Je déteste le camping !

Le titre ne pouvait pas être plus clair : je n’aime pas le camping. En fait, j’irais même jusqu’à dire que je DÉTESTE le camping !

Bon, vous devez toutes me juger, présentement, et vous dire que je suis une princesse… Mais non ! (Bon, peut-être un peu, mais pas tant que ça…)

Le fait est que j’ai besoin de mon 8 heures de sommeil pour être fonctionnelle, mais surtout pour être endurable (mon chum vous le confirmera). Ainsi, j’ai besoin d’un lit et d’un toit, afin de me garantir un minimum de confort pour enfiler mes heures de sommeil et être présentable le lendemain.

Mais, je n’ai pas besoin du gros luxe, là !

Je n’ai aucun problème à dormir dans un chalet sans eau ni électricité… pourvu que j’aie un lit et que je me réveille au sec.

déteste le camping, quote


La pluie en camping…

Sérieusement, quand j’entends des histoires de camping où il a plu pendant 3 jours… Really ?! Pourquoi s’imposer ça ?! Moi, je serais probablement repartie chez moi en plein milieu de la première nuit…

Et je ne sais pas pour vous, mais les toilettes et les douches publiques, moi, ça me rebute. Encore pire quand tu pars en camping sauvage et que tu dois faire ça dans les bois… Oh God ! Juste d’y penser me donne la nausée.

Pour moi, ce n’est pas du plaisir : c’est de la torture !

Et ce, sans parler des araignées…

Camping, araignée


Les enfants en camping…

Et c’est encore pire quand tu as des enfants… On s’entend qu’une toile de nylon, ce n’est pas génial pour l’insonorisation ! Donc, quand vos mômes se réveillent en pleine nuit et crient à s’époumoner pour une raison ou une autre, ben, c’est tout le camping au complet qui écope.

déteste le camping, enfant

En fait, en camping, tu dois dire bye-bye à ton intimité, tout simplement.

Bref, vous ne verrez jamais passer de photos de Véro en camping sur Facebook et heureusement, j’ai un amoureux qui pense exactement comme moi !

Sur ce, je retourne me coucher dans mon lit articulé beaucoup trop confortable… ciao!