Non, je ne veux pas me marier! Et après?

pas-marier-une

Je vais bientôt avoir 30 ans. Je débute une nouvelle relation avec un gars super gentil et attentionné que j’adore (oui, c’est à toi que je parle Alex, je sais que tu lis tous mes textes chéri, hihi!).

En plus de travailler à temps plein dans une agence de publicité, je suis également rédactrice à mon compte le soir et parfois la fin de semaine (oui, je travaille beaucoup, mais j’adore ça!).

Je suis également en train de faire des démarches pour m’acheter une maison prochainement. Je suis proche de ma famille et j’ai des amies géniales sur qui je peux compter réellement.

Bref, je pense que ma vie se porte grosso modo assez bien.

Sachant tout ceci, on me demande souvent : «C’est pour quand les bébés et le mariage?».

First, même si je m’enligne vers mes 30 bougies (et que j’ai toujours dit que j’aurais ma famille avant d’atteindre la trentaine… #FAIL), mon chum et moi, c’est tout nouveau, alors pour les bébés, on n’en est pas rendu là.

Pour la question du mariage, j’ai toujours eu une opinion assez tranchée sur le sujet :

NON, je ne veux pas me marier!

Oui, je pense parfois à la belle robe blanche et à la bague ornée de diamants. Oui, je caresse parfois ce rêve de princesse de marier mon beau prince charmant, « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Mais…


Rêve illusoire

C’est lorsque je m’y attarde un peu plus, que je pousse ma réflexion que je sors rapidement de ce rêve de Walt Disney dans lequel on nous emprisonne, nous les filles, dès notre plus jeune âge.

Je constate alors que je n’ai AUCUNEMENT besoin de papiers pour savoir que j’aime mon conjoint. Un papier! Qu’est-ce que ça donne de plus? Qu’est-ce que ça promet de plus? Quand l’amour n’est plus là, il n’est plus là…

Le plus important pour moi se passe dans le day to day, dans les échanges de regards, dans les petits mots doux, dans les gestes tendres, dans les moments de folie, dans la complicité et avant tout, dans la loyauté.

mariage 03

Pour moi, le mariage a tendance à venir tout gâcher.

Il crée une espèce de pression personnelle et sociale inutile dans un couple, un espace entièrement vide. On s’efforce que tout fonctionne bien, alors que tout va mal. On perd notre personnalité, on s’efface pour être aimé.

Le mariage tient les gens en laisse. Les mariés ont l’obligation de s’aimer, l’obligation de rester ensemble quoi qu’il arrive, amour ou pas, «jusqu’à ce que la mort les sépare».

Et si ce n’était pas la mort qui les séparait, mais plutôt la vie?


Croyances religieuses

Je ne suis pas du tout croyante et encore moins pratiquante. Oui, je suis techniquement de religion catholique. Oui, j’ai reçu tous mes sacrements, mais je me considère athée.

Personnellement (et je ne veux offusquer personne ici), entrer dans une église me rend mal à l’aise. J’ai un PROFOND mal-être lorsque je me retrouve dans ces lieux sacrés, puisque je n’adhère pas du tout à cette religion.

mariage-athéeSe prosterner en signe d’adoration devant un prête, moi, ça ne m’enchante pas vraiment… Et tout ce que cette religion a fait dans le passé…Ouf!

(Je vous épargne ici mes arguments féministes.)

Ce qui m’amène une fois de plus à croire que le mariage n’est pas pour moi. J’ai envie de croire en l’amour véritable plutôt qu’en une religion stricte. J’ai envie de vivre ma relation amoureuse comme je l’entends, pas comme la religion me dicte de le faire.

J’ajouterais également que le mariage coûte un bras, la peau des fesses et un rein! Puis, dans un monde idéal, j’aimerais bien conserver tout ceci, tsé!


Question d’engagement

Ne croyez pas que j’ai peur de l’engagement, bien au contraire!

J’ai hâte d’être installée dans ma maison à élever ma marmaille avec l’amour de ma vie à mes côtés. Je ne demande que ça! J’ai toujours été sérieuse en amour. Ça fait partie de mes valeurs, de mes convictions.

J’en entends certains dire : « Ah tes parents se sont séparés quand tu étais jeune, tu en as souffert, donc tu ne crois plus en l’amour, tu ne veux pas te marier, etc…».

À ceci, j’ai envie de répondre que SI un jour je ne crois plus en l’amour, ce sera sans doute à cause de ces hommes sans valeurs (et je suis gentille ici) avec qui j’ai été en couple dans ma vie et qui ont tout foutu en l’air, et non à cause de la séparation de mes parents.

Lâchez-moi avec vos analyses freudiennes svp, merci!


Alternative

mariage 01

Non, je ne veux pas me marier. Ça ne veut pas dire que je ne veux pas m’engager.

Moi, j’ai envie de jolies fiançailles : un échange de bagues, de beaux habits (blancs ou pas) et une grooooosse réception extérieure en plein été avec ma famille et mes amis, suivi d’un beau voyage dans le sud en amoureux pour vivre une lune de miel. Simplement.

Pour moi, ÇA, ça voudra tout dire.

Et comme j’ai un petit côté fofolle, j’irais même jusqu’à me faire un petit tatouage cute et représentatif à partager avec mon conjoint (oups, c’est dit!).

Je n’ai pas peur de l’engagement je vous disais!mariage 02