5 conseils pour éviter de briser la routine de sommeil des enfants durant les Fêtes

0
244
Photo rebeccaricephoto.com

Quand on trouve une routine de sommeil qui fonctionne pour notre enfant, il est comprenable qu’on tente de reproduire cette même formule soir après soir, afin de s’assurer que toute la famille puisse passer de belles nuits. C’est ainsi que certains parents priorisent les soirées à la maison, au détriment des sorties festives, afin de s’assurer de précieuses heures de sommeil.

Mais certains événements sont inévitables, comme le Réveillon par exemple!

C’est ainsi qu’on a fait appel à la magicienne du sommeil chez l’enfant, Marie-Pier Villeneuve, fondatrice de Bedaine Urbaine, pour nous donner quelques conseils afin de profiter des vacances des Fêtes sans ruiner vos habitudes de sommeil.


La prévention

Selon la spécialiste, il peut être bénéfique de se pratiquer avant. « Il faut prévoir : lit parapluie, doudou, matelas, musique douce. Quand on a tout ça, on commence à pratiquer bébé à dormir là, quelque temps avant les partys. Bon, ce n’est pas une garantie qu’il dormira mieux le soir venu, mais au moins il se sentira en terrain connu. »


Profiter des déplacements

Pour ce qui est des siestes, essayez de prévoir les déplacements au moment habituel où votre coco fait dodo, il pourra dormir dans l’auto.


Changer les habitudes familiales

Et si on changeait les traditions, cette année, et qu’on faisait un brunch de Noël plutôt qu’un souper? Ça permet à tout le monde de se voir dans un contexte festif, à une heure où tout le monde est au sommet de sa forme. Et ça permet d’aider les petits à conserver leurs heures habituelles de sommeil, et de rester frais et dispos pour profiter pleinement de leurs vacances.


Le Réveillon

Bon, le Réveillon est plus difficile à reporter, lui… « Mais, savais-tu que le Père Noël n’est pas obligé de passer à minuit le soir ? Comme c’est un homme occupé, il peut passer vers 19h sans aucun problème. Il passera à minuit chez les autres amis plus grands! », affirme Marie-Pier avec humour. En devançant l’heure des cadeaux, on évite ainsi de réveiller l’enfant en pleine nuit… et de se battre avec lui pour le rendormir.

Et Marie-Pier rappelle que c’est un mythe de penser qu’en couchant les enfants plus tard, ils vont se réveiller plus tard! Leur horloge interne est fixée à la même heure tous les jours, alors ils risquent juste de manquer de précieuses heures de sommeil, d’être fatigués le lendemain, donc de mauvaise humeur.

D’ailleurs, si vous devez réveiller les enfants en pleine nuit pour retourner à la maison, premièrement, Marie-Pier conseille de les avertir du plan d’action pour qu’ils sachent à quoi s’attendre. Ensuite, habillez-les en pyjama chaud avant le dodo pour ne pas qu’ils aient froid dans l’auto, puis faites chauffer la voiture et dites au revoir à tout le monde avant de les réveiller, pour minimiser les stimuli. « Malgré tout, il est possible que le petit soit très réveillé en arrivant à la maison, alors le cododo sécuritaire la nuit de Noël, c’est oui! » ajoute Marie-Pier.


Lâcher prise

Finalement, ne soyez pas trop rigides et lâchez prise ! Après tout, cette période n’arrive qu’une seule fois par année… Il faut simplement se dire qu’un ajustement de la routine sera à prévoir au retour des vacances. Mais on est constamment en ajustement avec un enfant, alors soyez indulgent envers vous… et votre coco.

Sur ce, un joyeux temps des Fêtes à toutes les familles!