Rendre les autres heureux… un peu plus chaque jour

etre heureuse vignette

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, j’essaie d’être une bonne personne au quotidien. Pas que je me force de l’être, biiiien au contraire, j’ai ENVIE de l’être! J’ai envie de faire de petits gestes pour rendre mes proches un peu plus heureux et, par le fait même, de me rendre un peu plus heureuse.

J’ai la chance d’avoir été élevé par ma mère (et mon beau-père, bien sûr!) ainsi que ma grand-mère. Deux femmes de cœur. Deux femmes entièrement dévouées aux autres, de véritables Mère Teresa. Deux femmes qui donnaient tout ce qu’elles avaient à qui en avaient besoin, peut-être même parfois au détriment de leurs besoins à elles.

Je pense que la pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre…

Ces petits gestes

En amitié comme en couple, je crois fermement (TRÈS fermement même!) que les petites attentions font toute la différence. Et là, je ne parle pas de cadeaux! Je parle d’un tout petit geste, gratuit, super simple, adressé à une personne en particulier, qui fera sa journée et qui la fera sourire au plus profond de son être.

etre heureuse 02

Sourire. Cette semaine, je courrais dehors, dans mon quartier. Il faisait beau et le soleil était au rendez-vous. J’ai croisé un vieux monsieur qui m’a dit «bonsoir mademoiselle!» et qui m’a souri, les yeux pétillants. Je l’ai salué et lui ai souri à mon tour, de mon sourire le plus grand et le plus vrai. Je me suis rendu compte que je lui ai souri instinctivement. Sans rien forcer. Ce petit geste a été dans mes pensées toute la soirée. Le geste le plus simple. Un sourire. Pourtant, un sourire, aussi sincère soit-il, en attire assurément un autre.

Je vous mets au défi de sourire à un étranger dans la rue, juste pour voir…

Remercier. Un geste qui semble s’oublier avec le temps. On prend les gens pour acquis. On ne remercie plus. On est tellement centré sur nous-mêmes, sur notre petite vie, qu’on oublie de dire merci à quelqu’un qui nous tient la porte, à un automobiliste qui nous laisse passer, à un ami qui nous souhaite une bonne journée, à notre patron qui nous a aidé dans un projet important. Merci. Un simple petit mot après tout. Une délicatesse. Une formule de politesse que l’on apprend en bas âge. C’est également l’un des premiers mots que l’on pratique lorsqu’on apprend une nouvelle langue. Thank you, gracias, chokrane, danke, arigato. Pourtant…

etre heureuse 01

Dire je t’aime. Selon moi, on ne le dit jamais assez. «Ce sont nos proches après tout, ils savent qu’on les aime.» Euuuhhhh, non! Et ça ne prend aucune raison pour dire «je t’aime». On le ressent? Alors on le dit! Simplement. Bon ok, je suis peut-être une éternelle loveuse, mais maudine, moi, j’ai besoin de dire «je t’aime», j’ai besoin de me faire dire «je t’aime»! Fac, vous qui me lisez chaque semaine, ben je vous aime! #BigLove

S’encourager. Mes amies et moi (et parfois même ma mère), on s’envoie un texto ou un courriel le matin très tôt. Banal vous me direz? Pas du tout! On se souhaite bonne semaine, on se dit qu’on pense l’une à l’autre. On s’envoie mutuellement des ondes positives pour s’encourager. On s’envoie parfois aussi des Snapchat complètement loufoques, des photos de grimaces en plein milieu de journée, simplement pour se faire rire et se donner de l’énergie pour continuer. Ça ne coûte rien, ça prend 36 secondes à faire, mais maudit que ça réconforte quand tu sais que tu travailles fort et que tu as une grosse journée devant toi!


Au fond, quand on y pense, ces petits gestes sont bien égoïstes. Car faire plaisir aux autres, c’est se faire plaisir à soi en premier

Moi, voir mes amis, mon amoureux, ma famille et mes proches heureux, ça rend ma vie un peu plus belle chaque jour et ça me donne envie de la vivre à leurs côtés.

Moi, rendre les autres heureux, ça me rend heureuse.

Et vous?