S’évader à Bromont, l’instant d’un weekend

weekend-bromont-manteau-noize

Pour moi, l’amitié est nécessaire, primordiale, voire même vitale à mon bonheur ! Je suis une fille qui aime qui a besoin d’être entourée de gens. Bref, sans mes amis, je ne suis rien. #Dramatisation101

J’apprécie tous nos soupers au resto/à la maison, nos 5 à 7 qui s’étirent toujours trop tard, nos SMS, nos conversations téléphoniques ou celles sur Facebook. En fait, j’apprécie chaque petit moment, mais il n’y a rien qui bat…

les weekend getaways !

D’ailleurs, pas besoin d’aller bien loin pour en profiter : il s’agit tout simplement de sortir de son élément.


En avant, Bromont!

Il y a deux semaines, Caro, Blair et moi avons pris la route pour un petit weekend (bien mérité !) à Bromont. Ça fait quelques fois déjà que je visite Bromont et j’adore cette petite ville pour les paysages spectaculaires qu’elle nous offre, et ce, chaque saison.

J’aime le tempérament relax et décontracté des locaux, qui sont si chaleureux avec les touristes. J’apprécie également la variété d’activités et de restaurants disponibles: il y en a pour TOUS les goûts.

Et le plus beau dans tout ça: c’est situé à seulement 1h de Montréal!


Que le road trip commence…

On a donc commencé notre « road trip » au Café 1792. C’est une jeune entrepreneure de Montréal qui a ouvert ce petit commerce, situé dans une maison centenaire de la rue Shefford. Ç’a vraiment du cachet et la déco est digne Pinterest: on aime!

On s’y est donc arrêté pour le lunch: soupe, bagel et café latte. Tsé, quand ça goûte la vraie bouffe maison réconfortante… Mmmmm !


La vie de chalet

Une fois bien remplis, on a profité de la magnifique température (15 degrés un 25 février, c’est irréel !) pour se balader un peu sur la rue principale. Ainsi, après avoir fait un arrêt obligatoire à la Fromagerie Qualité Summum Bromont (leur fromage en grains au poivre concassé est à tomber par terre), on est allé découvrir notre chalet, au Domaine Yamaska.

Je ne sais pas pour vous, mais moi : j’adoooooore les chalets ! En effet, on aurait pu réserver dans un hôtel, un motel ou même un petit gîte champêtre, mais quoi de plus relaxant qu’un chalet ?

Au premier coup d’œil, on est tous tombés sous le charme de cette jolie petite cabane en bois. Tout était propice à la détente… Tellement relaxant comme endroit, tapis au beau milieu d’une forêt de conifères. Wow !


Le spa: un incontournable

Une fois installé, on a repris la route, en direction du Balnea Spa : un incontournable dans la région. On a donc profité de l’Expérience Thermale (chaud/froid/repos/repeat) pendant tout l’après-midi. Même s’il y avait beaucoup de monde (température quasi estivale oblige), ce fût plus que relaxant…

balnea-spa-hiver-bromont

De retour au chalet, on a ouvert une bouteille de vin (ou deux, ou trois…) et en avons profité pour entrer dans des discussions plus profondes. Je ne sais pourquoi, mais on dirait que le chalet était propice aux révélations… #VieDeChalet


Le Cellier du Roi

Après s’être fait une beauté, on s’est dirigé au restaurant Le Cellier du Roi, situé au club de golf Le Royal Bromont. Depuis deux ans, l’établissement s’est offert les services de Jérôme Ferrer, qui agit ici à titre de chef consultant. Ainsi, le menu offert se rapproche de celui du restaurant Europea, mais pour une fraction du prix.

Effectivement, le menu découverte de 6 services est offert pour seulement 59,50$ au Cellier du Roi. Et vous aurez droit à tout un festin gastronomique, croyez-moi !


Menu dégustation

Afin que nous puissions goûter un peu à tout, le directeur du restaurant (fort sympathique, soit dit en passant!) nous a apporté quelques plats signatures, que nous avons partagés avec joie.

Je ne mange pas de foie gras, donc impossible pour moi de vous en parler. Mais, pour le reste : tout était DÉ-LI-CIEUX! La présentation est alléchante, les ingrédients sont frais, la cuisson est parfaite, les accords sont justes et le service des plus attentionnés.

Bref, ce n’est pas pour rien que Le Cellier du Roi est considéré comme l’une des meilleures tables des Cantons de l’Est !


La cerise sur le sundae

C’est donc le ventre bien plein que nous sommes retournés passer la nuit au chalet. J’Ai tellement bien dormi!

Finalement, le dimanche matin, Blair a pris le temps de nous cuisiner une délicieuse omelette, que nous avons engloutie avant de reprendre la route vers Montréal. C’était un peu comme la cerise sur le sundae d’un weekend plus-que-parfait.

Alors, vous ai-je donné le goût de visiter Bromont ?

Psssit! Si vous êtes des amateurs de glisse, n’oubliez pas que Bromont – Montagne d’Expérience offre des nuits blanches où il est possible d’essayer l’installation « Surveillance » pour encore quelques semaines…