Faire l’épicerie avec moins de 150$ par mois : c’est possible, mais…

épicerie 01
Photo par rawpixel sur Unsplash

Dans les derniers jours, en pleine période électorale, une déclaration de Philippe Couillard a donné lieu à autant d’indignation que de niaiseries sur internet:

Une épicerie à 75$ par semaine pour une famille

Bien que je ne sois ni mère de famille ni enfant d’une famille nombreuse, je sais qu’avec 75$, on ne va pas si loin. Par contre, bien avant cette déclaration, j’ai fait le test de réduire ma facture d’épicerie au plus bas possible. Je vis seule et il m’en coûte environ 70$ par semaine, donc environ 280$ d’épicerie par mois. Mais cette fois, j’ai décidé de me lancer le défi de limiter mon épicerie à 150$ maximum pour 1 mois entier, soit à 37,50$ par semaine.

Voici, étape par étape,
comment j’y suis arrivée!


1- Faire un bref inventaire des restants

épicerie 02
Photo par Katie Smith sur Unsplash

La toute première chose à faire était de voir ce qu’il me restait en frais de nourriture. Parce qu’évidemment, je ne partais pas de zéro!

Profites-en pour faire un mini ménage parmi tes fruits et légumes qui s’enlignent vers leur fin de vie. Dans le cas des légumes, c’est l’idéal pour un potage et les fruits en smoothies. Il te reste des cannes de thon? C’est super pour un wrap thon et avocat! Des cannes de tomates? Let’s go pour un chili ou une sauce!


2- Préparer sa semaine

épicerie 03
Photo par Micheile Henderson sur Unsplash

Il s’agit de bien prévoir les repas de la semaine à venir. Ainsi, on sait exactement ce dont on aura besoin pour faire notre épicerie. C’est aussi un bon moment pour consulter tes 24 livres de recettes jamais ouverts, ou plonger dans les sites internet de Ricardo, Josée Di Stasio, Curieux Bégin et j’en passe.

D’ailleurs, petit trucs sympathique, c’est toujours utile de trouver des recettes qui utilisent un même ingrédient. Comme avec des aubergines, tu peux en faire un légume d’accompagnement, une salade, une trempette Baba Ghanouj, une lasagne, etc.


3- Faire sa liste d’épicerie

Maintenant que tu sais à peu près ce que tu vas cuisiner, c’est le temps de fouiller les circulaires. Pour ma part, j’utilise la fantastique application Flipp pour consulter les circulaires à même mon cellulaire.

Je connais des gens qui ne consultent pas la circulaire et se disent qu’au pire, ils verront les rabais à même l’épicerie. Sauf que, si tu fais ton épicerie chez Metro, tu ne sauras pas si chez Super C, ils ont ce même produit à moitié prix. Et souvent, ces rabais peuvent faire une différence considérable sur une facture.

À noter aussi qu’en priorisant les aliments non-transformés, on simplifie la liste d’épicerie.
Un bon incitatif à mieux manger, non?


4- Faire des provisions

épicerie 5
Photo par Anna Kaminova sur Unsplash

Mon meilleur trucs est de profiter des rabais pour faire le plein. Par exemple, le poulet et les poissons peuvent souvent être chers. Mais parfois, il y a d’importants rabais sur ceux-ci. Profites-en pour en prendre un peu plus et congeler le tout! Encore mieux, fais-les congeler avec leur marinade. Imagine tes cubes de poulet à la thaï marinés pendant 1 semaine au congélateur, ça va goûter le ciel!

Bref, ces semaines de provisions coûteront un peu plus cher. Mais, en contrepartie, cette épicerie contiendra des aliments qui seront utilisés pour une autre semaine, qui elle sera moins cher!


5- Faire l’épicerie au bon moment

épicerie 04
Photo par Tyler Nix sur Unsplash

C’est très simple, d’abord, ne pas y aller le ventre vide. Lorsque tu fais tes commissions alors que t’as incroyablement faim, c’est garanti que ton panier d’épicerie va se remplir plus vite. Si tu y vas après le repas, les chances sont plus grandes que tu respectes ta liste d’achat en évitant les superflus.

Autre moment idéal : le mercredi soir! Souvent, les épiceries vont chevaucher la semaine en cours avec la semaine suivante, puisque la circulaire débute le jeudi. Alors, ça t’économise un déplacement de plus à l’épicerie, pour profiter des rabais.


alors, ai-je réussi mon défi?

épicerie défi
Photo par rawpixel sur Unsplash
  • Semaine 1: 27,64$.
    Là-dedans j’avais principalement des légumes avec entre autres 2 grosses courges pour faire des potages. Puisqu’il me restait un paquet de viande hachée et un filet de truite congelé, je n’avais aucune protéine à acheter.
  • Semaine 2: 22,92$
    J’avais entre autres des poitrines de poulet en gros spécial, que j’utiliserai une autre semaine. Pour mes repas, j’ai cuisiné avec des restants de la semaine précédente.
  • Semaine 3: 49,34$
    Cette épicerie contenait un p’tit extra, puisque j’avais une rage. J’y ai ajouté quelques légumes, produits laitiers et deux gros rôtis de bœuf en méga rabais.
  • Semaine 4: 9,16$
    Puisqu’il me reste mon paquet de poulet (congelé), un gros rôti de bœuf et une autre courge pour un potage, je n’avais que quelques légumes à acheter et voilà.

Donc en 1 mois, mon épicerie m’aura coûté exactement: 109,06$


Bref, je pense que mon défi est réussi!

Et honnêtement, savoir que je peux réduire autant ma facture d’épicerie sans pour autant mourir de faim (et même très bien manger!), ça me donne envie de continuer. Je lève aussi mon chapeau à ceux et celles qui y arrivent à 20$ par semaine seulement!

Ce sera peut-être mon prochain défi…