les ateliers de mixologie sont donnés (hors-Covid).

Toute l’histoire derrière cet ancien quartier industriel transparait jusque dans le design de leur étiquette. Les 11 acolytes de la Chaufferie n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Leur gamme complète de produits est disponible à leur boutique en ligne ou encore en SAQ!


Je suis loin de penser que j’ai fait le tour des visites de distilleries, alors selon vous, laquelle vaut le détour ?

Parce que moi aussi j’ai un carnet d’adresses à remplir…