À la conquête des gins québécois: 4 produits / 4 régions

Photo Jennifer Pallian, Unsplash

Après la hausse de popularité des microbrasseries, au tour des alcools forts de se tailler une place de choix sur le marché québécois. Désormais, tu peux donc faire ta fraîche en offrant à tes amis un cocktail à base d’alcool d’ici!

C’est seulement cet été que j’ai découvert le fameux/classique Gin Tonic (#IKnowIamLate). Dans les bars, on me demande toujours quel gin je veux dans mon cocktail et j’y allais toujours avec le même. Un peu redondant, sachant qu’il en existe une panoplie d’ici et d’ailleurs…

J’ai donc décidé de faire une Dora la GinExploratrice de moi pour découvrir comment donner plus de pep à mon Gin Tonic, avec des produits d’ici!


Waxwing Gin Bohémien – AiR Distillerie

Gatineau

gin 01
Instagram Waxwing Gin

Tout nouveau sur le marché, ce gin est inspiré du Waxwing, un oiseau migrateur qui figure comme tête d’affiche sur la bouteille. Comment s’inspirer d’un oiseau pour un gin? Simple : on opte pour les petits fruits consommés par ce dernier, afin de donner le goût unique à ce spiritueux.

Située à Gatineau, la distillerie promet d’ailleurs d’agrandir et d’offrir de nouveaux produits très bientôt!

Une vodka sera disponible dès l’automne, idéale pour un Apple Martini. Après tout, qui a dit que la saison des pommes était réservée aux tartes et compotes?


Km12 Gin Boréal – Distillerie du Fjord

Saguenay-Lac-Saint-Jean

gin 02
Instagram Distillerie Du Fjord

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean peut se vanter d’avoir une excellente réputation pour ses bleuets, mais aussi pour avoir enfin sa première distillerie. Ce sont de véritables amateurs de gin, de père en fils, qui sont derrière la création de l’entreprise, située au pied des Monts-Valin. La production du gin Km12 s’inspire des environs, soit la forêt et une source d’eau fraîche provenant directement des montagnes.


Oshlag Gin Hibiscus – Brasserie & distillerie Oshlag

Montréal

gin 03
Instagram Invasion Cocktail

Un gin rosé pour une soirée girly? C’est maintenant possible avec la Distillerie Oshlag. Tu auras deviné que l’hibiscus fait parti du « secret pas trop secret » de ce gin. Mais, on retrouve aussi une touche de pamplemousse rose. La distillerie se situe à Montréal et, oh surprise, a pignon sur rue dans le quartier Hochelaga! C’est également le premier établissement au Québec qui héberge une distillerie ET une brasserie.

Selon les dires, personne ne meurt de soif dans les environs…


Les Herbes Folles Dry Gin – La Société Secrète

Gaspésie

gin 04
Facebook La Société Secrète

Le nom de cette  distillerie a inévitablement piqué ma curiosité. Située à Percé, elle est en plus hébergée dans une ancienne église anglicane. De tout pour ajouter au mystère! Un peu comme des alchimistes d’une autre époque, les 4 propriétaires préparent leur gin en s’inspirant des aromates gaspésiens. Baies de genévrier, vanille des champs, racine d’angélique, tous des produits à distance de marche de l’ancienne église.


D’ailleurs, depuis le 18 juillet 2018, les distilleries peuvent vendre leurs produits à même les lieux de production. Il est donc possible de te rendre sur place pour acheter ta bouteille… pratiquement des mains du producteur!

sur ce, Cheers!