Terminer l’année avec Milk & Bone au Cercle

milk-and-bone-cercle

Dans cette frénésie de décembre, j’avais besoin d’un break pis je comptais sur Milk & Bone pour me calmer le pomponnet.

Dernier arrêt de leur tournée (faut croire que je commence à prendre goût aux fins de tournées ––> voir mon texte sur Basia Bulat), j’ai toujours l’impression que ça va être LE meilleur show ever (je suis naïve ou optimiste comme ça…).

Et ce fut « all I wanted for Christmas »!

Show un peu court (sûrement l’enthousiaste en moi qui parle ici) mais ô combien efficace! Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne, je dois l’avouer, vous étiez parfaites.

Nous (la foule pis moi) avons été un brin bruyants lors de la première partie (Douze camions) mais avons su se faire plus qu’attentifs pour votre show. Probablement qu’on avait juste trop hâte (ça arrive parfois, sorry première partie!).

J’ai toujours espoir que le show dépasse l’album. Pis… It did!!

milk-and-bone-cercle-bleu

Je me considère satisfaite quand je reviens chez nous avec le vinyle pis que je me meurs d’envie de le réécouter. Un peu d’électro avec vos superbes voix, on se retrouvait facilement dans votre dernier album Little Morning.

Oui c’est vrai mais encore plus! Du cover de Death in dignity de Sufjan Stevens plus tranquille, en passant aussi par le cover de All the things she said de T.A.T.U (back in the days ou #tbt comme dirait l’autre), qui donne même envie de danser: ça se passe!!

Ça se passe même beaucoup!!

Milk and Bone, on a envie de vous voir sur scène pis on ne se tanne vraiment pas. Beau!!

C’est probablement la preuve que ce n’est pas parce que tu as juste un album à ton actif que le show tombe à plat. Bien au contraire!

Psssit! T’es vraiment pas game d’écouter leur dernier album.

Pis on ne peut qu’attendre leur prochain album… avec impatience!

Bref, je voulais de la chaleur en cette froide soirée de décembre, pis j’en ai eu plus que je l’espérais!