Confessions d’une fille qui gère mal son argent

probleme-financier-gestion-argent
L’argent, la plus grande source de stress chez les Canadiens (Groupe CNW/Quickcheck Canada)

Je suis à l’épicerie, j’ai fini mes commissions et la caissière vient de scanner mes 2 ou 3 items pour un total de 10,83$. Je paie par débit, alors j’insère ma carte dans le terminal et…

– Choisissez votre compte: Épargne

– Entrez votre NIP: *****

– Traitement en cours…

Et là c’est long…

Tellement long que j’ai le temps de voir ma vie défiler dans ma tête… Bref, une éternité, mais surtout beaucoup de stress!

Le stress de quoi? De savoir si j’ai les fonds….

argent 1C’est la première fois que je vis ce moment de panique… aussi souvent!

Le monde adulte est venu tranquillement me chercher par le main pour m’embarquer dans son beau grand bateau (salut Gerry!). Un appartement à payer, un service câble/internet, une voiture, des prêts… jusque-là, ça va.


Quand les imprévus arrivent…

Mais à la suite d’un récent déménagement, certaines choses ont dû changer et, pour faire court, les fins de mois ne sont pas faciles.

Au départ, je me disais que de se serrer un peu la ceinture n’était pas si compliqué. Les premières semaines, j’ai failli à ma tâche en me disant que j’allais me reprendre la paye suivante: FAUX!

Je savais où était ma limite et j’ai fait exprès de m’y rendre

J’ai compris que j’avais dépassé cette limite lorsque j’ai réalisé que je n’arriverais pas à payer mon loyer qui arrivait dans quelques jours à peine… Je ne pouvais pas non plus faire d’épicerie pour la semaine, ni mettre de gaz dans ma voiture.

argent 2

Par chance, j’ai eu un coup de main de ma mère, qui savait très bien que c’était la première et la dernière fois que ça arriverait. J’ai tout de même réalisé que je m’étais mis dans le pétrin SOLIDE.

Si je n’avais pas eu ma mère pour me backer, j’aurais fait quoi?


Et si je me faisais un budget?

J’ai pris une journée complète pour réfléchir à la situation.

  • Premièrement, mon compte en banque fait plus que pitié.
  • Deuxièmement, je n’ai pas les moyens pour faire mes paiements mensuels.
  • Troisièmement, je n’ai aucun budget.

Voilà: un foutu budget. Je me pensais probablement trop cool pour faire ça, mais j’étais pu très très cool avec 6,27$ pour toffer deux semaines…

J’ai donc remédié à la situation

probleme-gestion-argent-finances

Step 1:

J’ai créé une grille avec tous les paiements mensuels et les dates de prélèvements. Comme ça, je sais combien d’argent il me reste pour l’épicerie, le gaz et autres dépenses.

Step 2 :

J’ai commencé à me serrer la ceinture pour de vrai. Ironiquement, ça me prend 2x plus de temps faire l’épicerie parce que je fais un premier tour pour remplir mon panier et un deuxième pour le vider du 3/4…

Step 3 :

Ce que j’ai réellement besoin vs ce que je désire avoir. J’ai envie d’aller chez IKEA, d’avoir des nouveaux vêtements, de faire un cours de kickboxing, d’une soirée au resto… Allright, mais cet argent là, c’est mon épicerie, mon loyer et mon Internet, alors penses-y deux fois, fille!

Step 4 :

Régler les dettes et la carte de crédit. Conseil d’amie, ma carte est à 500$ maximum et c’est clairement une bonne chose! Plus facile de rembourser 500 que… 1000$!

Step 5 :

Garder en tête ledit budget et profiter de la vie en n’ayant plus jamais à suer à grosses gouttes lorsqu’on voit « Traitement en cours… » lors du paiement, me demandant si j’ai vraiment l’argent.


probleme-gerer-argent-finances

Non, je ne suis pas dans la rue et je me nourris très bien trois fois par jour, sans problème. Mais avoir une mini crise cardiaque parce que je ne sais pas si je vais pouvoir payer un petit 5$… c’est plate. Très plate.

Ah et pour les curieuses: mon paiement a été accepté à l’épicerie… fiou!