La fois où j’ai rencontré Maripier Morin…

0
583

Tout récemment, le film Arlette, dans lequel Maripier Morin tient la tête d’affiche, est sorti dans les cinémas au Québec. Je me suis donc déplacée au Cinéma Princesse de Rivière-du-Loup pour assister à la première du film et pour m’entretenir avec celle qui incarne Arlette. Nous avons parlé de son film, de sa nouvelle vie de maman et de ses projets futurs.

Photo: Cinéma Princesse

Pour ma part, j’ai adoré ma rencontre! Maripier est une grande femme qui a quelque chose à dire et à raconter. Les sujets de conversation coulaient à flots et c’était naturel. Un peu comme lorsque tu revois une amie de longue date et que vous repartez là où vous aviez laissé la dernière fois.

Je trouve Maripier inspirante autant dans sa vie professionnelle que personnelle. Je suis très choyée d’avoir pu passer un moment avec cette grande femme et j’espère de tout coeur la recroiser un jour ou l’autre.

Voici deux réponses qu’elle m’a données lors de l’entrevue, qui démontrent toute la grandeur de la femme qu’elle est…


Dans ta carrière, tu as fait un peu de tout : de chroniqueuse, à animatrice, en passant par comédienne et actrice. Est-ce qu’il y a une facette que tu aimes plus que les autres?

Photo: Showbizz.net

Avant, je t’aurais dit que j’aime tout. J’aime encore tout, cependant, j’ai un sincère goût de jouer en ce moment. Pour la simple et bonne raison que ça me fait du bien de ne pas être moi. De mettre toute la charge émotive des dernières années au profit d’un personnage. On dirait que ça me fait du bien, ça me donne un break, et ça exorcise des affaires en même temps. Donc oui, je pense que pour les prochaines années, j’aimerais peut-être plus mettre le jeu de l’avant. Mais j’aime encore autant l’animation et tout le reste… Ça reste des passions, j’aime profondément ce métier de communicatrice.


Tu es devenue maman, tout récemment. Comment arrives-tu à concilier travail et famille ?

C’est sûr que si je n’avais pas eu mes parents et mes beaux-parents dans les deux dernières semaines, avec la promotion, je me serais arraché les cheveux de sur la tête. Mes parents m’ont suivie dans toute la promo. Et c’est vraiment le fun d’avoir mes parents avec moi pour vivre tout ça. Évidemment, ce n’était pas un contexte habituel, parce que c’était mon retour à la vie publique. Tout le monde dans les entrevues m’a parlé de ce qui s’est passé il y a deux ans. Émotionnellement, c’était bien chargé. Alors d’avoir ma fille et mes parents avec moi, ça devenait comme mon rock. Je le sais où est ma fondation… Ça devient tellement tricky un moment donné de tout le temps te faire demander des questions là-dessus que tu en viens à douter de ta valeur en tant qu’humain.

La vie fait bien les choses, je ne savais pas que j’allais être maman, que j’allais vivre ça dans ma vie. On dirait que ça arrive là, que ça scelle plein d’affaires et ça me fait un bien énorme. Je me sens vraiment privilégiée. Ma carrière a tellement pris de place dans ma vie, c’est ça qui m’a rendue malade… Le fait de ne jamais être capable de m’aimer, le fait de n’être jamais capable de m’autosuffire… Mais de voir ma fille, ça remet tout en perspective. Je sais que je suis une bonne maman. Ça, je le sais!

La job la plus importante que j’ai et que je n’aurai jamais, ce n’est pas le nombre de contrats, ce n’est pas si je vais rejouer dans un film, c’est de m’assurer que ma fille ne manque de rien. C’est de lui donner tout l’amour dont elle a besoin et de lui inculquer des valeurs qui sont importantes. Et de me rappeler, moi, c’est quoi mes valeurs. Mes valeurs, c’est l’amour, la bienveillance, l’écoute, le pardon, l’entraide et la générosité. C’est ça que j’ai envie d’inculquer à ma fille, pas d’avoir des likes sur Instagram… Le reste, ça se placera dans le temps comme dans le temps. Je mets ça à la grâce de Dieu!


Après mon entretien avec Maripier, je me suis dirigée au cinéma pour visionner le film Arlette. Je n’ai que de bons mots pour cette œuvre québécoise! Légèreté, rires et sujets actuels sont à la base de ce film. Les images sont magnifiques, tout autant que la musique. Le choix des acteurs est judicieux et propose un beau mélange pour nous faire vivre toutes sortes d’émotions.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite donc à courir au cinéma le plus près de chez vous pour visionner Arlette, vous n’allez pas le regretter!

Pour suivre Maripier Morin c’est sur son compte Instagram et Facebook.