Et si j’étais riche… comment serait ma vie?

Je ne suis pas à l’argent. La preuve, j’ai quitté un boulot qui me rapportait quand même beaucoup pour une job qui me rapporte le tiers… mais que j’adore. J’ai choisi le bonheur de rentrer travailler plutôt que l’argent : quand même!

MAIS, ça ne m’empêche pas d’avoir cette petite pensée, une fois de temps en temps, en voyant la Youtubeuse Liza Koshy sur un yacht avec Will Smith. Ou bien Marie-Mai qui vend sa grosse baraque à Sainte-Adèle.

La petite maison de Marie-Mai qui est à vendre pour la coquette somme de… t’as-pas-les-moyen$

L’argent ne leur est pas tombé du ciel, il y a eu des heures de travail, des sacrifices, des opportunités… Mais, je me demande parfois:

Et si j’étais riche, moi aussi?

En fait, j’aurais envie de vivre cette richesse une fois dans ma vie, avant de mourir.


Bye-bye stress!

L’argent vient avec son lot de problèmes. OK oui… mais non! Laisse-moi tranquille avec ton pessimisme. Pense plutôt à ton paiement de loyer. Pu besoin de te casser la tête à tenter de trouver quelque chose de potable, assez grand et abordable. Surtout si tu cherches à Montréal (pour 800$/mois, tu seras l’heureuse propriétaire d’un garde-robe).

Non! À la place, tu as ta maison dans les Cantons-de-l’Est quand tu veux avoir la paix et ton gros condo en plein cœur de la métropole.

Ah pis tes petites folies… la bouteille de rouge à 20$ un mardi soir se transforme en sortie au nouveau resto branché où tu vas donner 200$ de tip au serveur. Ton road trip Québec-Matane se transforme en trip d’une semaine (ou deux!) à Los Angeles, parce que… why not?!

Photo : Olenka Kotyk, sur Unsplash

Je pense à ces stars qui passent à l’émission de Jimmy Fallon et j’essaie de m’imaginer à leur place. Au lieu de stresser quant à leur prochain paiement de loyer, ils stressent sur quoi, eux?


Money honey

L’argent ne fait pas le bonheur. Hey, je t’ai dit d’arrêter d’être négative! Permets-moi de rêver un peu… T’sais être riche. Imaginons que nous sommes riches et qu’on a réglé toutes nos dettes, on se ferait sûrement des 5 à 7 de riches.

Je suis certaine que les milliardaires se font des soirées cocktails
pour aucune raison, et ce, chaque semaine.

T’as envie de te faire tatouer par Kate Von D pis te faire coiffer par le coiffeur de Véronique Cloutier, pas d’trouble. T’as envie d’organiser une compétition culinaire dans ton chalet à Mont-Tremblant, pas d’trouble, tu lâches un call à Gordon Ramsay pis Martin Juneau : ça va être drôle! Pis ça se peut que tu aies au party chez Lady Gaga aussi, samedi. Bon, d’accord, j’exagère un peu…

Puis, tes enfants n’iront pas au camp des Joyeux Soleil Souriants de Saint-Hyacinthe, cet été. Non, parce que vous partez en gang sur un voilier longer les côtes de la Grèce.

Imagine si c’était vrai…!

Orkhan Farmanli sur Unsplash

Du jour au lendemain

Bon, c’est essoufflant de rêver à tout ça, mais on ne sait jamais… On ne fait que penser à Billie Eilish, du haut de ses mêmes pas 20 ans, qui vient de chanter la trame sonore du prochain 007. Pas besoin d’une maîtrise en math pour comprendre qu’elle n’a pas été payée en cennes noires. D’ailleurs, présentement, la fortune personnelle de Billie a dépassé les cinq millions de dollars.

Plus de 5 000 000$ !!!

Il y a quelques années à peine, elle valait ce que vaut une jeune fille ordinaire vivant chez ses parents. N’empêche, sa réussite est amplement méritée!

Mais, imagine si ça t’arrivait du jour au lendemain… Bref, en attendant d’être milliardaire, je vais déguster mon ramen et apprécier ma bouteille de rouge à 12$…

Parce qu’au final, je suis quand même heureuse avec ma p’tite vie, t’sais!