Après avoir fait je ne sais plus combien d’allers-retours entre Québec (ma ville natale) et Montréal depuis les 15 dernières années, j’ai honte de dire que je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’arrêter à Trois-Rivières…

Pourquoi? Je n’avais tout simplement aucune idée de ce qu’on pouvait y faire!

Quand Tourisme Trois-Rivières m’a proposé de découvrir leur offre touristique pour l’été 2020, je me suis dit que c’était le moment ou jamais! Je vous partage mon parcours, le temps d’un week-end.


1er arrêt

Lunch au Sea Shack Au bord du Lac

Longeant la route 138, ce petit casse-croûte de bord de route magnifiquement situé aux abords du lac Saint-Pierre nous transporte dans le Maine, de par son look et son menu mettant en vedette les fruits de mer.

Le menu est court, mais la nourriture de très haute qualité avec des produits frais et faits maison par les deux mêmes propriétaires que le réputé restaurant Poivre noir, dans le port de Trois-Rivières. Les crevettes panées, les calmars frits, le sandwich de gravlax (avec sa sauce à l’aneth!) ou de truite fumée : tout était tellement bon!

Bien sûr, on ne peut pas partir sans goûter à quelques-unes des saveurs de gelato, encore une fois fait maison. C’est vraiment un endroit sympathique où on se sent en vacances!

12271 rue Notre-Dame Ouest, Trois-Rivières

Site Web


2e arrêt

Visite du musée BORÉALIS

Crédit: Tourisme Trois-Rivières

Réouvert depuis le 23 juin, BORÉALIS raconte l’histoire de l’industrie papetière au Québec à travers un parcours interactif parsemé de pièces de collection et de vidéos d’archives. Pour assurer une visite sécuritaire, apportez votre téléphone intelligent et vos écouteurs pour suivre la trame narrative de la visite. On vous amènera même visiter les immenses réservoirs d’eau dans les voûtes au sous-sol. Impressionnant!

200 avenue des Draveurs, Trois-Rivières

Borealis3r.ca


Astuce futée : La Carte Musées vendue au coût de 30 $ vous donne accès à 13 musées de la ville, quand bon vous semble, et sans limites de temps (valeur de 75 $).


3e arrêt

Souper chez ÉPI, Buvette de quartier

J’ai eu un GROS coup de coeur pour ce petit bijou de restaurant sans prétention qui sert une cuisine créative de haut calibre. Pour goûter à l’étendue de leur talent culinaire, je vous suggère fortement le menu dégustation 5 services qui change chaque semaine au gré des arrivages des produits locaux et de saison. Fiez-vous au savoir-faire du personnel pour vous proposer de fabuleux accords mets et vins.  Il y a deux belles terrasses, une devant le restaurant sur la rue Radisson et une intime à l’arrière pour profiter des belles soirées.

Nous avons mangé des gourganes à l’émulsion de chèvre, des bourgots marinés, de l’agneau, de la joue de morue, et tout était délicieux! Regardez la beauté des plats : une image vaut 1000 mots. Je n’hésite pas une seconde à vous recommander l’endroit.

119 rue Radisson, Trois-Rivières

Epibuvette.ca


4e arrêt

Dodo à l’Hôtel OUI GO!

Si vous aimez les nouvelles adresses branchées, ce chic hôtel-boutique ouvert en 2016 en plein centre-ville de Trois-Rivières est l’endroit pour vous. Au premier coup d’œil, j’ai été charmé par l’extérieur du bâtiment historique datant d’environ 1910. L’hôtel complète présentement d’importants travaux d’agrandissement dans le bâtiment adjacent, un ancien magasin de fourrure. Au total, c’est 11 chambres qui sont ajoutées aux 16 existantes. Elles sont toutes super confortables et bien décorées! Ici, le neuf et le luxe côtoient le cachet d’antan, qui a été conservé grâce à de petits détails comme les murs de brique d’origine et le coffre-fort de l’ancienne Banque de Montréal.

Le petit plus? La cafetière Nespresso dans les chambres et l’emplacement qui permet de tout faire à pied. De plus, dans les prochains mois, le hall d’entrée et le corridor principal de l’hôtel se transformeront en un mini-musée qui racontera l’histoire de ces vieux édifices. J’adore!

1413 Rue Notre-Dame Centre, Trois-Rivières

Hotelouigo.com


Psssit! Ne repartez pas sans une visite au magasin général Le Brun, adjacent à l’hôtel. Vous y trouverez toutes sortes d’objets rigolos, d’antiquités, et de cadeaux.


5e arrêt

Visite de la Vieille Prison

C’est le temps de ressortir votre Carte Musées pour profiter d’une autre belle visite instructive et captivante, celle de la Vieille Prison de Trois-Rivières. L’établissement, fermé en 1986 par Amnistie internationale pour cause d’insalubrité, a été reconverti en musée après quatre ans de travaux de réparation et de désinfection. Un guide vous racontera le quotidien des prisonniers dans ce lieu insalubre et la visite des cachots vous fera frissonner pour quelques heures assurément.

200 rue Laviolette, Trois-Rivières

Museepop.ca


Psssit! Prenez note que la visite est pour les 8 ans et plus seulement.


6e arrêt

Relaxer à la microbrasserie Le temps d’une pinte

Il s’agit de l’une des plus belles terrasses en ville, avec sa végétation abondante, ses arbustes et l’immense vigne qui grimpe le long du mur de pierre. La sélection de bières est impressionnante (plus d’une dizaine) et pour tous les goûts.  Le menu de style bistro est alléchant, midi et soir, avec des plats comme les gnocchis maison, la joue de bœuf braisée, les tartares, ainsi que les plateaux de fromages et charcuteries à partager.

1465 rue Notre-Dame Centre

letempsdunepinte.ca


Avouez qu’en 24h, je ne me suis pas ennuyée! On a même manqué de temps pour tout faire…

Bref, Trois-Rivières, je reviendrai!