Prédictions 2017: un spectacle réussi, mais pour initiés

Prédictions 2017-spectacle-jean-philippe-wauthier
Photo: Juste pour rire

Pour une deuxième fois en quelques mois, Jean-Philippe Wauthier est monté sur les planches du théâtre Saint-Denis. Mais cette fois-ci, accompagné non pas d’Éric Salvail, mais de ses fidèles acolytes de la populaire émission de radio La Soirée est (encore) jeune – Jean-Sébastien Girard, Olivier Niquet, Fred Savard et la nouvelle recrue Fabien Cloutier – pour présenter leur spectacle d’humour:

Prédictions 2017

À l’inverse du Bye-Bye et des nombreuses revues de l’année, Prédiction 2017 prédit (comme son nom l’indique) ce qui se passera cette année. Mis en scène par Serge Denoncourt, le spectacle de près de deux heures se présente sous la forme d’un bulletin de nouvelles.

Photo: Sarah-Jäde Champagne

Après s’être fait huer sur scène à Québec en juin dernier, lors du gala ComediHa!, les quatre gars n’auraient pu obtenir un meilleur accueil à montréal

Une salle pleine, excitée d’être là, car il faut le dire, réussir à obtenir des billets pour assister à leur émission de radio n’est pas chose facile : trente secondes et tout est parti…

Animé par Jean-Philippe Wauthier, le spectacle aborde plusieurs thèmes qui ont été répartis selon les champs d’intérêts des garçons. Par exemple, à La Soirée, tout ce qui touchait à la politique était du domaine de Fred Savard; la culture était reléguée à Jean-Sébastien Girard, tandis qu’Olivier Niquet présentait des extraits de télé et radio du passé… mais dans un contexte nouveau.

Fabien Cloutier, quant à lui. abordait différents sujets, notamment l’environnement.


Des « insides »

Si vous ne connaissez pas La Soirée est (encore) jeune, il sera plus difficile d’apprécier le spectacle : des runnings gags, des insides, il y en a à la pelle et ce sont les meilleurs moments.

C’est un peu comme dans l’émission : il faut en écouter quelques-unes avant de pouvoir tout comprendre. Sinon, vous ne saisirez pas bien pourquoi

  • un homme qui aide à la mise en place des décors est presqu’entièrement nu
  • Québec est un sujet sensible
  • le Saint-Denis au complet s’est levé avec joie et frénésie pour chanter trois ritournelles
Photo: Sarah-Jäde Champagne

Par contre, si vous connaissez leur humour, Prédictions 2017 est à la hauteur des attentes.

Bitcheries, malaises… tout y était!

Ces gars-là n’ont pas peur de rire des autres et jouissent d’une grande liberté d’expression, alors que le débat fait toujours rage au Québec.

Certaines personnalités publiques sont mortes en 2017. D’autres ont participé à quelques sketchs préenregistrés : Guylaine Tremblay, mais aussi Léane Labrèche-Dor, dont le sketch est sans contredit la meilleure partie du spectacle.


Quelques points faibles

Quelques critiques négatives : certains extraits de radio avaient déjà été préalablement entendus à La Soirée. Considérant que le public est le même, il aurait été judicieux de ne pas les repasser.

De plus, quelques gags tombaient parfois à plat. Mais, ce qui manquait le plus, c’est aussi la raison pour laquelle La Soirée est (encore) jeune est un succès : l’improvisation.

Ils ont de la répartie, se chamaillent parfois en ondes, ce qu’un spectacle bien ficelé ne pouvait évidemment pas offrir.

Ceux qui ont craché un peu sur tout le monde depuis cinq ans savent que la critique les attend de pied ferme et prédisent justement ce qu’on en a dira : du négatif. Mais d’après les salves d’applaudissements, les ovations même, c’est un public satisfait qui a quitté le Saint-Denis.


***
Psssit! Prédictions 2017
se poursuit jusqu’au 25 janvier et La Soirée est (encore) jeune est en ondes tous les samedis et dimanche de 17 h à 19 h, sur Radio-Canada Première