Et si on mangeait le sapin…?!

manger-sapin-une

Parce que nous sommes entouré de conifères et qu’ils peuvent servir à bien d’autres choses que les produits Sapino, mettons plutôt le sapin… dans notre assiette!

Évidemment je ne parle pas du sapin complet, mais seulement des épines du conifère, car le tronc est trop… coriace!

Bref les épines du sapin, du pin, de l’épinette et des autres conifères ont un parfum unique, associé à l’environnement Boréal. D’ailleurs, c’est loin d’être chose rare dans notre région.

En cette période de l’année où les arbres affichent leurs plus belles couleurs, c’est le moment idéal de partir en forêt pour faire sa propre récolte d’aiguilles.

Parce que manger du sapin, c’est une expérience qui débute par la récolte!

Sapin 02Partez en forêt l’esprit en paix puisque peu importe les conifères croisés en chemin, ils sont tous comestibles! Fiez-vous à l’odeur que vous préférez. Et si vous aimez essayer, récoltez-en de toutes les sortes en divisant les épines dans des sacs identifiés.

Vous pouvez ensuite les faire sécher, étalées sur du papier parchemin pour quelques jours. Lorsqu’elles sont bien sèches, vous les mettez dans un contenant hermétique, rangé avec vos épices.

Vous voilà avec vos aiguilles de conifère prêtes à parfumer vos plats!

mais… Quoi faire avec les épines?


manger-sapin-theThé aromatisé et grog

Lorsque vous préparez votre thé préféré, ajoutez-y quelques aiguilles de sapin pour l’aromatiser un brin. Oui oui, même dans votre chaï latte!

J’ai déjà goûté un chocolat chaud dont les guimauves maison avaient été infusées au sapin et le mélange était tout simplement divin!

Psssit! C’est aussi tout indiqué pour ajouter du goût à votre grog, cette boisson alcoolisée idéale pour casser la grippe…


Burger au sapin

La recette d’Ariane Paré-Le Gal, lors de l’émission Distasio, est simple comme tout! Vous hachez vos épines très finement, que vous mélangez par la suite à la viande hachée (environ 1c. à soupe par livre). Ajoutez un peu de poivre et de sel, formez vos boulettes et hop sur le gril!

Pour garnir le burger: salade, tomate, champignons sauvages grillés, moutarde et mayo.


Gravlax Boréal

Sapin gravlax
Crédits photo: Dal’s Cooking Twist

Recouvrez un saumon frais, sans la peau, d’un peu de sirop d’érable. Ajoutez du gros sel et des épines hachées en bonne quantité sur le saumon. Massez le saumon avec le sel et les aiguilles pour bien faire pénétrer les saveurs. Rajoutez un peu plus de sel, pour que le saumon soit bien couvert.

Emballez le saumon de papier SaranWrap et déposez dans une assiette. Mettez une assiette par dessus, ou un objet lourd et plat pour « écraser » un peu le saumon. Laissez au frigo environ 24h.

Lorsqu’il est prêt, retirez le sel en passant le saumon sous l’eau froide. Servir en tranches minces.

Psssit! Vous pouvez également ajouter quelques aiguilles de sapin dans votre papillote de truite, avant de la faire cuire… Elles parfumeront votre poisson à la perfection.


Pizza forestière

Dans un poêlon, faites revenir des échalotes hachées avec de l’oignons en lanières dans le beurre. Ajoutez de l’ail haché et des champignons tranchés (shitakes, chanterelles, pleurotes, etc.). Faire revenir environ 4 min et ajoutez un peu de vin blanc, ainsi que les aiguilles de sapin. Laisser réduire jusqu’à évaporation des sucs. Étendre le mélange sur une pâte à pizza (ou pain naan) et ajoutez du fromage râpé pour terminer. Cuire au four.


Pommes de terres boréales

Sapin 04
Crédits photo: www.picard.fr

Coupez des petites pommes de terres en deux et badigeonnez-les d’huile d’olive et d’aiguilles de sapin hachées.

Faire rôtir au four et assaisonner de sel, poivre et d’un filet de vinaigre balsamique.

Ce plat de féculents réconfortant peut accompagner toutes les viandes et les poissons.


Viande de bois au sapin

Je n’ai pas vraiment de recette, mais toute viande de bois se marie très bien avec le conifère. Même pour assaisonner un steak, les aiguilles de sapin offriront un petit je-ne-sais-quoi à votre viande.


Un petit cadeau Boréal

Pour les fêtes, il s’agit d’un cadeau original pour votre amie ou votre tante qui cuisine too much! Des petits contenants identifiés d’épines séchées, accompagnés de fiches recettes: voilà!


manger-sapin
Crédit photo: Les Bois dans la Tête

Pour celles qui ont moins la fibre aventurière, découvrez les nombreux produits de la région offrant des mélanges d’épices boréales, du sapin baumier et autres épices issues d’une récolte locale/régionale.


bref, Cette année, plutôt que de jeter votre sapin après les fêtes: cuisinez-le!