La Slow Fashion, vous connaissez?

La semaine dernière (du 23 au 29 avril) avait lieu la Fashion Revolution Week. Ce mouvement international – issu entre autres d’une prise de conscience à la suite de l’effondrement de la Rana Plaza en 2013 – vise à encourager un dialogue entre l’industrie de la mode et ses clients.

Cette industrie est très dommageable :

  • gaspillage des matières premières,
  • procédés toxiques pour les travailleurs et l’environnement,
  • fast fashion,
  • exploitation ouvrière,
  • etc.

Les consommateurs étaient donc invités à demander #whomademyclothes et les industries à être transparents sur leurs défis et processus avec le #imadeyourclothes.

Le 26 avril, j’ai assisté à l’événement Parlons Slow Fashion, chez WeWork Place Ville-Marie. L’objectif de la soirée était de mettre de l’avant des acteurs montréalais oeuvrant à rendre l’industrie de la mode plus éthique et plus écologique.

Mes découvertes et trouvailles de la soirée ci-dessous!


Design responsable: Miljours

revolution
Le porte-carte Fitz (c) Miljours Studio

Marie-Anne crée des pièces sobres en cuir tanné végétal. Il s’agit d’une technique respectueuse de l’environnement, mais qui demande beaucoup plus de temps (contrairement à la technique du tannage au chrome, utilisée majoritairement dans l’industrie du cuir et extrêmement dommageable).

Miljours explique ces procédés en détails sur son site web et partage également de très bonnes pistes pour prendre part à la révolution.

Psssit! Mon amoureux m’a offert un de ses porte-cartes, c’est mon accessoire chouchou!


Achat local: Nelinelo

revolution
On trouve sur nelinelo les bijoux à motifs d’yeux de NinaNanas

Une première étape vers la consommation de mode plus responsable est d’acheter local. Et ce, pour stimuler l’économie, pour faire connaître les talents d’ici et, souvent, pour favoriser des entreprises qui prennent soin de leurs employés et de leurs produits.

En plus, on limite le transport, un plus pour l’environnement!

Nelinelo est une plateforme d’achat de proximité, ce qui constitue un plus pour découvrir de nouveaux créateurs.


Consommation responsable: Station Service

revolution
Une robe Mercedes Morin en location chez (c) Station Service

Après avoir essayé le service en 2017, j’ai eu un coup de foudre pour Station Service. Il s’agit de location de vêtements et accessoires, une solution idéale quand on souhaite essayer un morceau hors de l’ordinaire ou qu’on ne sait pas si on aura l’occasion de le reporter.

En bonus, on y découvre des designers d’ici!


Poser des questions…

Ces entrepreneurs/designers/créateurs (et beaucoup d’autres!) participent à la révolution. Par leur transparence, par leurs efforts et par leur ouverture, ils disent qu’eux aussi sont responsables des impacts de leurs produits sur l’environnement.

En tant que consommateurs, n’hésitez jamais à poser des questions, comme l’ont fait des milliers au courant de la semaine dernière avec le hashtag :

#whomademyclothes