La routine beauté de Marie-Ève Lamontagne

Photographe: Isabelle L'italien

Vous connaissez probablement la belle Marie-Ève Lamontagne, auteure des livres Amour aller-retour : L’estime de soi est la clé et Amour aller-retour : L’émergence du diamant brut.

Aujourd’hui, je vous présente la routine beauté de cette femme inspirante, qui a un parcours qui l’est tout autant!


J’ai fait ta connaissance lors d’une séance photo « princesse ». As-tu toujours aimé faire ressortir la féminité en toi?

Non!!! Je me suis cachée très longtemps. J’évitais de porter des bijoux trop voyants, des talons trop hauts. Ressentant profondément la détresse et la souffrance humaine, je voulais me fondre dans le tapis pour que personne ne se sente « moins que moi » (moins grande par exemple). Je me suis beaucoup déshonorée, cachant toute ma féminité. La princesse était pour moi le seul rôle ou personnage où je pouvais porter de magnifiques robes sans me sentir coupable. Je me sentais moi et plus rien ne me dérangeait alors. Accueillir ma féminité et la laisser briller est encore quelque chose d’inconfortable pour moi, et très souvent je me sens « moins que » ces femmes qui sont à l’aise avec cela. J’en suis consciente et plus j’accueille ces émotions, plus elles de dissolvent. Donc, je n’ai jamais aimé faire ressortir ma féminité. Mais, au plus profond de moi-même, j’aurais voulu en être capable.

Dans tes livres, tu parles d’estime et d’acceptation de soi. As-tu eu des difficultés au cours de ta vie à accepter tes changements corporels?

Oui! Surtout au secondaire. J’ai eu des broches, des lunettes et des cheveux « grichou » pas chouette. J’étais la plus grande et si beaucoup envient ça de moi aujourd’hui, quand tu fais une tête de plus que tes camarades à l’école, gars inclus, ce n’est pas le fun. J’ai des cotes très extraverties (il y a un beau terme médical pour ça que j’oublie toujours), qui étaient aussi apparentes que le peu de sein que j’avais. Sinon, même avec la grossesse, mon corps a été merveilleux et quoique comme tous, j’ai des petites choses qui me fatiguent (taches brunes de type melasma au visage), je l’honore aujourd’hui, car il m’a supporté alors que j’ai été tellement dure avec lui pendant tant d’années.

Nous sommes tellement plus qu’un corps!

Au quotidien que fais-tu pour être bien dans ton corps et dans ta tête?

Je respire!!! Je reconnecte à moi. La nature est pour moi très apaisante. Je n’ai pas de routine, je suis mes inspirations. Tantôt je marche, tantôt je fais du vélo, tantôt je dors. Mon corps et mon cœur me disent toujours ce qui est parfait pour moi dans un moment X. Ça ne fut pas toujours le cas, mais après 4 burnout, j’ai accueilli un tout autre style de vie.

Y a-t-il un look que tu regrettes particulièrement?

Regretter non, car c’est ce qui était au moment où c’était, mais si je retournais en arrière, PLUS JAMAIS JE N’AURAIS DE PERMANENTE! J’avais de si beaux cheveux raides et la permanente, à la mode à l’époque, a fait de ma chevelure un enfer! J’ai beaucoup fait rire de moi.

As-tu une routine beauté/bien être du soir?

Plus ou moins, mais j’aime boire des boissons chaudes dans la soirée. Je me lave le visage avant de me coucher et j’aime bien l’huile de coco ensuite. Des fois, je n’ai pas le goût pantoute de me démaquiller alors tant pis! Je prends toujours un moment avant de fermer ma lumière pour « fermer » ma journée, pour faire la paix et accueillir dans mon cœur TOUTES les expériences de la journée, même si elles n’étaient pas le fun. Je n’amène jamais de colère au lit. C’est un baume pour l’âme!!!

Avec le beau temps qui se pointe le bout du nez, y a-t-il quelque chose que tu fais de différent?

C’est sûr que j’aurais le goût de faire disparaitre ma garde-robe, mais non. Je suis assez conservatrice à ce niveau. Je sors les crèmes solaires par contre, pour le visage surtout, et j’utilise des lotions plus légères pour le corps plutôt que des crèmes riches utilisées en hiver.


Ses livres sont en ventes dans toute les librairies au Québec et si tu as envies d’en découvrir davantage, visite son site web!