Un weekend rocambolesque à New York City

une fin de semaine à New York
Photo : Angélique Guyat

Deux de mes amies étaient de passage à New York pour la semaine et m’ont proposé de les rejoindre. Montréal étant tellement proche des États-Unis et la Grosse Pomme étant facilement accessible par bus ou par avion…

J’ai décidé d’aller les retrouver pour une fin de semaine entre filles!


Le trajet de bus

J’opte donc pour le voyage en bus, qui est plus économique que l’avion. Je vous conseille d’ailleurs de vous y prendre à l’avance pour acheter les billets, car les prix augmentent vite à l’approche de la date.

Psssit! Le site wanderu.com propose des prix plus intéressants que le site des compagnies de bus.

Pour la petite anecdote, je pars donc un vendredi, à 23h, de Longueuil. Et pour tout avouer,  je n’était vraiment pas organisée. Je me rends compte, 30 minutes avant de prendre le bus, que je n’ai pas de carte de crédit ni de dollars américains sur moi. Le temps étant trop court pour retourner chez moi chercher ma carte, je contacte mes amies pour savoir si elles peuvent me prêter de l’argent durant le weekend. Elles acceptent et me voici partie avec seulement 30$ canadiens sur moi (soit 18$ américains), juste la somme pour payer le visa de trois mois qu’imposent les États-Unis à mon passeport et le métro pendant le weekend… Misère!

une lignée de taxi à New York
Photo : Laurine Cretenet

Disons que ce petit épisode m’a pas mal stressée tout le weekend, car ce n’est jamais agréable de quémander de l’argent, même s’il s’agit d’excellents amis.

Petit conseil, regardez toujours si vous avez votre carte de crédit et un peu de cash dans votre passeport avant de traverser les lignes!

Psssit! Si un jour vous vous retrouvez mal prise comme moi, installez l’application Google Pay, afin de pouvoir payer avec votre téléphone intelligent!

Et tant qu’à y être, optez donc pour l’avion, car le voyage en bus n’est pas très confortable. D’autant plus lorsque le chauffeur nous fait descendre du bus à 4h du matin, à Albany, pour attendre 30 minutes dans le terminal.

Bref, je sentais que mes deux jours allaient être éprouvants…


Des dinosaures à New York

C’était, si je ne me trompe, la 5e fois que je visitais New York et je n’avais jamais eu l’occasion de me rendre au Muséum d’histoire naturelle auparavant. Quelques heures après mon arrivée, on se lance donc dans une promenade à Central Park, pour se rendre jusqu’au musée. 

Faites une petite halte déjeuner au Café Frida, qui propose des brunch à la sauce mexicaine. Mmmm!

Le Muséum d'Histoire Naturelle, New York
Photo : Laurine Cretenet

On passe plus de trois heures à découvrir les dinosaures et les salles dédiées aux civilisations d’Amérique Centrale, du Sud et d’Afrique. À vrai dire, le musée est tellement grand que je vous suggère même d’y passer la journée!

C’est tellement impressionnant de découvrir les squelettes reconstitués de Tyrannosaurus Rex, de Mammouth, etc. On en profite pour laisser place à notre âme d’enfant, qui est bien sûr toujours présente!


Broadway et ses comédies musicales

Broadway, New York
Photo : Laurine Cretenet

Pour ma part, cette fois-ci, j’ai dit adieu au classique Times Square. J’ai déjà donné… Mais, on est à Broadway, alors c’est l’occasion rêvée de voir une comédie musicale!

Si vous prévoyez en voir une, je vous suggère d’acheter vos billets à l’avance sur le site broadway.com

Nous ne l’avions pas fait et nous voici à choisir le spectacle en fonction du prix le plus accessible. On opte donc pour Anastasia et (heureusement!) ce fût un très bon choix. Nous étions bien placée dans une salle ni trop grande, ni trop petite. Le spectacle, d’une durée de près de 2h, et la prestation des artistes sur scène étaient remarquables. Et si vous connaissez le dessin animé, vous pourrez chanter aussi les paroles.

la comédie musicale d'Anastasia à New York
Photo : Laurine Cretenet

Brooklyn et son pont

Le lendemain, on décide de se rendre dans une église à Harlem pour écouter du gospel. Mais pas avant d’avoir manger un très bon repas chez Jacob Soul Food and Salad Bar. Ce restaurant-buffet propose une généreuse cuisine aux accents africains. Un vrai délice!

Puis, direction le pont de Brooklyn. Cela permet une vue incroyable sur Manhattan.

le pont de Brooklyn, New York
Photo : Laurine Cretenet

On décide ensuite de rentrer à pied jusqu’à l’appartement, soit 2h30 de marche. Je devais repartir le soir même pour prendre mon bus. Et ça a d’ailleurs été la course. Une panne de métro a fait en sorte que je n’ai pas eu le choix de prendre un Uber pour arriver à temps au terminal de bus.

Au final, vous pouvez faire mille choses à New York et la prochaine fois…

je resterai trois jours minimum pour mieux découvrir Brooklyn!