Le livre Génération Canal Famille : une bonne dose de nostalgie

0
86

En 2000, quand je reviens de l’école et que mes devoirs sont faits, je me stationne devant la télé et je syntonise la chaine 16. Soit j’écoute Radio Enfer, qui présente une gang full cool que j’aimerais tellement rencontrer. Je les admire! Ils sont l’image que je me fais d’une radio étudiante au secondaire. Soit j’écoute Une galaxie près de chez vous, émission que même ma mère trouve aussi drôle et niaiseuse que moi. Sinon, c’est Opération Caméléon avec Réal Bossé, et du haut de mes 8 ans, je souhaite un jour pouvoir participer à l’émission.

Puis à 19h… plus rien! L’écran présente simplement le logo d’un arbre au tronc bleu. Ça veut donc dire que c’est l’heure de se préparer pour le dodo.

Décembre 2000, il y a des pubs étranges qui passent entre mes émissions habituelles. Un jeune assis devant sa télé avec son spaghetti qui lui beurre les pantalons. Ça parle d’une transition à venir… À partir du 2 janvier 2001, ma chaîne préférée ne sera plus pareille. La veille de ce jour fatidique, les dernières secondes avant l’habituel 19h hors ondes, je revois encore l’arbre au tronc bleu, mais cette fois il perd ses feuilles : c’est la fin du Canal Famille.

La bande-annonce du changement de cap vers Vrak TV, en décembre 2000.

Ah, c’est dramatique!


La bible des nostalgiques

Mais en même temps, qui n’a pas été à la fois triste et curieux de la transition vers Vrak TV? J’ose croire que ce méchant changement (hehe) a confirmé l’amour qu’avaient les jeunes du Québec envers Canal Famille. Et presque 22 ans plus tard, cet amour a mené à la création d’un livre par Simon Portelance et Guy A. St Cyr. De nombreuses années de travail, d’entrevues, de recherches d’archives et sûrement de nostalgie pour arriver à la bible Génération Canal Famille, que j’ai achetée dès qu’elle est sortie en magasin.

Jean-François Beaupré, Guy Jodoin, Simon Portelance, Guy A. St Cyr et Richard Lord, compositeur et bruiteur pour Les Zigotos et Dans une galaxie près de chez vous. Crédit: Canal Famille 2.0 – Facebook

J’ai emmené ma nouvelle acquisition au travail, et malgré les différences d’âge, des collègues ont feuilleté le livre pour se remémorer de bons souvenirs. La nostalgie crée de belles conversations et cet ouvrage offre plus de 150 pages de nostalgie.

Si j’ai décidé d’écrire ces lignes, c’est à cause de ce sentiment qui m’envahit quand je parcours les pages. C’est spécial de voir ces images des comédiens qui ont coloré mon enfance, que ce soit pour bien commencer la journée avec mes céréales ou pendant les journées de tempête! J’ai grandi avec Canal Famille et Vrak TV. J’ai voulu être une sorcière comme Sabrina et les sœurs Halliwell. Je voulais aller au même Lycée que Tommy et Merton Dingle. Je chantais fredonnais Toucher le ciel et Les cinq doigts de la main. J’ai fait signer Manu et Fred dans un petit calepin lors d’un événement à Québec. Et my god que j’ai tapissé les murs de ma chambre avec les posters d’émissions du magasine Cool!.

Ne pas juger mon poster de Garou… je gardais littéralement TOUS les posters!

Récemment, j’ai replongé dans mes souvenirs en écoutant la série Gilmore Girls. Loin d’être la meilleure série comparativement à toutes les autres options disponibles aujourd’hui, ça reste que mes souvenirs qui y sont rattachés la rendent meilleure. Et je ne suis pas la seule, parce qu’à l’époque, j’écoutais Gilmore Girls avec ma mère. Lorelai, c’était elle, et moi, j’étais Rory! Sauf qu’on était dans un village moins cute. 20 ans plus tard, on écoute chacune la série de notre côté, mais avec les mêmes beaux souvenirs.

Des 25 minutes de pur bonheur… même si on est loin du Full HD et des scripts de qualité.