Même si j’ai parfois l’impression d’avoir accouché hier, je dois me faire à l’évidence : mon bébé a eu 1 an le 16 janvier. 1 an déjà… c’est fou!

Et pour immortaliser cette journée spéciale, je rêvais de voir mon coco s’étendre du gâteau partout dans le visage… mais ce n’est pas arrivé! Bon, il a joué un peu dedans, par curiosité, mais il semble plus retenir de son père, qui n’a vraiment pas la dent sucrée.

Parce que moi, même à 36 ans, j’ai encore envie de me mettre la face dans le gâteau le jour de mon anniversaire…

Bref, en raison de la COVID, je n’ai pas pu profiter des services d’une photographe professionnelle, alors j’ai dû improviser. Voici donc les étapes simples pour réaliser (ou devrais-je dire « réussir ») une séance photo « smash the cake » à la maison, avec les moyens du bord.


Étape par étape

Premièrement, je me suis tournée vers Amazon pour lui dénicher un petit kit cute. J’ai finalement trouvé cet ensemble complet, qui comprend la culotte, les bretelles, le nœud papillon, la couronne, la banderole et une décoration de gâteau « one » (que je n’ai toutefois pas utilisée). Le tout pour 40$ : bon deal!

Deuxièmement, j’ai trouvé sur Internet le modèle de gâteau que je voulais faire faire, et me suis mise à magasiner la meilleure pâtisserie pour le réaliser. J’ai choisi de faire affaire avec la pâtisserie végétalienne Foubrak, à St-Hubert, parce que Harrison ne tolère pas les produits laitiers. Mais selon les recommandations que j’avais reçues, je pense que Cake Toi (pour les gens de Montréal et les environs) est très populaire!

Troisièmement, le set-up. Je n’ai pas de studio à la maison, loin de là, ni même de spot light. Ainsi, je devais composer avec la lumière naturelle. J’ai donc trouvé un coin bien ensoleillé de ma maison et j’ai installé un drap blanc sur une petite table console, question de créer un semblant de backdrop. J’ai installé la banderole, j’ai intégré deux plantes que j’avais déjà dans mon décor, et j’ai utilisé un panier à l’envers en guise de piédestal pour le gâteau.

Quatrièmement, la séance photo! Je vous conseille de faire ça tout de suite après la sieste, quand bébé est plein d’énergie. En fait, évitez de faire ça quand il est fatigué ou affamé, sinon c’est la crise assurée. Comme nous savions que ça n’allait pas être de tout repos et qu’il faudrait faire vite, mon chum et moi avons pris tous les deux des photos avec nos cells, pour avoir deux angles différents et plus de chances de capturer les bons moments.

Cinquièmement, une fois que tout est terminé, et que bébé est tout plein de crémage, un parent s’occupe de donner le bain, pendant que l’autre ramasse… pour ne pas que bébé retourne se mettre les mains dans le smashed cake une fois tout débarbouillé!


Voilà, aussi simple que ça! Non, le résultat n’est pas aussi beau que celui d’une pro, mais je suis tout de même satisfaite, et anyway…

les plus beaux souvenirs sont dans ma tête!