Non, ça va pas… pis c’est ben correct!

J’ ai perdu mon inspiration. Depuis quelque temps, je me lève le matin et c’est comme si j’étais vide. Vide d’énergie et de créativités. Et ici, je tiens à mentionner que j’ai toujours été une fille dynamique, créative, déterminée, passionnée et positive.

Alors, tu imagines ma surprise de me retrouver dans mon lit sans rien, dans un vide total?! Eh bien, laisse-moi te dire que c’est assez déstabilisant, voir « freakant »!

Penses-tu que ça revient, un jour? Le désir de se lever le matin? L’excitation d’avoir de nouvelles idées à créer, de nouveaux projets à réaliser ou de nouveaux buts à affronter?

photo-1527236438218-d82077ae1f85
Anthony Tran – Unsplash photo

Low batterie

Il y a quelques mois à peine, tout me semblait tellement plus facile, acquis, puissant et indestructible. Mais une chose que j’ai bien comprise avec cette dépression, c’est que la vie est fragile. À un cheveu de chavirer, de rencontrer une impasse et de devoir remettre sa trajectoire en question. 

Par contre, je ne dis pas que ma vie est tout en noir et négative! Je suis capable de voir le positif dans la tempête. Je suis capable de me dire et de me rappeler que tout va finir par se stabiliser et retrouver un sens! Mais sache que pour l’instant, non je ne suis pas au top de ma forme et mon moral est plutôt dans le « low bat ».

Pis ça, ben c’est correct de le dire. 

Non, ça ne va pas toujours bien, O.K.?!

photo-1524088484081-4ca7e08e3e19
Luis Galvez – Unsplash Photo

La peur des autres

Donc, je me demande pourquoi ai-je autant peur des réactions des gens lorsque je dis que je ne vais pas bien? C’est correct, voire humain, de montrer sa vulnérabilité, non? D’admettre qu’on n’est pas dans la meilleure passe de sa vie en ce moment?

Selon moi, c’est correct d’en parler, de casser le mur de la perfection, d’un monde où on veut que tout aille pour le mieux! Et où sa fragilité est une chose que l’on garde dans l’ombre des regards de nos proches.

Non, la vie ne va pas toujours bien et son charme est justement d’accepter ses côtés plus difficile, pour pouvoir profiter encore plus de sa beauté lorsqu’elle reviendra. 

Bref, c’est correct et sain d’admettre qu’on ne peut pas toujours être au top, au HI, au sommet du bonheur. Parfois, ben ça va moins bien et c’est comme ça. C’est tout.

photo-1527137342181-19aab11a8ee8
Anthony Tran – Unsplash photo

Alors me voici, ce matin, par manque d’inspiration et de motivation, qui prend tout de même mon portable pour écrire ces lignes afin de mettre quelques mots sur mes maux. 

Non, je n’ai pas l’impression d’avoir trouvé LA réponse ou LA solution à mes questionnements. Mais, je peux dire une chose :

je me sens beaucoup mieux d’avouer que j’feel « boubou » plutôt que d’essayer à tout prix que ça aille bien