Je ne t’apprends rien en te disant que plusieurs couples se séparent de nos jours, pour diverses raisons. Il suffit de regarder autour de soi pour être bien surpris parfois…

On admire un couple, pour qui tout semble au beau fixe… le « couple goal » parfait… et pouf! Complicité, amour, attachement et plaisirs à deux… disparus!

Si ce n’est déjà fait, va consulter mon article 3 trucs pour faire survivre l’amour à distance durant la pandémie, afin de prévenir ce statut

De cette situation naissent aussi de nombreux couples où plusieurs personnes sont impliquées, avec ou sans leur accord! Je les nomme : les enfants des deux nouveaux amoureux, qui n’ont pas choisi cette façon de vivre bien différente, avec des règles aussi originales qu’inédites pour eux parfois!

Les parents, eux, souhaitent voir tout ce beau monde réuni et uni!

Dans un monde idéal, on rêve que tous les enfants aient cette super capacité d’adaptation et qu’ils sautent à pieds joints dans cette nouvelle aventure avec une ouverture face à l’amoureuse ou l’amoureux de son parent. Chanceux est le nouveau conjoint ou la nouvelle conjointe qui en bénéficie!

Cependant, pour quelques-uns, il faut donner le temps à chacun de s’apprivoiser… Un tempérament anxieux, l’insécurité ou les mauvaises expériences passées peuvent malheureusement amener certains enfants à rejeter systématiquement le nouveau joueur (bien que rien ne soit lié à elle ou lui directement) venant s’allier à l’équipe dont ils sont capitaines depuis l’éclatement du groupuscule qui était formé par la seule famille qu’ils ont connue… LEUR vraie famille!


Se créer une histoire

Photo Reuben Juarez, Unsplash

Ainsi, pour favoriser la bonne entente de tout ce beau monde, il faut prendre soin de se créer une histoire, d’établir des rituels qui sont propres à la nouvelle famille. Pour y arriver, il faut impliquer le nouveau conjoint ou la nouvelle conjointe dans les activités qui ont un sens pour les enfants; mais aussi, conserver des moments où le parent se retrouve seul avec son enfant afin d’éviter qu’il ne réagisse mal, croyant à tort que sa place est menacée…

Plusieurs auteurs s’entendent pour dire que le mieux est de respecter des étapes amenant une gradation dans la présence de tous. Vouloir aller trop vite pourrait amener les enfants à douter de la sincérité des sentiments entre les deux parents. Et je crois sincèrement en cette théorie. Il faut d’abord apprendre à bien connaître son ou sa partenaire et être convaincu de vouloir voir cette relation évoluer AVANT de le ou la présenter aux enfants!

Une fois cette « certitude » acquise (pouvons-nous en être certains à 100%? Pas vraiment…), si l’on souhaite emménager tous ensemble, l’idéal est de recréer un nid familial dans un nouvel environnement, un endroit où tous les souvenirs sont à développer ensemble. De cette façon, chacun se sentira chez lui. On évite ainsi que les enfants qui étaient déjà présents dans la maison ne se sentent envahis et ceux qui y arrivent, intrus…

Dans ce nouvel environnement, il sera alors plus facile de faire ÉQUIPE avec son ou sa partenaire dans l’application des règles familiales, ce qui est ESSENTIEL à la réussite de cette nouvelle cellule en construction qu’est la famille recomposée!

C’est bien beau tout ça, mais comment faire pour créer cette histoire, ces souvenirs, avec les enfants de son conjoint ou conjointe en période de confinement, alors que la distanciation sociale est prescrite et que les murs de deux maisons sont plus étanches que jamais on ne l’aurait imaginé ?

Avec le Covid-19 dans les parages, il est difficile d’y arriver. Pourtant, le temps continue d’aligner les jours, les semaines et les mois… ce qui peut donner l’impression de reculer face aux liens déjà construits (avec peine parfois).

En étant à la maison, notre notion du temps ne retrouve plus ses repères. Avant, on se situait par rapport aux obligations et tâches à accomplir dans une journée. Maintenant, nos jalons ne sont que les heures de repas (et, encore faut-il que les enfants nous le fassent penser parfois!).

Que l’on travaille toujours à l’extérieur ou pas, force est d’admettre que nos horaires n’ont rien de comparable à ce qui était avant que le monde nous envoie un invité indésirable qui a tout chamboulé…


Garder l’équilibre

Photo Christophe Hautier, Unsplash

Nos émotions n’y ont pas échappé; elles sont toutes exacerbées. Quand on s’ennuie, on se morfond, et quand on est heureux, on est transporté de joie! C’est pourquoi il est important de tenter de poursuivre le plus possible ce qui avait été enclenché.

Revenir à la base, à l’essentiel, à ce qui nous animait avant tout ça… Question de garder l’équilibre!

Dans le cas où le processus était déjà bien enclenché vers une vie où tous seraient rassemblés enfin, une préoccupation doit être présente pour ne pas briser le lien fragile qui a été établi avec les enfants de la personne que nous aimons. Si l’on pousse la réflexion : si deux personnes forment un nouveau couple, c’est inévitablement parce que deux couples se sont brisés auparavant, n’est-ce pas?

Dans ce contexte, la dernière chose que l’on souhaite est que les enfants doivent, encore une fois, vivre l’abandon de l’adulte…

Il est primordial qu’ils puissent savoir que la nouvelle personne qui partage la vie de maman ou papa est toujours bien présente, mais à distance.

Voici donc 3 trucs et astuces pour y arriver…


1- Commander deux livres d’histoires

En faire livrer un à l’enfant de son conjoint ou de sa conjointe et l’autre chez soi. Faire la lecture au téléphone, par appel vidéo, ou à la fenêtre, pourquoi pas?! L’enfant pourra ainsi suivre l’histoire au même rythme que le lecteur, comme s’il y était! Ta présence sera remarquée et remarquable !

Lecture2
La lecture fait grandir…!

Voici quelques sites où se procurer des livres en ligne (parfois gratuits!) :

« Reading gives us someplace to go when we have to stay where we are » – Mason Cooley

Traduction : « La lecture nous offre un endroit où aller lorsque nous devons rester où nous sommes »

Lecture
Lire à deux, à distance, même avec Toutou !

2- Faire une recette avec l’enfant via messagerie vidéo

Encore une fois, se procurer deux livres de recettes identiques ou visiter le même site Internet pour dénicher LA recette qui fera le bonheur de l’enfant, puis faire chacun la même recette de son côté!

Gageons que l’enfant pourra même sentir l’odeur qui se dégage de ta cuisine!

  • Je suggère le livre de Madame Labriski, « Mini Labriski » (à 14,95$ pour le Tome 1 : Sucrabolique et à 19,95$ pour le livre et la cuiller de bois assortie!). Il s’agit d’une histoire, mais avec l’ajout de la fameuse recette de Crottes de singe : fou rire et plaisir pour tous les sens!
  • Pour un/e ado, les recettes de Ricardo sont toutes indiquées et variées à souhait! Sa réputation n’est plus à faire! (Psssit! J’ai entendu dire qu’il allait mettre en vente sa farine à pain, pour pallier la pénurie de nos supermarchés!) On peut consulter ses recettes en ligne, ou acheter un livre pour livraison! « Mon premier livre de recettes Ricardo » (39,95$) a été conçu pour donner le goût de cuisiner aux enfants!
Une recette 1
Cuisiner rapproche les cœurs…

3- Organisez une activité virtuelle… à distance!

MontVR nous dit que « Si vous ne pouvez plus venir à MontVR, MontVR viendra à vous ! ». Comme ils s’occupent de la désinfection, de la livraison et du ramassage, nous n’avons qu’à en faire la demande! On peut même jouer en ligne, dans deux maisons distinctes! Tu me vois venir? Parce que les enfants de notre nouvelle flamme peuvent aussi être de grands enfants! Quoi de mieux que d’offrir le divertissement ultime à la maison pendant le confinement?!

MontVR
Aventure virtuelle à partager, à distance !

Je répète, tout l’équipement est désinfecté avant la mise en boîte et livré à ton domicile (et à celui de l’ado qui a la chance de t’avoir dans sa vie maintenant!) sans aucun contact! Ils peuvent même te guider à distance pour l’installation ou pour ne pas te faire perdre la face devant l’ado qui saura évidemment comment tout ça fonctionne, même avant d’avoir été impressionné par ton idée et ouvert la boîte!


S’adapter…

N’oubliez pas que la solution n’est pas de garder le nouveau partenaire à l’écart, mais bien de l’inclure petit à petit dans des moments clés, de façon originale!

Alors voilà, douceur, compréhension et empathie sont au cœur de la réussite de cette nouvelle réalité qui nous plonge dans l’univers de la distanciation sociale, bien malgré nous…

Mais qui nous rapprochera si on prend le temps de prendre soin des autres à distance avec bienveillance!