L’intimidation en milieu de travail, c’est NON!

intimidation-travail-une

​Sabrina conduit en pleurant. Elle vient de terminer huit longues et pénibles heures de travail. Et tout ce qu’elle se sent maintenant capable de faire, c’est pleurer…

Pourtant, sa «job», elle l’aime. Elle la fait bien, elle l’a toujours voulue. Mais maintenant, elle pleure.

Elle pleure parce qu’à sa job, elle reçoit constamment des jabs. Des jabs de son patron qui ne la veut pas dans le portrait

Ses collègues voient bien qu’elle est presque K-O. Le problème c’est qu’ils ne voient pas qui la frappe.

Parce que l’intimidateur s’en prend habituellement à une cible tranquille, à une cible qui ne fera pas trop de bruit, qui ne le dénoncera pas. L’intimidateur s’en prend au faible pour cacher sa propre faiblesse et se convaincre qu’il peut être fort.

L’intimidateur s’en prend à la personne qui va pleurer en silence dans sa voiture sur le chemin du retour.

intimidation-travail-voiture

Laisse-le faire, il essaie juste de t’intimider en faisant ça

– lui dit une des seules personnes au travail à qui elle en a parlé


Il essaie JUSTE de t’intimider

Depuis quand le mot « juste » peut-il être juxtaposé au verbe « intimider »?

Est-ce qu’on dirait à un enfant dans la cour d’école qui se fait ruer de coups: laisse-le faire, il fait JUSTE te frapper.

C’en est assez!

Parce que même si Sabrina pleure, son frère, sa mère et son père, eux, ne pleurent pas. Même si Sabrina pleure, certaines personnes, elles, n’accepteront jamais que l’intimidation puisse être tolérée à l’école, dans la rue, entre amis, et, comme ici, en milieu de travail.

Cette fois, ce sont ces personnes qui lui lancent un jab pour la réveiller, pour qu’elle arrête de pleurer, qu’elle fasse demi-tour, qu’elle retourne au travail et qu’elle se tienne debout.

Ces personnes lui lancent un jab pour qu’elle regarde son intimidateur dans les yeux et qu’elle le dénonce haut et fort devant tout le monde. Cette fois, ses collègues vont voir qui a tenté de la mettre K.-O.

intimidation-travail

L’intimidateur s’en prend toujours à une personne qu’il juge intimidable. Jamais, ô grand jamais, il ne voudra se faire prendre à son propre jeu.

Alors dénoncez!

Dites haut et fort à votre intimidateur, pour que tout le monde puisse l’entendre, que vous vous faites intimider.

Dites haut et fort à votre intimidateur, pour que tout le monde puisse l’entendre, que vous n’êtes pas intimidables.


Pour plus de pistes sur l’intimidation dans divers milieux :

https://www.educaloi.qc.ca/capsules/lintimidation-la-reconnaitre-et-agir

Pour l’intimidation en milieu de travail :

http://www.cchst.ca/oshanswers/psychosocial/bullying.html