On va se le dire, on a tous besoin d’un peu de douceur supplémentaire dans nos vies en ce moment. Comme c’est le cas pour plusieurs, ma maison (qui était autrefois une sorte de refuge) est vite devenue une « cage dorée ». Comme le télétravail et les restrictions de zone rouge obligent, certains d’entre nous ont trop passé de temps à voir les mêmes quatre murs…

Bien entendu, je pourrais me plaindre pendant très longtemps, mais pour ne pas devenir une personne aigrie par cette situation, j’ai décidé d’égayer mon quotidien en faisant plaisir à chacun de mes cinq sens.


L’odorat

J’ai toujours été une fan incontournable de chandelles. Depuis que je suis une jeune adulte, je profite toujours des rabais chez Bath and Body Works pour renflouer ma collection. Particulièrement depuis le début de la pandémie, j’égaye plusieurs moments de ma journée avec une de ces odeurs réconfortantes. Mon coeur a chaviré pour la fragrance Cozy Cashmere, qui m’accompagne durant plusieurs de mes rencontres d’équipe Zoom.

Travailler à la lueur d’une douce chandelle, c’est quand même plus agréable que de travailler sous les néons froids de mon bureau habituel! Une petite bougie m’accompagne aussi lors de mes moments de lecture et de détente…

QUE VOULEZ-VOUS, AVOIR UNE DOUCE ODEUR EN BACKGROUND ME FAIT VOYAGER ET APAISE MON MENTAL!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est article-odorat-1024x819.jpg.

Lorsque ce n’est pas la bougie qui est allumée, c’est le diffuseur d’huiles essentielles qui diffuse le bien-être dans ma maison. Sérieusement, J’ADORE! Surtout que chacune des huiles essentielles possède ses propres propriétés et vertus… En faisant fonctionner le diffuseur, je ne peux m’empêcher de me dire que je fais non seulement du bien à ma santé mentale, mais aussi à ma santé physique. L’art de joindre l’utile à l’agréable!

Lors d’une de mes nombreuses séances de magasinage en ligne, je suis tombée sur une boutique bien-être qui vend toute sorte de produits bons pour mon moral et mon mental: Om Bien-être/Wellness. J’ai littéralement succombé pour deux de leurs fragrances d’huiles essentielles biologiques: lime, et la classique, mais non la moindre, eucalyptus radiata.

Diffuser la fragrance d’eucalyptus radiata dans mon environnement, c’est purifiant et apaisant. Ajoute quelques gouttes de cette fragrance dans ton bain et ferme les yeux. Comme on dit, le cerveau a une mémoire olfactive. Donc, en fermant les yeux, tu pourrais presque croire que tu es au spa!


Le goût

Faire plaisir à mes papilles gustatives est tellement satisfaisant! Si tu es comme moi et que tu as des tendances épicuriennes, le goûter est clairement un des sens qui te procurent le plus de plaisir et de réconfort (au grand désarroi de nos jeans pas si stretch que ça, en fin de compte…).

CEUX QUI ME CONNAISSENT BIEN SAVENT QUE JE SUIS UNE CAFÉINOMANE

Aucune journée ne peut officiellement débuter sans avoir ingérer AU MOINS deux cafés. Jadis, lorsque je travaillais encore « en présentiel », j’allais régulièrement faire ma petite sortie à mon café préféré (La petite voisine, pour ne pas le nommer). À la maison, je buvais ce que je croyais être du bon café grâce à ma bonne vieille cafetière. Mais…

Dans les dernières semaines, est arrivée dans ma vie une machine à café Jura (le modèle S8, pour être plus précise). RÉVÉLATION! Je me suis demandé comment j’avais fait, dans les dernières années, pour me priver d’un tel plaisir gustatif. En plus de m’offrir le meilleur café que je n’ai jamais consommé à la maison, cette machine était SIMPLE à utiliser et d’entretien….

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est machine-cafe-jura-s8.png.

LE CAFÉ ÉTAIT DÉLECTABLE, GOÛTEUX, ONCTUEUX

Bon… Je parle au passé puisque nous avons simplement eu la chance de la tester durant 3 semaines. Clairement que la présence de Jura dans nos vies a créé un besoin… Et une addiction! Depuis quelques jours déjà, nous sommes retournés au « café normal » (l’eau de vaisselle à saveur de café, comme le dit si bien mon chum). Ne vous en faites pas pour nous, une Jura reviendra dans nos vies au moment opportun. En attendant, j’ai encore bien d’autres plaisirs gourmands à savourer!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est article-jura-1024x819.jpg.

Parce que oui, j’aime la bouffe. Et bien que j’adore l’odeur que dégage un bon filet de porc qui mijote à la maison, je suis aussi une grande consommatrice des services de restauration. Une fois par semaine, je m’autorise à commander auprès d’un restaurant près de chez moi. Cela m’offre une grande satisfaction d’encourager local, en plus de gâter mes papilles gustatives!

D’ailleurs, durant le temps des Fêtes, nous avons expérimenté une formule différente: La boîte festive Chez Léon.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est boite-leon-1024x683.jpg.

C’est une formule gastronomique et festive est offerte par le service de traiteur Agnus Dei. Un immense colis aux couleurs festives a été livré directement chez nous, contenant notre repas complet composé de quatre services. Le tout, accompagné de la marche à suivre, étape par étape, pour servir les différents plats de ce menu « à l’envers ».

Simple, rapide, délicieux et agréable!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est article-agnus-1024x819.jpg.

L’ouïe

J’écris ces lignes au rythme de ma playlist favorite sur Spotify : Stress relief. C’est la playlist qui m’accompagne durant la journée, que ce soit lorsque je rédige des notes évolutives pour le travail, que ce soit lorsque je range la pyramide de vaisselles qui orne mon comptoir, ou bien simplement lorsque je coiffe mes cheveux (cela m’arrive encore de temps en temps, et cela me fait étrangement beaucoup de bien).

Sinon, il y a toujours le silence. Nos oreilles se sont acclimatées à entendre divers sons à longueur de journée. Lorsqu’arrivent finalement des moments où seul le silence se fait entendre, nous sommes parfois déroutés. Auparavant, je n’avais pas une relation très amicale avec le silence. J’aimais beaucoup le combler par des sons environnants, tel que celui émis par la télévision qui fonctionne en arrière-plan.

DÉSORMAIS, JE CHÉRIS ET JE PROFITE DE CES MOMENTS DE SILENCE

J’y trouve du calme, un moment pour me poser et être attentive à ce qui m’entoure. J’imagine aussi que le fait d’avoir un enfant fait en sorte que je suis plus en mesure d’apprécier ces moments, vu leur rareté!


La vue

M’entourer de beau est devenu pour moi un besoin à combler. C’est comme si la beauté nourrissait en moi un sentiment de bien-être intérieur. Lorsque je travaille de la maison, mon regard a toujours facilement accès à une fenêtre. Non pas que la vue de ma fenêtre soit un jardin époustouflant ou bien une plage hawaïenne (à mon grand désarroi), mais j’apprécie prendre le temps de jeter un oeil à la fenêtre pour y voir la lumière du jour, les flocons qui tombent du ciel, les oiseaux qui s’envolent.

IL M’ARRIVE RÉGULIÈREMENT DE PRENDRE UN TEMPS D’ARRÊT SIMPLEMENT POUR OBSERVER, CONTEMPLER

Colorier des mandalas, allumer une bougie dans mon environnement de travail, tamiser les lumières, avoir une maison propre et en ordre (il arrive parfois que ce soit le cas): c’est ma façon de créer du « beau » et d’égayer mon environnement, ma « cage dorée ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est article-vue-1024x819.jpg.

Mes yeux aiment aussi se régaler des scènes émouvantes et romantiques de plusieurs séries télévisées comme Virgin River, par exemple. Ils aiment aussi visionner des scènes drôles, divertissantes de la vie quotidienne de la série Working Moms.

Ils aiment s’émerveiller devant la nature, lorsque je suis en forêt, mais aussi devant la beauté de la neige qui recouvre les arbres, lorsque je conduis fiston vers la garderie. On trouve du beau dans tout, quoi!


Le toucher

Une des petites douceurs que j’apporte à mon corps: le vêtir des vêtements mous, cozy, confortables que je trouve BEAUX. Il demeure important pour moi d’apprécier ce que je porte. Que ce soit pour me sentir belle, mais aussi parce que je le mérite… L’égo et l’estime de soi aiment bien apprécier ce qu’ils voient lorsque mon regard croise le miroir de la salle de bain.

D’ailleurs, il y a beaucoup d’engouement actuellement pour les vêtements de type cozy, féminins et flatteurs pour chacune de nos silhouettes.

Sinon, la pratique de MON yoga. Je suis possessive, je sais.

C’EST MON YOGA, CAR C’EST MON MOMENT À MOI. JE. ME. MOI.

Ce moment où, non seulement je prends soin de mon physique, mais aussi de mon mental. Lorsque je passe trop de temps sans me connecter à mon corps et à mon esprit, je deviens stressée, fatiguée, nerveuse, déprimée… C’est une prescription qui m’est devenue importante, voire nécessaire pour ma santé mentale. Le simple contact de mes pieds sur mon tapis de yoga est agréable et ressourçant. J’ai découvert une plate-forme québécoise qui me permet de pratiquer mon yoga à la maison, et même au bureau: Mon Yoga Virtuel.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est article-calin-1024x819.jpg.

Bon, je sais que ce point est un peu ironique, vu les circonstances, mais il est prouvé que les CÂLINS permettent de déclencher ce qu’on appelle l’hormone du bonheur (ou de sa véritable appellation: l’ocytocine). Pour ma part, j’ai la chance de pouvoir offrir et recevoir des câlins de la part de mon fils (« maman a besoin d’amouuuuuuuur » que je lui dis fréquemment) et de mon super partenaire de vie/amoureux. Si vous aussi, vous avez cette chance, l’occasion de faire le plein d’amour, faites-le! C’est bon pour votre mental, c’est bon aussi pour celui des autres. Et si jamais vous n’êtes pas en mesure de le faire, sachez qu’il y a plein d’autres manières de favoriser la production de l’hormone du bonheur dont : méditer, faire une bonne action, pratiquer un loisir, etc.


Si ce n’est pas déjà le cas, je vous invite à prendre soin de vos cinq sens, vous aussi. Offrez-leur douceur et plaisir, cela aura un effet direct sur votre humeur, votre sentiment de bien-être.

SUR CE, BONNES DOUCEURS!