Comment prévenir et guérir la rétention d’eau pendant la grossesse

Je le dis et le répète : je me trouve tellement chanceuse d’avoir une si belle grossesse! Quand je pense que certaines filles vomissent du premier au dernier mois, qu’elles sont constamment fatiguées, qu’elles font du diabète de grossesse ou enflent comme des baleines, je suis quasiment gênée…

J’ai de l’énergie depuis le début, je n’ai jamais eu l’ombre d’une nausée, je n’ai aucun craving bizarre et lors de mon dernier rendez-vous chez mon médecin, à 30 semaines, je n’avais pris que 10 livres.

Bon, il faut dire que la conception n’a pas été simple (je vous en avais parlé dans un précédent article), alors j’aime me dire que c’est ma « récompense » pour avoir attendu le passage de la cigogne pendant un an et demi.

En fait, j’ai été tentée d’écrire « grossesse parfaite », mais il y a un seul petit nuage qui m’empêche de jouir d’un ciel bleu, complètement découvert, et c’est la rétention d’eau.

Eh oui, j’ai eu les gros pieds dès ma 15e semaine de grossesse… Et pas juste un peu!

J’avais déjà eu deux ou trois épisodes de pieds enflés comme ceci dans les dernières années et habituellement, ça se passait en voyage (alors que je marchais toute la journée sous une chaleur torride) ou après Osheaga, par exemple. Et généralement, ça partait après une ou deux journées.

Mais cet été, c’était tous les jours sans exception, au point où mes sandales ne me faisaient plus!


7 trucs et astuces

Bref, j’ai commencé à faire des recherches pour minimiser la situation et éviter de devoir porter des CROCS jusqu’à la fin de ma grossesse (!) Je vous partage donc mes trucs et astuces… au cas où vous serriez prises avec le même problème que moi!

Surélever ses jambes au-dessus des hanches

Comme on conseille de prendre ça relax quand on est enceinte, ce petit truc nous force à prendre des pauses plus fréquemment pour s’étendre un moment et… faire une petite sieste, tant qu’à y être. Bref, pas déplaisant!

Boire beaucoup d’eau

Photo Johnny Z, Unsplash

C’est paradoxal, vous me direz, mais il faut boire au moins 1.5 litre d’eau par jour pour contrer la rétention d’eau.

Éviter de manger salé

Le sel retient l’eau dans le corps, alors c’est évidemment déconseillé d’en manger… du moins, en grande quantité.

Augmenter sa consommation de magnésium/potassium

Ces minéraux aident à éliminer les liquides par l’urine. Exemple d’aliments riches en magnésium : noix, grains entiers, chocolat noir, légumes verts. Exemple d’aliments riches en potassium : bananes, avocats, tomates.

Prendre des bains froids de pieds

Faites tremper vos pieds dans l’eau fraîche ou passez le pommeau de douche directement sur vos jambes. C’est moins le fun en hiver, mais hyper rafraîchissant en été!

Faire du sport

Même si ça ne nous tente pas toujours, le fait de bouger active la circulation sanguine, permet de transpirer et ainsi d’éliminer les déchets de l’organisme.

Porter des bas de contention

Je pense que c’est ce truc qui m’a sauvé la vie! Je ne connaissais rien aux bas de contention avant, alors j’ai essayé plusieurs modèles et voici ceux que j’ai préférés:

La compagnie Supporo offre une vaste gamme, mais les meilleurs sont selon moi les bas aux genoux en coton. Il existe différents niveaux de compression, en fonction de la sévérité de votre problème, ce qui est très utile.

La compagnie québécoise Vol Privé produit quant à elle des bas de contention spécialisés pour les voyageurs, mais de grade médical. Et je les ai trouvés franchement efficaces! Quatre grandeurs et deux couleurs sont disponibles.


Voilà! Avec tous ces trucs, je dois avouer que mon problème s’est vraiment amélioré. Il faut dire que la chaleur estivale n’aidait pas non plus à l’enflure…

Bref, si vous avez d’autres trucs, n’hésitez pas à les partager avec moi, car il me reste encore 9 semaines de grossesse!