J‘ai vécu mon adolescence au début des années 2000 (de 2001 à 2006 pour être plus précise) et j’y ai découvert de nombreux produits de beauté… dont quelques-uns ne s’inscriront certainement pas dans les annales. Mais bref, je me sens un peu nostalgique aujourd’hui, alors voici les dix produits de beauté qui ont marqué mon secondaire!


Le fer plat BaByliss

Après deux années de lissage de cheveux au fer à repasser de ma mère et une énorme brûlure dans le front, ma sœur du milieu et moi avons pris nos économies pour s’acheter le fameux fer plat bleu de BaByliss. Durant ces années, les cheveux ultra-plats étaient tellement populaires… et mes pointes tellement abîmées!!!


Le crayon Khôl noir

Je ne sais pas combien de crayon Khôl noir j’ai utilisé durant cette période, mais sûrement un nombre astronomique, car chaque matin et entre chaque période, j’appliquais ledit produit dans mes muqueuses. Et j’utilisais mes crayons jusqu’au bout, il restait moins d’un centimètre quand je le jetais, car l’important était de TOUJOURS avoir ce crayon sous la main pour faire ressortir mes yeux… en tout temps!


Les grosses pinces à cheveux

Je pense que cette tendance est liée à mon école secondaire (Allô Collège Letendre!), qui était située proche du magasin de coiffure. On se procurait ces pinces pour faire tenir la sublime frange remontée sur le dessus de la tête. Pour être vraiment cool, tu devais avoir les trois couleurs et tu en pinçais une autre sur le col ou au bas de ton polo.


Le rouge à lèvres liquide Pulp, de L’Oréal

Les premiers rouges à lèvres que je me suis acheté sont les Pulp de L’Oréal. J’adorais deux couleurs en particulier : le rouge Crush #3 et Forbidden #7 qui, avec du recul, ne me faisaient vraiment pas bien! Mais je les ai porté au quotidien pendant 2 ans… Ouf!


Le spray Sun In

Chaque fin d’année scolaire, j’allais à la pharmacie pour m’acheter ce spray. Pour seulement dix dollars, je me vaporisais les cheveux tout l’été et j’obtenais de joli reflets dorés. L’effet était naturel… mais rendait les cheveux très sec!


Le gloss aux fruits

Après le crayon noir, le gloss à bille aux fruits est la deuxième chose que je traînais chaque jour dans ma poche. Je pense que j’étais accro à ce gloss ultra-sucré : j’en appliquais au minimum deux fois par heure. Mes lèvres devaient toujours être ultra-brillantes.


La teinture Manic Panic

À cette époque, si tu avais de la couleur dans les cheveux, c’était du Manic Panic. Peu dispendieux, en vente dans les pharmacies et très pigmenté, c’était ultra-facile de se faire des mèches de couleurs. À mon école, la couleur dans les cheveux était interdite, mais l’été, on se gâtait avec quelques mèches colorées!


Le kit de mèches Nutrisse

Oh que j’en ai gâché des cheveux avec ce kit de mèche… Les miens et ceux de mes sœurs! L’applicateur ne fonctionnait pas très bien et la décoloration n’était pas toujours égale, mais mes amies et moi l’avons acheté plus d’une fois.


Le parfum en gel brillant Tommy Girl

Le gel brillant Tommy Girl est le premier parfum que j’ai reçu. La particularité de ce gel est qu’il est pailleté, et c’est la raison pour laquelle je l’aimais tant! J’ai donc passé plusieurs années le cou brillant…


Le recourbe cils

En secondaire deux, j’ai fait la découverte du recourbe cils et je l’ai fait découvrir à ma sœur du milieu du même coup : un gros coup de cœur pour nous deux. Cet accessoire ne quittait pas ma trousse, car il ouvrait mon regard et rendait mes cils exceptionnels.


Et toi, quel est le produit de beauté culte de ton secondaire?