Ma dépendance au Spray Net…

blog-spray-net-dependance

Rares sont ceux qui ne connaissent pas la fameuse émission américaine « My Strange Addiction », qui met en scène des gens d’apparence normale, qui ont toutefois une étrange dépendance.

Aujourd’hui, je vous dévoile la mienne: le spray net!

Avant de commencer, mettons les choses au clair: non, je n’en mange pas, je ne m’en étends pas partout sur le corps et ne l’utilise pas non plus comme parfum d’ambiance à la maison. Je l’utilise tel que recommandé, soit sur mes cheveux, mais j’en met probablement plus que le client en demande (comme le dit si bien l’adage)!

Sérieusement, je crois que je ne pourrais pas vivre pleinement en société sans spray net. Pratiquement au même titre que des sous-vêtements dans mon cas.

Depuis quelques années (parce qu’avant, je ne savais pas les arranger), mes cheveux sont devenus ma marque de commerce. J’essaie donc de les entretenir au meilleur de mes connaissances et de mon savoir-faire. Mais malgré tous les produits que j’utilise, sans spray net, ma crinière ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Ce produit miracle permet premièrement de me donner tout le volume souhaité (et dans mon cas, « biger si better »), à dompter certaines couettes rebelles et à anéantir ces satanés frisotis.

Je vous parle aujourd’hui de spray net parce que je suis consciente de ma dépendance et me suis imposée une « désintoxication », lors de mon voyage à Martha’s Vineyard. En fait, j’avais décidé de voyager léger et de n’apporter qu’un sac carry-on pour l’avion, donc de n’enregistrer aucun bagage à l’aéroport. De ce fait, je ne pouvais apporter de contenants de plus de 100 ml et malheur à moi, ma bouteille de spray net était trop grosse!!!

J’en ai donc conclu qu’il s’agissait du moment idéal pour faire une cure… Shame on me!

Je n’avais pas pensé que cette destination de rêve est une île, donc entourée d’eau, donc remplie d’humidité!! Et j’avais oublié la malédiction qui pesait sur moi depuis le début de 2015 et qui faisait en sorte que tous les voyages auxquels j’étais invitée étaient pluvieux…

Eh oui, après la Floride et Cancún, j’ai eu de la pluie à Martha’s Vineyard durant la seule et unique journée que j’avais de libre pour visiter l’île. #FML

Rendu à la troisième journée, ce n’était plus de belles bouclettes que j’avais sur la tête, mais bien des brindilles de paille (sec, sec, sec là!), couronnées d’une nappe de frisotis! Et adieu le volume…

Je n’avais rien apporté pour me laver les cheveux en plus dans mon petit sac, alors j’ai dû subir le regard réprobateur des gens durant tout ce temps. (À noter que cette partie de l’histoire a été légèrement amplifiée pour les besoins de la cause) Bref, je ne me suis jamais autant ennuyée de mon spray net chéri. (Ça, c’est vrai par contre!)


Mes produits chouchous

Tant qu’à parler de produits capillaires, je vais en profiter pour répondre aux nombreuses personnes qui me demandent quels produits j’utilise au quotidien. Parce que croyez-le ou non, elles sont nombreuses les dames qui m’arrêtent au centre d’achat ou dans les toilettes d’un restaurant pour parler cheveux avec moi.

Mes découvertes

spraynet-shampooing

Premièrement, pour ce qui est du shampooing et revitalisant, je dois avouer que j’en utilise plusieurs, puisque je teste tout ce que je reçois au bureau au moins une fois. Mais il y a deux gammes, découvertes récemment, qui ont retenu mon attention :

-Pureology – Curl Complete

Une gamme 100% végétalienne pour les cheveux colorés bouclés ou ondulés. La gamme offre des produits de soin et de coiffage pour des boucles pleines de volume.

-Kérastase – Oléo-Curl

Une belle gamme de produit pour cheveux secs, bouclés et indisciplinés, qui apporte souplesse et définition.


 

Mes classiques

spraynet-classiques

Pour ce qui est de la mise en plis, j’essaie aussi plusieurs produits, mais reviens toujours à mes premiers amours: le démêlant Revlon – Equave, la mousse Fructis (je sais, c’est cheap, mais c’est avec elle que j’ai les meilleurs résultats) et la glaçure (une sorte de gel liquide) de Paul Mitchell.


 

Mes petits miracles

spraynet-produits

Récemment, par contre, j’ai découvert trois produits fantastiques pour cheveux frisés. Premièrement, deux produits miracles de Kérastase : la mousse Boucles d’art et la gelée Curl Fever. Ça faisait un bail que je n’avais pas eu un coup de coeur comme celui-ci. Le résultat est surprenant! La texture est moins « crunchy » que ce à quoi je suis habituée, mais j’aime quand même beaucoup.

Sinon, la lotion anti-frisotis de Biolage/Matrix. Ce traitement sans rinçage procure une hydratation de feu (pas littéralement!), qui élimine d’un seul coup les petits frisotis si agaçants.


 

Ma raison de vivre!

spraynet-lacoupe

Mais encore une fois, sans spray net, je ne serais pas à la hauteur. Et pour celles qui se le demandent, ma marque de prédilection est LaCoupe. Oui oui, la bouteille bien simple à 7,99$ dans toutes les bonnes pharmacies! Ô toi, liquide quasi aussi collant de la CrazyGlue, qui rend mes amies folles de rage la première fois qu’elles l’utilisent (« Ben là, ça colle dont ben! J’ai les cheveux tout croûtés! »): je t’aime!

sur ce, je remercie une fois de plus cette petite bouteille rouge, qui m’a si souvent sauvé la vie…!