Les essentiels d’une soirée Oktoberfest à la maison

oktoberfest-une

Je ne sais pas pour vous, mais moi, rien ne me fait plus plaisir qu’un bon souper entre amis… à la maison ! Oui oui : à la maison, tranquille, confortable, habillé en mou…

Bon, il est vrai que j’ai la chance d’être invitée au resto chaque semaine pour le travail, alors j’ai ma dose de sorties du lundi au jeudi, mais je trouve tout de même qu’il y a quelque chose de beaucoup plus rassembleur et chaleureux à se retrouver dans la maison d’un/e ami/e plutôt qu’au resto.

À la maison, on commence et on finit à l’heure qu’on veut (pas besoin de réservation !), on s’habille comme on veut (personne pour nous juger !) et surtout, on en a plus pour notre argent (yeahhh!).


oktoberfest-syndicateBref, vendredi dernier, j’avais un souper avec ma « gang de filles » (communément appelée « The Syndicate ») et on cherchait une thématique « le fun » pour l’occasion.

Évidemment, à l’automne, on pense à la fondue chinoise ou à la raclette (#cocooning), mais pourquoi ne pas se faire un Oktoberfest maison ? Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas utiliser des produits québécois?

D’la saucisse, c’est toujours winner, mais d’la saucisse québécoise, c’est encore mieux !

On est donc parti avec cette idée chacun de notre côté et Blair (the one and only behind Day Jobs and The NightLife) s’est proposé pour passer à la boutique Ils en fument du bon, parce que: quand on pense saucisse, on pense Félipé Saint-Laurent.

La saucisse à Félipé, c’est la meilleure en ville… rien de moins!

Blair est ainsi revenu avec trois sortes de saucisses :

  • Bavaroise fumée
  • Bacon & fromage en grains
  • Féta, olives et tomates séchées

oktoberfest-ils en fument du bon Miam!

Mais il a aussi pris de la choucroute, deux sortes de moutarde, une mayo épicée et une sauce forte pour les plus courageux. Comme c’est Blair qui avait le bonheur de nous recevoir à la maison, il avait également fait une purée de pommes de terre gratinée (#interludepatates) en accompagnement.

Parce que rendu là, on ne comptait plus les calories, anyway…

oktoberfest-saucisses

 


La bière

Évidemment, on ne fait pas une Oktoberfest sans bière, alors Vincent (LE Mazrou du blogue Mazrou Découvre) s’est mis sur le projet de nous dégoter de la délicieuse Glutenberg, soit des bières sans gluten (parfait pour mes problèmes de digestion !).

Du lot, ma préférée a été la Glutenberg Gose, une bière surette, qui dégage des arômes de lime et de citron, ainsi qu’une douce note saline. Comme elle n’est pas trop forte (3,8 %), elle est idéale à boire en apéritif. Essayez-la : ça vaut le coup!

oktoberfest-bieres

Blair était quant à lui passé au magasin Les Bons Buveurs pour ramasser quelques bières de microbrasseries québécoises, dont Le Castor et Pit Caribou. On s’est amusé à faire différents accords et tout était succulent !


Le vin

Mais bon, comme nous sommes de grands amateurs de vins tous les quatre, nous ne pouvions passer une soirée sans quelques bonnes bouteilles (Caroline du Elle Québec nous le prouve en background…).

Vincent s’est donc occupé de nous dénicher trois bonnes bouteilles, soit :

oktoberfest-vinMais, vu qu’on est des gens festifs, on a commencé la soirée par une bonne bouteille de bulles québécoises, soit le Blanc Mousseux du Domaine de Lavoie (17,95$ / Code SAQ: 12358237). Il s’agit d’un vin frais qui explose en bouche. J’ai beaucoup aimé ses effluves exotiques d’ananas et d’agrumes, ainsi que ses arômes de fleurs.

oktoberfest-mousseuxParfait en apéritifs ou dans les cocktails toppés de bulles. Vive le mousseux!!


Le dessert

Finalement, c’est moi qui me suis occupée du dessert et parce que c’est juste trop bon (et que ce sont mes amies qui le confectionne), j’ai opté pour une dégustation de Caramels FAA (Faits Avec Amour !). Mmmmm…

oktoberfest-caramelsfaa

Les deux jeunes entrepreneures de Québec font désormais des petits formats dégustation, qui sont tout simplement parfaits pour les soupers entre amis. J’avais donc apporté les six saveurs disponibles (original, fleur de sel, érable, cacao, café indonésien, décaféiné), qu’on a dévorées avec des petits biscuits sablés.

Tellement simple, mais tellement délicieux !!

Bref, pour votre prochain souper à la maison, pensez à la formule Oktoberfest et suivez mes recommandations : vous ne serez pas déçues !

**
Pour lire le compte-rendu de Vincent (Mazrou.com) et de Blair (DJNL.com), c’est ici que ça se passe:
en français
en anglais