Conseils cheveux – Par une frisée pour les frisées

Je vais mettre quelque chose au clair tout de suite: oui, mes cheveux sont naturels!

Je ne vous mentirai pas, j’ai longtemps vu d’un œil négatif le fait d’avoir les cheveux frisés. Plus jeune, ils étaient constamment attachés de manière à dissimuler toute trace d’ondulation.

Mission impossible!

Alors que mes amies entretenaient une relation symbiotique avec leur fer plat, j’ai moi aussi essayé d’être dans la crew… jusqu’au jour où je me suis brûlée assez vivement.

Mon fer plat dort maintenant sagement dans un tiroir et chaque jour, j’apprends à vivre (parfois survivre!) avec ma crinière frisée.

On peut donc dire que je suis passée maître dans l’art des boucles.

Le party capillaire qui se produit sur ma tête a toujours été une source de questionnements (et d’expérimentations!) de la part de ma famille, mes amis et même des inconnus qui croisaient ma route.

C’est pourquoi j’ai enfin pris la décision de dévoiler au grand jour ma routine beauté pour cheveux frisés, question de répondre à certaines interrogations.

J’espère au passage en aider quelques-unes à dompter leur propre bête…


L’avant-shampoing: ode au yogourt nature

Avec l’épaisseur de cheveux dont j’ai hérité, il m’est parfois difficile d’hydrater complètement mon cuir chevelu. C’est bin plate, mais qui dit cuir chevelu sec dit démangeaisons et parfois pellicules.

J’ai cependant trouvé LA solution qui fait des petits miracles: le yogourt nature!

Vous serez étonnées d’apprendre qu’il contient toutes les vitamines et protéines dont vos cheveux ont besoin pour se nourrir et s’hydrater en profondeur.

Certains sites vous suggèreront de le mélanger avec du citron ou même du miel, mais moi, je préfère y aller simple.

Avant ma douche, j’applique donc une bonne couche de yogourt dans le fond de ma tête et sur la pointe de mes cheveux abîmés.

Je laisse le tout reposer pendant quinze à trente minutes, avant de bien rincer. Selon mon horaire, je réalise ce traitement une à deux fois par semaine. 

Psssit! Le yogourt nature est bien moins dispendieux que la majorité des produits capillaires que l’on peut retrouver sur le marché. Une raison de plus d’en faire ton produit chouchou!


Le shampoing: un vent de changement

Quand on a les cheveux frisés, on veut absolument éviter les frisottis qui gâchent l’apparence saine de notre chevelure. Depuis longtemps, j’utilise donc le shampoing et le revitalisant SmoothProof pour frisottis de la gamme Biolage de Matrix.

Ces produits maitrisent l’ennemi numéro un des frisottis: l’humidité. Je parviens ainsi à mieux les contrôler.

Cependant, j’ai récemment voulu faire un peu de changement dans ma routine. J’ai alors découvert les produits Curvaceous de Redken. Le shampoing ultra-moussant et le revitalisant sont doux pour mes cheveux, permettent une meilleure définition de mes boucles et sentent vraiment bons!

Ils sont devenus mes nouveaux produits coups de cœur!


L’après-shampoing: douloureuse épreuve

À ma sortie de la douche vient l’étape tant redoutée: démêler ma tignasse.

Même si je me suis toujours servie d’une brosse, on m’a souvent dit de l’éviter et de prioriser le peigne

Ce que je fais dorénavant, c’est de démêler directement avec mes doigts. Avec cette technique, je ne brise pas les boucles naturelles de mes cheveux comme le fait la brosse.

Pour combattre la souffrance causée par les nombreux nœuds, je compte aussi sur mon push-push préféré, la solution démêlante Equave de Revlon

Après avoir bien épongé mes cheveux humides, je conclus avec la mousse contrôle des boucle de Moroccanoil. Ce produit est parfait pour moi, car il définit mes boucles et ne laisse pas la texture crunchy que je n’aime pas des autres mousses.

L’effet est donc tout à fait naturel, d’autant plus que je laisse sécher mes cheveux à l’air libre.


Ma marque de commerce

Avec le temps, j’ai fini par devenir une experte dans la gestion de ma crinière. Mais, pas nécessairement dans celles des autres. Puisqu’il y a autant de techniques que de têtes frisées, je vous invite également à lire les conseils de deux autres frisées : Véronique Harvey et Valérie Larose.

Mes amies vous diront assurément que mes cheveux sont devenus en quelque sorte ma marque de commerce. Ainsi, la Jasmine sans cheveux frisés n’est pas la Jasmine qu’elles connaissent.

Le seul conseil unanime que je puisse donc vous donner est de faire vous aussi de vos bouclettes votre marque de commerce!