Seigneur, donne-moi les moyens de retourner aux études…

Photo Olivia Snow, Unsplash

Depuis que j’ai complété mon DEC, suivi d’une année sabbatique à travailler pour ensuite me payer un AEC de 9 000$, je travaille à temps plein. Thanks God, c’est grâce à ce dernier diplôme que je suis présentement une employée à temps plein.

Depuis quelques mois, je songe à un retour aux études. Mais, cette fois-ci, à l’université. Je me suis posé toutes les questions possibles avant de faire mon choix, dont la principale qui revient sans cesse:

Ai-je les moyens de retourner aux études?

La réponse est Non!


Le coût de la vie

argent 01
Crédit photo: Kinga Cichewicz sur Unsplash

Les études, ça a beau être hyper important, nous n’avons pas le choix d’avouer que ça a un coût… un méchant gros coût, à part de ça. Donc, avant même de penser aux avantages des études, j’ai une pelleté de choses à payer chaque mois:

  • Ma voiture
  • Le gaz
  • Mon appart
  • L’hydro
  • L’épicerie

Ajoutons que je travaille 37h/semaine pour arriver à payer ça. Bonheur total. On oublie donc l’option de retour à l’école à temps plein et ainsi, d’un prêt d’étudiant à temps plein.

Il existe par contre des prêts pour les temps partiel : seule lumière au bout du tunnel

Sinon, je pourrais fabriquer des bracelets d’amitiés et faire des p’tits sacs de bonbons pour financer mon projet d’étude. Bref, à coups de 2$ le sac de jujubes, je pourrai peut-être me payer les frais d’admission d’ici les… 2 prochaines années!


Retourner aux études

argent 02
Crédit photo: 85Fifteen sur Unsplash

J’ai envie de retourner aux études, d’en apprendre plus, d’élargir et de spécialiser mes connaissances. J’ai envie d’avoir un diplôme et de poursuivre dans une branche plus spécifique du domaine dans lequel je suis.

D’ailleurs, j’ai demandé à des amies qui suivent ce même cours quels étaient les frais. Je leur ai demandé au moins 5 fois dans l’année, en espérant que le coût diminuerait… Faux espoirs!

Depuis toujours, on nous encourage à faire des études. L’école c’est bien, c’est bon et c’est important qu’on nous dit.

C’est sur les bancs d’école que tu sauras c’que tu vas devenir, dans la vie!

Sauf que, je vais le dire simplement : c’est chiant de savoir que je n’ai pas les moyens de continuer mes études. Savoir que ça coûte un bras et une jambe (pis probablement le don de 3-4 organes sur le black market) pour être certain de pouvoir t’acheter au minimum du beurre de peanut pour tes toasts. Savoir que la seule barrière qui m’empêche de pousser ma carrière plus loin, eh bein, c’est l’argent!


Les dettes d’étude

argent 03
Crédit photo: Xavier Sotomayor sur Unsplash

Chapeau bas à tous ces étudiants qui sont en plein dans ce bain, à se noyer à travers le flot d’études et d’examens. Et ce, en plus d’occuper un job pour arriver à tout payer, et qui vont finalement s’en sortir avec une dette de 10 000$… payable en 5 ans avec intérêts!

Un 6/49 avec ça?

Si c’est tant important les études, pourquoi devoir se mettre dans la m*rde jusqu’au cou pour en faire?

Moi qui ne suis pas croyante, je suis à veille de sortir un chapelet et de caller des shooters d’eau bénite entre 2 prières du vendredi soir…

Seigneur, donne-moi les moyens de retourner aux études! Amen.