Toi, mon amie, ma confidente : écoute-moi donc!

amies
Becca Tapert, Unsplash

À toi, chère amie à qui je me confie, à qui je fais assez confiance pour partager mes confidences, mes questionnements, voire même mes insécurités, je n’ai qu’une chose à te dire : merci d’être présente dans ma vie, de ne pas me juger, d’entendre ce que je dis, mais s’il te plaît…

écoute moi donc !

Lorsque je choisi de te livrer mes tracas, c’est que je me sens assez en sécurité avec toi pour t’ouvrir une partie de mon monde qui peut être moins joyeuse, voire plus nuageuse. Bien souvent, cette sombre parcelle de ma personne, je ne la partage pas avec facilité et surtout pas à n’importe qui.

Priscilla Du Preez, Unsplash

Même si la situation à laquelle je fais face peut te sembler banale, pour moi, elle ne l’est pas. Si je prends le temps d’en discuter avec toi, c’est que quelque chose me chicote. Je m’excuse de parfois ressasser la même cassette à de nombreuses reprises. Et oui, il m’arrive bien souvent d’évaluer TOUS les scénarios possibles et le processus peut être très long.

Je sais que tu es présente et que tu veux simplement m’aider, cependant je dois te demander d’arrêter de m’entendre et plutôt de m’écouter.


Comme toi/moi

calin
Becca Tapert, Unsplash

Comme toi, je suis une femme forte et indépendante. Mais parfois, j’ai besoin d’une oreille. Je n’ai pas besoin que l’on banalise la situation que je vis. La parole est libératrice et juste le fait de mettre des mots sur ce que je vis me fait du bien.

Comme toi, je suis une femme intelligente et débrouillarde. Mais parfois, j’ai besoin d’une oreille. Je sais que tu m’aimes et que tu ne veux que m’aider en me donnant tes solutions. Cependant, tes solutions ne sont peut-être pas les meilleures pour moi. Effectivement, tu as peut-être déjà vécu une situation semblable, mais il y a un grand nombre de pistes que je pourrais suivre. Je suis forte et je suis en mesure de trouver mes propres solutions. Ta simple présence me fait du bien. Parfois je n’ai besoin qu’une oreille. Si je te fais assez confiance pour te partager ma confidence, ne t’inquiète pas, si j’en ressens le besoin, je vais assurément te demander conseil.

Comme moi, tu as peut-être vécu une expérience semblable et tu ne veux pas que je revivre la même situation difficile parce que tu m’aimes. Toutefois, nous sommes deux personnes semblables… tout en ayant nos différences. Il y a de fortes chances que je vives actuellement exactement la même situation que toi, bien que mes tracas ne soient pas causés par les mêmes facteurs.


Dans les bons/mauvais moments

AMOUR
Tyler Nix, Unsplash

Continue d’être présente. Lorsque je pense à tes réactions face à mes confidences, je réalise bien que tu ne désires que le meilleur pour moi. Tu aimerais que je me sente mieux. J’ai probablement tendance à faire la même chose pour toi, parce que je tiens à toi.

Tu es une personne importante et surtout de confiance.

C’est pourquoi je tiens à te remercier d’être présente dans les bons comme dans les mauvais moments.

De me soutenir malgré mes défauts et le déferlement d’émotions que je peux parfois vivre…

Si ce n’est que la prochaine fois que je me confie, écoute-moi s’il vous plaît.