Je suis « too much »… et fière de l’être!

Je suis une « femme trop »… Trop tout! Connais-tu cette expression? On pourrait aussi utiliser le terme « too much ».

Je m’assume comme étant cette femme qui :

  • Parle trop
  • Dégage trop
  • Rit trop
  • A trop d’émotions
  • Ressent trop
  • Aime trop
  • Désire trop
  • Prend trop de place
  • Est trop présente
  • Est trop franche
  • Est trop sensible
  • Est trop intense
  • Est trop exigeante
  • Est trop provocante
  • Est trop intimidante

bref, une femme Qui est trop tout!

Je ne compte plus les fois où je me suis fait reprocher d’être trop. Les fois où on m’a dit de prendre moins de place, d’être moins franche, de ma calmer, d’être moins vulgaire et, dans l’autre sens, d’être plus subtile, plus silencieuse, plus effacée…

Mais pourquoi ?


Je te dérange?

Tu sais, je me suis toujours demandé pourquoi le fait qu’une femme ait une forte personnalité dérange autant les autres. Pourquoi il faudrait que je me tamise ou que je diminue la personne que je suis pour fiter dans la masse?

Peut-être que le fait d’être too much intimide les gens. Peut-être que le fait d’être too much fait peur aux gens. La « femme trop » fait réfléchir les autres et peut être dangereuse… à ce qu’il paraît. Quand cette femme entre dans une pièce, c’est elle qu’on regarde, elle bouille d’énergie et de puissance. Elle attire les regards et c’est Ça qui dérange… non?

Tu te reconnais peut-être dans ces lignes, qui sait? Eh bien, si c’est le cas, je te dis de ne jamais arrêter d’être too much.

En fait, tu n’es pas trop, tu es toi et tu es assez!

Le monde a besoin de « femmes trop », de femmes qui sortent des sentiers battus et dépassent les lignes directrices. Pourquoi? Parce que c’est si beau et que ça mène loin. Ne te cache jamais et surtout, continue de croire en toi de cette façon.

Fonce : you got it girl!

Laisse ton esprit déborder, Tu es si belle à voir aller!