San Francisco, veux-tu m’épouser?

Processed with VSCOcam with f2 preset

Pu capable de siroter un Daiquiri trop sucré à Cuba chaque année? Tournez-vous vers San Francisco et ses environs! Mon chum et moi y sommes allés il y a quelques semaines et nous avons A-DO-RÉ!

Au-delà des lieux touristiques classiques, j’y ai découvert une culture avant-gardiste, ouverte et vraiment trippante. C’est sans parler de la culture foodie qui y règne.

Par ici la bonne bouffe et le bon vin!

Heureusement, les nombreuses collines qui façonnent la ville nous ont fait perdre les calories absorbées durant notre séjour…

DSCF2051
Crédit photo : Laura Rancourt

Aujourd’hui, je vous propose donc quelques activités à ajouter à votre itinéraire… à tout prix!

Avertissement: une envie subite d’acheter votre billet d’avion pourrait survenir!


  1. Exit le régime au Ferry Building

Dès notre arrivée, direction Ferry Building. Cet immense terminal pour traversiers est maintenant le repère des amoureux de gastronomie locale. Sur place, faites un tour au Hog Island Oyster Co pour y déguster huîtres et autres molusques, avec en prime, une vue imprenable sur la baie. Ajoutez à cela une petit coupe de bulles pour le parfait duo.

home11
Crédit photo: hogislandoysters.com

D’autres marchands y offrent aussi des mets des quatre coins du monde : empanadas aussi bons qu’en Argentine (parole d’experte!), chocolats fins aux mille et une saveurs, fruits et légumes bios directement du producteur: Alléluia!

empanadas

Si vous le pouvez, allez-y le samedi, c’est la journée où les producteurs des environs s’y rassemblent pour vendre leur fruits et légumes fraîchement cueillis.


  1. Dépaysement culinaire dans Mission District

Deuxième destination gourmande : Mission District. Lonely Planet décrit ce quartier comme l’un des meilleurs endroits où se régaler à San Francisco. Mais attention, voyageurs craintifs s’abstenir. Une fois sur place, l’ambiance chaotique du quartier vous frappera : foule débridée, pauvreté flagrante et commerces colorés rappelant les rues marchandes d’Amérique du Sud. Vous devrez creuser un peu pour découvrir les trésors de Mission, mais je vous le promets, vos papilles vous en seront reconnaissantes!

Cuisine mexicaine, indienne, thaïe, japonaise ou végétarienne: faites votre choix!

0_4200_0_2800_one_marcolivierleblanc_5137
Crédit photo: airbnb.com

Mes recommandations? Les divins ramens japonais de chez Coco Ramen et les succulents plats cambodgiens d’Angkor Borei. En plus, les deux restos sont super abordables… On aimeeeee!

home_p2
Crédit photo: cocoramen.com

  1. Se la couler douce dans Sonoma Valley

DSCF2298
Crédit photo: Laura Rancourt

À environ 1h20 de San Francisco, cette région viticole parsemée de collines verdoyantes et de vignobles haut de gamme vous transportera littéralement ailleurs! Au-delà des bons vins que vous y découvrirez, vous serez conquis par son rythme relax et sans prétention. Rien à voir avec les grands domaines de la Napa Valley, où l’accueil est plus formel et moins personnalisé.

Nos coups de coeur? Au premier rang, Gundlach-Bundschu où l’on peut boire un délicieux Chardonnay dans un décor de compte de fée. Ensuite, Homewood. D’apparence modeste, on y offre des produits très respectables, et surtout, une expérience personnalisée dont vous vous souviendrez! Dès notre arrivée, le vigneron lui-même est venu nous accueillir à l’extérieur et s’est assis avec nous pour la dégustation.

DSCF2295
Crédit photo: Laura Rancourt

Ne quittez surtout pas Sonoma sans avoir visité Buena Vista Winery, domaine qui se présente comme LE plus ancien vignoble de la Californie (depuis 1857). En plus de son décor magnifique et de son côté historique, le service est excellent et le personnel très sympathique.


  1. Chiller avec les locaux au Farmer’s market de Sonoma

Qui aurait cru qu’il y avait autant d’ambiance un mardi soir, à Sonoma?

Le Farmer’s market, sur la place publique, attire des centaines de personnes et on y mange délicieusement bien! Une trentaine de producteurs locaux et d’exposants y sont présents chaque semaine. Équipés de leur chaise de plage et d’une bouteille de vino, les habitants du quartier viennent y passer la soirée et écouter le band qui joue devant la mairie.

IMG_1022
Crédit photo: Laura Rancourt

Pas mal pour un mardi soir!

IMG_1016
Crédit photo: Maxime Turcotte

5. Marcher parmi les géants à Muir Woods

Presque impossible de croire qu’un parc national aussi impressionnant se trouve à moins de 45 minutes de San Francisco. Sur place, les séquoias ancestraux donnent un spectacle qui vous frappera de plein fouet.

DSCF2344
Crédit photo: Laura Rancourt

JE N’OUBLIERAI JAMAIS LE SENTIMENT DE ME SENTIR SI PETITE À CÔTÉ DE CES GÉANTS…

Fans de randonnées sportives, la multitude de sentiers offerts réussira à vous combler. Détail important: il est primordial d’arriver tôt, car il n’y a que très peu d’espaces de stationnement.


6. Sunday funday au Golden Gate Park

Le dimanche, l’ambiance est à la fête au Golden Gate Park. Les rues sont bloquées pour les piétons et les résidents des environs viennent y passer du bon temps entre amis.

DSCF2232
Crédit photo: Laura Rancourt

De là, louez des vélos et rendez-vous jusqu’au parc du Presidio. Environ 1 heure de route vous attend, mais elle en vaut amplement la peine. Du haut de la falaise, vous aurez une vue imprenable sur la Baie de San Francisco, Baker’s Beach et le Golden Gate Bridge. La piste cyclable vous mènera jusqu’au pont que vous pourrez aussi traverser à vélo. Une balade qui vous permettra de prendre plusieurs clichés, qui créeront des jaloux sur Instagram!


Alors, quand partez-vous?