J’aime l’automne, même que j’ADORE cette saison. Mais, c’est aussi une période que j’aime qualifier de merdique, parce qu’on passe de « il fait soleil mur à mur de 6h à 21h », à « y fait frette, c’est mouillé, pis le soleil se pointe quand ça y tente, entre 8h et 16h ». ARGH!

C’est là que Philips m’a tapé sur l’épaule en me disant :
« Hey, on a de quoi pour toi, ma chum! »


Le jour où je suis arrivée en 2020

Quand j’ai parlé (toute énervée!) d’une lampe d’éveil avec simulateur d’aube et de crépuscule à des amis, ils m’ont répondu (aucunement impressionnés!) : Ah ouais, j’ai l’ancien modèle depuis quelque temps et j’adore ça! Et moi qui pensais avoir fait la découverte du siècle…

Bref, ce genre d’invention aurait dû entrer dans ma vie il y a plusieurs années déjà!

Somneo – Philips

J’avais très (même trop) hâte de faire l’essai du Somneo parce que d’abord, quand je me couche, trouver le sommeil me prend une éternité. Et quand je me lève, j’ai toujours ce cinq minutes d’envie de meurtre, parce que l’automne et l’hiver, j’ai l’impression de me lever en pleine nuit. C’est plate.

À noter que j’ai aussi un chat qui s’amuse à foutre le bordel vers deux heures du matin, chaque matin…
mais ça, je n’ai pas encore trouvé de solution.


Un dodo sous le soleil d’Hawaii

J’ai rapidement réalisé que, lorsque je me couche, je ne prends jamais le temps de me mettre en mode dodo. Dans le sens où, je viens de terminer de travailler sur un truc, j’écoutais un film, j’étais au téléphone et puis direct au lit. Pas pour rien que mon cerveau continu à rouler, je n’ai même pas pris le temps d’appuyer sur le frein.

Ça a été l’occasion pour moi de prendre ce temps avec l’option de respiration de la lampe-réveil Somneo de Philips. Je suis allée me coucher une dizaine de minutes plus tôt qu’à l’habitude, puis j’ai activé l’option via mon mobile (oui oui, c’est connecté cette p’tite bête-là!). Avec mon choix de bruit de fond (des vagues, of course) j’ai respiré au rythme de la luminosité de l’appareil, qui affichait un éclairage rouge doux, digne d’un coucher de soleil hawaiien!

Tu comprendras qu’après ma séance de respiration, j’étais pas mal aux portes de Dreamland!

Somneo – Philips

Fait à noter : je n’avais plus de réveil-matin depuis des années à cause des maudits écrans suréclairés qui t’aveuglent quand tu oses ouvrir un œil en pleine nuit. Mais mon dodo n’a pas été perturbé par l’affichage d’heure de l’appareil Philips, qui est tout discret. Un détail très important pour moi, parce que j’ai besoin d’une noirceur absolue quand je dors!


Me réveiller comme Blanche Neige

C’est surtout l’option « réveil » que j’avais hâte d’essayer. Mais comme j’avais peur de ne pas me lever à temps, j’ai mis mon alarme sur mon cellulaire cinq minutes après celui du réveil Philips. Juste au cas où ce soit trop doux…

Comment ça marche? Je t’explique la beauté de cette chose!

Tu sélectionnes ton type de lever de soleil (un matin nordique, tropical, régulier?) puis sur combien de temps tu veux que ça dure. Étant sensible aux changements de lumière quand je dors, j’ai opté pour le chaleureux soleil tropical, sur une durée d’environ 15 minutes.

Donc, dès 4h45, une faible lumière rouge commence à apparaître, et plus j’approche de 5h, plus la lumière devient claire. Puis à l’heure de me réveiller, des oiseaux gazouillent.

Mais, sommes-nous en juillet?
Eh non! C’est ma chambre en plein novembre!


Le verdict?

Je voulais tester le réveil pendant au moins une semaine, voir si j’allais passer tout droit, si j’allais avoir besoin de l’alarme de la mort, si j’allais me lever sans envie de meurtre… Ma conclusion?

Absolument fantastique!

Tous les matins, je me réveille tranquillement sous la lumière du mini-soleil, puis je reste au lit jusqu’à ce que les oiseaux chantent. Je n’ai plus envie de tuer ni de massacrer mon réveil-matin. Je me sens en été, même quand il fait -15 dehors et noir comme chez le loup!

Je peux même profiter des conseils de l’appareil, via l’application qui analyse ma chambre pour un meilleur environnement de sommeil, soit en m’indiquant la température, l’humidité, la luminosité et le débit de son actuel versus ce qui est recommandé.

T’sais… il manque juste
qu’il me serve un café au lit!