La Fouine vous invite aux Fêtes de la Nouvelle-France !

Elle est née noble, fille du Roi, en 1667. Mais, elle s’est sauvée pour éviter un mariage organisé avec un être prétentieux et ignoble.

Depuis, la Fouine se promène dans les rues de Québec – le Premier Empire colonial français – et quête des grains de pain. Elle en fait réserve pour se nourrir l’hiver.

Comme la loi imposée par Mgr de Laval empêche le peuple de quémander, la Fouine se montre sur son plus beau jour, en échangeant avec les passants et en donnant des conseils aux enfants concernant l’hygiène buccale, afin qu’ils ne perdent pas leurs dents, comme ce fut son cas… par négligence.

La Fouine, c’est un personnage caricatural important de la colonisation !

Cette année, la Fouine revivra encore, pendant les festivités de la Nouvelle-France qui se tiendront ce weekend, soit les 2, 3 et 4 août, au Parc de l’Esplanade, à Québec.

Ceux qui, tout comme moi, ont suivi son récit de vie au fil de ses apparitions annuelles, depuis 10 ans, seront heureux d’apprendre qu’elle a un nouveau prétendant… Informez-vous lorsque vous la croiserez dans les ruelles de la ville !


Aller à la rencontre de nos ancêtres

Les Fêtes, c’est une réelle immersion dans l’époque de la Nouvelle-France, où les soldats du 18e siècle montent la garde, alors que les marchands font des affaires sur la rue commerciale.

C’est un prétexte idéal pour savourer l’été, chaque jour, grâce à un grand barbecue et de nombreuses dégustations de produits du terroir. C’est également l’occasion de festoyer avec de grands spectacles musicaux sur la Scène TD, pour prolonger les belles soirées d’été.

C’est un événement à la fois HISTORIQUE, FESTIF ET GASTRONOMIQUE qui souligne l’Amérique des 17e et 18e siècles !

Tout comme la belle Caroline Plante, ma copine qui interprète le personnage de la Fouine et participe bénévolement aux festivités depuis 20 ans, j’ai un attachement particulier à cet événement. C’est le rassemblement de notre peuple, dans le plaisir et la fierté ! Nous sommes nées et avons grandi dans cette magnifique ville fortifiée, riche de toute notre histoire. Les sorties éducatives prévues au programme scolaire nous transportaient à travers le récit de nos ancêtres. Nos parents, fiers et convaincus de nos origines, ont développé notre sentiment d’appartenance à nos racines, en nous trimbalant dans les endroits qui ont marqué les origines de notre colonie.

Ma belle petite maman a même pris part à toutes les promenades commentées des historiens Jean-Marie Lebel et Jacques Lacoursière. Elle prenait plaisir à nous raconter les anecdotes savoureuses de l’évolution de notre société québécoise. Je souhaite que chaque parent québécois puisse transmettre à ses enfants, cette soif d’apprendre. C’est si facile et ludique, de nos jours !


Un rendez-vous annuel

Depuis 1996, les Fêtes de la Nouvelle-France égayent les rues de Québec au mois d’août. Cette année, les célébrations ont comme trame de fond le plaisir, le jeu et le divertissement !

La Scène TD demeure le point culminant de l’animation des soirées avec ses grands rendez-vous musicaux francophones. Le rock est à l’honneur avec un spectacle de Vilain Pingouin (mon groupe rock favori, à l’adolescence).

La Grand’Place, sera l’espace des grands rassemblements où l’on pourra rencontrer des personnages historiques fascinants et où l’on estompera sa faim au Marché des saveurs, qui offrira des produits du terroir en dégustation.

À l’entrée du site se trouve la Terrasse Corsaire, où il fera bon savourer une bière de microbrasserie locale. Cicérone proposera également des visites guidées en compagnie de ses authentiques personnages de la Nouvelle-France dans le cadre d’un parcours quittant la Grand’Place en direction du Château Frontenac, de la terrasse Dufferin, de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec et du Séminaire de Québec.

Ces visites seront offertes au coût de 5 $.

Le Quartier du divertissement propose différentes animations interactives pour jouer. On y présente un salon de jeux clandestins, où jeux de paris, de cartes et de dés sont au rendez-vous pour les gageurs désireux de faire fortune.

Pour en apprendre plus sur nos ancêtres et pour percer les secrets du divertissement de l’époque, le Faubourg des origines sera l’endroit tout indiqué : rencontres avec les familles souches, ateliers de confection de poupées avec la famille Racine, animations rythmées traditionnelles avec la présence de Tourisme Wendake et des démonstrations de sculptures et de peintures selon les techniques d’autrefois.

574879-directeur-general-fetes-jean-pelletier
La famille Racine, présente de génération en génération, depuis la première édition !

Enfin, au Musée de la Civilisation se tiendront des conférences historiques sur une variété de sujets. On y retrouvera de tout, pour tous les goûts; d’une conférence de François Lafond intitulée Quand le jeu vidéo enseigne l’histoire : parcours d’un historien sur la plateforme Twitch.tv, à la présentation de Louis-Pascal Rousseau Du livre d’histoire au plateau de tournage : Quand l’histoire devient divertissement.

Le Médaillon, laissez-passer officiel, est en vente dès maintenant, au coût de 10 $, dans les succursales TD et Brunet participantes et en ligne à nouvellefrance.qc.ca.

Venez célébrer vos racines chez vous, en famille !

Psssit! Déguisez-vous pour ajouter à l’ambiance de ces grandes festivités… la Fouine vous y attend !

COMME Y DISAIT ICITTE, À R’VOYURE BETO !