Le jour suivant mon arrivée, je me lève tôt, car j’ai une grosse journée qui m’attend. C’est aujourd’hui que je découvre mon horaire et mes tâches quotidiennes en suivant « maman »… et en prenant des notes!

En gros, je suis « on duty » du lundi au vendredi, de 7h à 18h, soit les heures où « papa » est au travail…

Parce que « maman », elle ne travaille pas!

Oui oui, vous avez bien lu : « maman » ne travaille pas, mais elle a besoin d’une nanny pour s’occuper de ses enfants! Elle a aussi besoin d’une femme de ménage pour nettoyer sa maison, et c’est son mari qui cuisine lorsqu’il rentre du bureau.

Mais que fait-elle de ses journées, me demanderez-vous? Elle va au gym, chez la coiffeuse et/ou l’esthéticienne, elle lunche avec des copines, prend des bains pendant des heures, magasine en ligne, etc.

La grosse vie, quoi!

But hey… who am I to judge?!


Mes « bonnes adresses »

Pour cette première journée, « maman » m’indique où se trouve l’école de Mariel (où je dois aller la porter et la chercher chaque jour), et l’endroit où elle suit ses cours de chorale, trois soirs par semaine. Ensuite, elle me montre où se trouve la garderie de Benjamin, où il va deux après-midis par semaine (qui deviendront bien vite mes deux après-midis préférés, croyez-moi!).

Puis, elle m’indique où se trouvent le McDonald’s et le Target, soit les deux adresses de prédilection de son fils… (soupir)

Bref, je prends tout en note dans mon précieux carnet pour ne rien oublier.

Parlant du Target et du McDo! Avec du recul, il m’est impossible de calculer le nombre de fois où j’ai franchi les portes de ces deux établissements durant mon séjour. Je pensais qu’il s’agissait d’un cliché américain, véhiculé à tort par la télévision et le cinéma. Mais, dans le cas de ma famille californienne, c’était une réalité bien tangible!


Benjamin la terreur

En fait, Benjamin est très difficile en ce qui concerne la nourriture. Son régime quotidien comprend des French Toast Sticks congelés le matin, des quesadillas sur l’heure du midi (soit un pain pita dans lequel on râpe du fromage que l’on fait ensuite fondre au four à micro-ondes) et un burger McDo pour souper (avec du ketchup seulement : c’est important!). Puis, entre les repas, il ingère une quantité phénoménale de Gold Fish et de yogourt à boire.

Il ne faut pas oublier de mentionner qu’il mange TOUS SES REPAS sur une petite table en plastique qu’on lui installe matin, midi et soir devant la télévision.

Pourquoi, me demanderez-vous? Parce que personne ne semble avoir la force de lui tenir tête, alors ils achètent la paix en lui donnant ce qu’il veut.

Triste, je sais…

Voilà pourquoi un des premiers objectifs que « maman » me demande d’accomplir est de briser les mauvaises habitudes de son fils. Ouf! J’ai six mois pour transformer ce petit monstre qui n’a jamais eu de cadre en gentil petit garçon qui écoute ses parents et qui mange sainement. Et rappelons-nous que je n’ai que 20 ans!

Bref, mon manque d’expérience aura raison de moi, mais on y reviendra…

Poursuis ta lecture juste ici, avec la 5e partie : La routine