ISLANDE – 6 raisons pour lesquelles vous devriez visiter les Westfjords

Westfjords

L’Islande est surtout connu pour ce que l’on appelle le «Golden Circle» ou cercle d’or. Bien que cette région possède les attraits parmi les plus populaires, le pays des Vikings nous réserve de très belles surprises lorsqu’on explore au-delà du Golden Circle et de la route principale, la route 1.

Conseil d’amie : L’Islande au complet en vaut le détour, comme je vous en parlais dans un précédent article, mais prenez le temps de vous faire charmer par la région des Westfjords, une partie isolée des circuits touristiques habituels. Ses falaises abruptes, sa mer translucide et sa faune coquine vous éblouiront!

Impressionnants. Déroutants. Sauvages.

Dans l’ordre ou le désordre, tout dépendant du sens par lequel vous commencerez votre chemin, voici les endroits selon moi à ne pas manquer dans les Westfjords Islandais. Et n’oubliez pas: le camping est la façon la plus économique de visiter l’islande!hotspot-islande-westfjords


LÁTRABJARG

Si les hauteurs ne vous font pas peur (ce qui n’est vraiment PAS mon cas!), la falaise de Látrabjarg vous permet d’observer (et surtout de sentir…) plusieurs oiseaux différents, dont le plus populaire de tous, le mignon macareux!

Pour les plus aventureux, vous pourrez longer la falaise, qui ne compte aucune barrière de sécurité ou garde-fous (vive la sécurité islandaise!), mais qui vous permet de vous approcher, à vos risques et périls, tout près du vide afin de photographier les milliers d’oiseaux qui ont fait de cet endroit escarpé leur maison.

latrabjarg
westfjords.is

À l’abri des renards arctiques, les oiseaux sont rois ici


BREIÐAVÍK

Non loin de Látrabjarg, la magnifique plage au sable doré, Breiðavík, vous attend. Vous pourrez l’observer de loin, car si vous tentez d’y accéder, les mignons, mais agressifs oiseaux gardiens de la plage, communément appelé Sterne arctique, vous attaqueront de cœur joie. Plus de peur que de mal, mais disons que leur persistance et leur nombre vous feront rebrousser chemin.

D’ailleurs, l’un des loisirs à cette plage est d’observer les touristes qui s’aventurent dans les herbes hautes et qui reviennent en courant avec cinq oiseaux à leur trousse. Disons que c’est assez divertissant et ça vous fait oublier la déception de ne pas pouvoir vous glisser les orteils dans ce beau sable doré.

BREIDAVIKEn Islande, la nature reprend ses droits, croyez-moi!


RAUÐASANDUR

Rauðasandur vous fera vite oublier les attaques des sternes arctiques. Cette plage de sable rosé a tout pour vous émerveiller. Non seulement vous serez probablement les seuls à y être, mais elle est facilement accessible par un sentier qui traverse un champ (juste après le French café).

Comble du bonheur, il n’y a pas l’ombre d’une sterne arctique. Les phoques prennent leur aise habituellement à cet endroit. Si vous êtes plus chanceux que moi, vous pourrez probablement en voir plusieurs se prélasser sur le sable.

raudasandur
westfjords.is

ÍSAFJÖRÐUR

Après des jours à sillonner les fjords de l’ouest, vous aurez l’impression de vous retrouver dans une métropole une fois arrivé à Ísafjörður. Disons que ça fait du bien! Restos, boutiques et animations, Ísafjörður est un bon endroit pour établir sa base pour faire du trekking.

Petit conseil, profitez-en pour acheter du sel Saltverk à l’épicerie du coin. Ce sel est produit dans les Westfjords à 100 % avec l’énergie géothermale selon un procédé datant du XVIIe siècle.

ISAFJORDUR


SÚÐAVÍK ET SUÐUREYRI

D’abord Suðureyri, village complètement isolé, qui a vu naître le fondateur de la marque 66North, est désormais relié par un tunnel dans le roc. Juste l’expérience de traverser le tunnel vaut le détour.

Súðavík, une ville mignonne comme tout, est la gardienne des renards arctiques, grâce à un minuscule musée et un centre de recherche situés dans une maison ancestrale. L’endroit accueille également des renards afin de contribuer à sensibiliser à leur habitat et leurs conditions de vie.

 SUDAVIK

Si le cœur vous en dit, vous pouvez même y faire du bénévolat!


DRANGSNES

Ce petit village a l’avantage d’être situé tout juste en face de l’île Grumsey. La légende raconte que cette île serait un troll pétrifié et son cheval. Vous pouvez accéder à l’île par un petit bateau et vous aurez probablement la chance d’y voir des Puffins également.

C’est d’ailleurs un parfait village pour se baigner dans les «hot pots». Vous en trouverez d’autres sur votre chemin dans les Westfjords, mais bien que ceux-ci ne soient pas dans du vrai roc, ils ont l’avantage d’avoir une pièce pour se changer, en plus de vous offrir l’une des plus belles vues du coin sur le fjord.

DRANGSNES

Une saucette est donc de mise!


En bref, les Westfjords impressionnent par leur immensité, leur beauté préservée et leur nature restée à l’état sauvage. Si le soleil est avec vous, vous aurez l’occasion d’apercevoir des parcelles d’une eau turquoise qui se faufilent dans les majestueux fjords.

Les lupins vous accompagneront tout le long de votre route et vous verrez des chutes qui vous transmettront leur énergie, dont la plus populaire Dynjandi.

lupin-islande-westfjordsLes fjords de l’ouest sauront vous dépayser et vous effrayer par moment (nous avons surnommé certaines routes les «routes de la peur», en raison de leurs falaises abruptes et de leur chemin cahoteux), mais…

vous en sortirez complètement éblouis et marqués à jamais!