On a testé pour vous: le microblading

microblading-sourcils

Étant de nature un peu (beaucoup?) fier pet, m’arranger pour sortir de chez moi est loin d’être une option. C’est une obligation! Ainsi, adepte des nouvelles tendances beautés, vous ne serez pas surprises d’apprendre que je faisais parti du clan des sourcils « virgules » du début des années 2000.

Honte à moi d’avoir suivi cette mode!

Bref, j’ai tellement abusé de l’épilation des sourcils que j’ai carrément tué la souche reproductrice de mes poils.


La préparation matinale

Ainsi, j’en suis arrivée à me crayonner l’arcade sourcilière lors de ma routine maquillage matinale, afin de me faire croire que j’avais de beaux sourcils naturellement bien garnis.

Comme j’ai changé d’emploi depuis mon retour au travail (à la suite de mon congé de maternité), mon cadran sonne désormais à 4h am.

Oui oui: 4h du matin! C’est de la torture, je sais…

Comme il était hors de question de « by passer » l’étape du pomponnage pour gagner quelques minutes de mon précieux sommeil, j’ai été soulagée d’apprendre qu’une nouvelle technique révolutionnaire venait de faire son entrée dans le milieu de l’esthétique: le microblading.

J’ai donc fait le saut : j’ai testé!


Qu’est ce que le microblading?

microblading-sourcils

C’est une nouvelle technique 3D innovatrice, créée pour redéfinir parfaitement le sourcil, selon les dimensions du visage de chaque personne. À l’aide de micro-aiguilles stériles, d’un stylo métallique (qui fait penser à un mini exacto d’arts plastiques de secondaire 4) et d’une pigmentation, les poils sont dessinés manuellement. Cela permet d’obtenir une réplique parfaite du sourcil naturel.


Qu’en est-il de la durée?

Contrairement au maquillage semi-permanent, le microblading ne change pas de couleur, de forme et n’abîme pas les poils. La couleur s’atténue de 30 à 50% après 7 jours pour un effet naturel garanti.

En fait, cette technique est exécutée à une profondeur de 0,2 à 0,3 mm sous l’épiderme, comparativement au maquillage semi-permanent, où la profondeur doit être de 0,5 à 0,8 mm.

Ainsi, cette technique dure de 1 an à 3 ans et une retouche est nécessaire de 4 à 6semaines après le rendez-vous.

Il est également recommandé d’effectuer une à deux retouches par année, afin de conserver notre regard de feu.


Mon expérience personnelle

À mon arrivée, Sara m’a expliqué le déroulement du rendez-vous. Elle a pris les mesures idéales de mon visage et a dessiné un croquis de mes sourcils. Elle s’est assurée que ce soit réellement la forme que je désirais avant de débuter le travail.

Si c’est douloureux? On ne se fera pas de cachette: ça fait mal! Mais uniquement le temps des premières incisions, car ensuite, elle applique un anesthésiant qui m’a permise de reprendre mon souffle et de relaxer pendant le reste du rendez-vous. Mais attention! Ce ne sont pas toutes les esthéticiennes qui offrent ce service.

Après un 2h bien investi, je suis repartie, fière et satisfaite. En plus, rien ne laissait paraître l’intervention que je venais d’avoir.

D’ailleurs, je vous recommande fortement Sarah Donia à La Clinique infirmière & esthétique à Boisbriand. Une vraie perle aux doigts de fée. Infirmière de profession et passionnée de beauté, elle a su fusionner le monde de la santé à celui de l’esthétique, afin de permettre à sa clientèle de bénéficier des soins les plus sécuritaires et professionnels.


Au final, j’ai donc jeté mon crayon à sourcils et reprogrammé mon heure de réveil à… 4h10!

bref, La madame est ben contente!