As-tu déjà ressenti un état de FLOW ?

Quand j’ai entendu parlé du concept FLOW pour la première fois, j’étais assise dans le bureau de ma psychologue de l’heure et je braillais ma vie! J’avais l’impression de m’être entièrement consacrée à la réalisation des désirs des autres et de m’être littéralement oubliée. Je m’en souviens comme si c’était hier.

J’avais 39 ans, trois jours et des poussières… il me fallait du changement!

Certains vont dire que j’étais à l’aube de ma crise de la quarantaine. Peut-être! Il n’en demeure pas moins que j’ai fait mes choix de vie par amour pour mes enfants et mon conjoint de l’époque, qui faisait carrière au sein de la plus grosse escouade de la police provinciale. Ce qui signifie d’énormes sacrifices pour toute la famille et en particulier pour celle qui gardait le fort, c’est-à-dire, moi!

Lorsque tu réalises que tu as donné le meilleur de toi-même à tout ce beau monde, que tu demeures avec un profond sentiment d’insatisfaction, car eux, réalisent leurs rêves les plus fous et pas toi… ça fesse! J’ai eu mal, très mal.


Remise en perspective

Comprenez-moi bien. Je n’ai aucun regret en lien avec ce que j’ai accompli. En choisissant d’avoir une famille et d’en prendre soin, je savais que j’allais devoir passer en second plan.  Cependant, lorsque mes enfants ont quitté le nid familial, j’ai ressenti un grand vide intérieur.

Pourtant, je suis une femme ayant un bagage de vie considérable, un niveau d’études supérieur et je possède la conscience, cette intelligence à la fois émotionnelle et intellectuelle qui fait de nous des êtres de force et d’action.

En ayant des regrets, on s’empêche d’avancer !

Je n’entrevoyais tout simplement pas mon avenir, tant sur le plan personnel que professionnel. J’avais besoin d’avoir des objectifs, des rêves… j’avais besoin de croire en moi!


L’expérience optimale

Le FLOW est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne par son occupation.

(définition Wikipédia)

Selon la théorie du psychologue Mihaly Csikszentmihalyi, à qui on doit l’explication du FLOW, il y a six caractéristiques qui nous permettent d’identifier si nous sommes dans un état d’expérience optimale.

1- Il doit y avoir une fusion entre l’action et l’état de conscience

Pour ce faire, j’ai dû apprendre à m’accepter telle que j’étais, avec mes forces et mes limites. Je me suis fait ce cadeau en admettant que je n’était pas parfaite, en diminuant considérablement mes attentes envers moi-même et en cessant de vouloir plaire à tout le monde. J’ai pris conscience de ma valeur et j’ai mis sur papier mes objectifs de vie, mes rêves. Je me suis ensuite employée à les réaliser, sans regarder vers l’arrière et ressasser le passé. Mon entreprise de création et de gestion de projets a généré des profits incroyables cette année-là!

2- La concentration est intense et on doit être constamment focalisé sur le moment présent

J’étais en mode créatif. Les idées surgissaient par centaines et je multipliais les occasions d’affaires. Mon cercle professionnel et personnel s’est considérablement agrandi.

3- L’expérience de l’activité est intrinsèquement gratifiante

J’étais tellement investie dans tout ce que j’entreprenais et cela créait une force d’attraction incroyable. Les gens étaient fascinés par mon parcours et mes réalisations, ce qui me remplissait d’une grande énergie. Enfin, on me reconnaissait pour ce que j’étais et ce que j’aimais. Je savourais chaque instant!

4- Il y a une perte de la conscience de soi réflexive

Plusieurs personnes ont tenté de me dissuader de faire ce changement, car ils ne me reconnaissaient plus. Ce fut sans succès, car j’avais appris à m’affirmer et à me prioriser. Je n’étais plus à leur service et je ne répondais plus aux demandes qui allaient à l’encontre des buts que je m’étais fixés. Voilà ce qui les décevait véritablement!

Attention ! Plusieurs personnes croient à tort qu’en ressentant un tel état de bien-être psychologique, les gens présentent des signes de bipolarité. Il ne faut pas confondre cet état qui est très loin de la manie et n’engendre pas de dépression

5- On ressent un sentiment de contrôle personnel sur la situation

J’étais littéralement en pleine possession de mes moyens et pour la première fois de ma vie, j’avais l’impression que tout était possible. L’expression « Quand on veut, on peut! » prenait enfin tout son sens. Je me sentais libre d’être ce que je suis véritablement!

6- Il y a une distorsion de l’expérience temporelle

Je ne comptais pas les heures investies dans mes projets. Ma motivation et ma détermination étaient sans borne. C’était un sentiment d’accomplissement réel!


Durable ou non ?

Cet état peut perdurer longtemps, mais il n’est pas éternel, car le cours de notre existence change, fluctue au rythme des événements et de notre santé. On peut par contre le vivre très souvent dans une vie.

Une chose est certaine, lorsqu’on a déjà connu le FLOW, on recherche toujours cette sensation qui représente l’une des trois constituantes du bonheur.

Alors, as-tu déjà ressenti un état de FLOW ?