Ce que j’ai découvert au Festival du thé de Québec

Photo par Jason Leung sur Unsplash

L‘air de rien, le thé, c’est aussi complexe que le vin, la bière, le fromage et même le saucisson. Parce que oui, un saucisson, ça peut être complexe. Il y a des concours, des jurys, des professionnels et des producteurs d’un peu partout…

Le thé, c’est tout un univers et grâce au Festival du thé de Québec, on arrive à en démystifier et en découvrir une partie!

Par un heureux hasard, j’étais à Québec alors que le Festival prenait place, le 28 avril dernier. Grande joie pour moi qui est une tea junkie bien assumée. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, puisque ce festival est encore tout jeune (2e édition), mais j’ai été très satisfaite et presque tea drunk!


Victime de sa popularité

Un total de 18 entreprises étaient présentes à l’événement pour offrir leurs produits à goûter, à rabais et en démonstration. Sans oublier les conférences, qui se déroulaient en cours de journée.

D’ailleurs, dû à la trop forte popularité de certaines conférences, il a fallut les doubler. Ce fut le cas pour la cérémonie du thé de l’Association Chado Urasenke Tankokai de Québec. L’événement a été tellement populaire qu’ils ont dû en faire la démonstration une deuxième fois.

Au final, tout le monde a pu y assister!

thé cere

Ladite Cérémonie du thé s’est faite dans le plus grand calme (presque silence), et ce, devant DEUX salles combles. J’ai été hypnotisée par cette démonstration traditionnelle, pratiquée par des milliers de personnes, majoritairement asiatiques.

D’autres événements m’ont aussi marqués, soit la démystification du matcha et du pu’erh, un atelier pour savoir comment cuisiner avec le thé et un petit cours de mixologie présenté par Monsieur Cocktail.

Ouin ben finalement, le thé, ce n’est pas juste pour boire tranquillement en jouant au Bridge avec son chat…!


J’ai vu (et j’ai bu) beaucoup de thé!

thé 01
Facebook Festival du Thé

Avec 18 exposants sur place, ça fait beaucoup de choix à tester et à découvrir.

D’abord, le bubble tea. Tellement populaire de nos jours, je suis convaincue que ce n’était pas une découverte pour personne. Mais, c’est tellement délicieux qu’on ne pouvait pas éviter le stand de Bubble Maniac.

Comme plusieurs visiteurs, je me suis donc promenée dans le salon avec mon bubble tea à la main.

Coup de cœur pour la slush Fraise Colada, présentée par Guertech, distributeurs et spécialistes d’équipement pour café, dont les fâmeuses machines à slush.

Désolé Puppie, je t’ai trompé!

En passant par les exposants bien connus comme David’s Tea, Monsieur T et Camellia Sinensis, j’ai découvert les Kombucha LAO, qui font une belle collaboration avec Camellia en prenant leur thé pour les transformer en délicieuse boisson effervescente.

thé lao

LAO offre présentement 3 saveurs, dont ma préférée : thé vert au sureau et fleur de sureau.

Bien que j’aie adoré les produits de LAO, j’ai bifurqué vers Divin Nectar pour me procurer deux immenses bouteilles de Kombucha qu’ils offrent en libre service à leur boutique située à Lévis.

Finalement, j’ai fait un petit arrêt au stand du café-restaurant Le Lièvre et la Tortue. En plus d’avoir du thé, ils avaient des petites bouchées de leur cake au citron. Ce qui m’a mené à conclure ma journée en allant encore boire un thé avec une portion complète de cake, directement au Lièvre et la Tortue. Oups!

thé lievre

Souhaitons maintenant une 3e édition du festival du thé!