Suggestion lecture : Bousille et les Justes

justice

Aujourd’hui je vous présente l’oeuvre Bousille et les Justes, par Gratien Gélinas. Plus précisément, je vais vous parler du livre tout en vous expliquant le contexte de l’époque de sa création. 


Le contexte

Lorsque Maurice Duplessis était au pouvoir, l’idéologie populaire était le conservatisme. En d’autres termes, l’Église était présente dans toutes les sphères de la société, malgré le déclin des pratiques religieuses par les citoyens. 

Avec cette oeuvre, l’auteur tenait à dénoncer l’idéologie de l’époque et l’hypocrisie de la société. Pour ce faire, il détaille beaucoup les interactions entre les personnages et les conversations qu’ils ont en privé. 


L’histoire

L’histoire commence de façon agitée, puisque les personnages parlent entre eux sans que nous ne comprenions ce qui se passe. La famille Grenon est à l’hôtel afin d’assister au procès d’Aimé, qui est accusé du meurtre de Bruno Maltais. L’action prend donc lieu pendant les deux jours du procès à l’hôtel. 

Depuis quatre mois, l’accusé est en prison et sa famille semble prête à tout pour qu’il soit libéré. 

Certains membres de la famille et Bousille sont interrogés par l’avocat afin de les préparer au procès. Cela le rend anxieux, puisqu’il a peur d’omettre de dire un détail important et il ne voudrait surtout pas mentir. Ainsi, un fait important sera révélé et ça ne plaira pas à tout le monde.

Doit-il avouer ce dont il a été témoin, même si cela peut avoir de grandes répercussions sur les autres?

Bousille sera donc pris dans un conflit où il devra décidé s’il est mieux d’avouer la vérité, même si elle blesse les autres, ou ignorer la justice pour aider la famille Grenon. 

Au cours de ces deux jours, nous en apprenons plus sur cette famille aux allures respectable. 


Le livre et la pièce de théâtre

Puisque le livre est écrit comme la pièce, il est très facile de suivre et d’embarquer dans l’histoire. 

Cependant, puisqu’il y a beaucoup de personnages, il est plus difficile de se souvenir des liens entre chacun en lisant le livre. C’est pour cela que la pièce de théâtre est plus facile à suivre.

De plus, les acteurs apportent une dimension très réaliste à l’histoire


L’importance de l’image

Ce n’est pas nouveau, mais l’image que nous projetons aux autres est quelque chose qui vient mettre une grande pression sur la société. Beaucoup vivent afin d’épater les autres et ressentent le besoin d’être meilleur.

Cette histoire vient montrer la pression que vivaient les familles d’antan. Certains personnages, comme Noëlla et Henry, agissent contre leur volonté en restant ensemble, alors qu’ils ne s’aiment plus. Même s’ils ne sont plus croyants, ils ne veulent pas l’avouer, puisqu’à cette époque, c’était mal vu de se divorcer. Ils choisissent donc de rester malheureux plutôt que de se séparer et d’avouer qu’ils ne sont pas pratiquants. 

Dans le cas d’Aurore, la sœur d’Aimé, elle souhaite qu’il gagne le procès. Ils vivent dans une petite ville et les rumeurs se répandent tellement vite qu’elle ne veut pas que ses enfants et elle soient associés à un criminel. Penser de cette façon est égoïste, puisqu’elle ne se soucie pas de la culpabilité d’Aimé, elle désire simplement sauver les apparences. 

Ce sont quelques exemples parmi tous ceux présentés dans cette oeuvre. 


Le message

Cette histoire rappelle que pour plusieurs, la vérité n’a pas d’importance : tant qu’elle ne vienne pas attaquer notre image. 

Finalement, on m’avait recommandé ce livre que je n’aurais pas choisi par moi-même et j’espère que ça vous plaira autant qu’à moi! Ce fut une agréable découverte et cela m’a permis d’en apprendre davantage sur la mentalité et les enjeux d’autrefois. 

Bonne lecture!