Grossesse et cosmétiques – 4 ingrédients déconseillés pour les femmes enceintes

0
31

Si tu es enceinte ou que tu souhaites le devenir prochainement, cet article s’adresse à toi. En plus d’éviter de consommer certains aliments durant la grossesse, il est aussi important de proscrire certains ingrédients cosmétiques. En voici 4… et je vous explique pourquoi!


Les huiles essentielles

Photo Crystalweed Cannabis, Unsplash

Ce n’est pas parce que c’est naturel que ce n’est pas dangereux pour votre bébé. La majorité des huiles essentielles pures sont interdites (particulièrement lors du premier trimestre) durant la grossesse, et même durant l’allaitement. Ces actifs puissants pénètrent dans le sang et atteignent tous les organes (dont le placenta et le lait maternel). Pour ce qui est des cosmétiques qui contiennent des huiles essentielles, si le taux est de 2% ou moins, les risques sont beaucoup moindres.


Le Rétinol

Le Rétinol (ou Rétinoïdes) est un dérivé de la vitamine A. Cet ingrédient est très populaire, on le retrouve particulièrement dans les crèmes anti-âge ou contre l’acné. Le problème pour les femmes enceintes est que la vitamine A se loge dans les graisses, et en grande quantité, ce peut être toxique pour le foetus. Il y a donc des risques de problèmes de développement ou des malformations.


Le Formaldéhyde

Photo Giorgio Trovato, Unsplash

On retrouve principalement cet ingrédient (aussi connu sous le nom méthanal) dans les vernis à ongles au gel, ou certaines formulations de lissage capillaire. Il est conseillé de ne pas s’exposer régulièrement à cette substance, qui peut augmenter le risque de fausse couche. Heureusement, il existe des alternatives au vernis gel, comme les vernis Bkind (véganes, faits à 77% à base de plantes et 21-FREE), et on reporte le lissage capillaire à plus tard, de préférence!


Les Parabènes

Les Parabènes sont des agents de conversations que l’on retrouve dans énormément de produits cosmétiques. Parabène, méthylisothiazolinone ou méthylchloroisothiazolinone sont des substances susceptibles d’interférer avec le système hormonal humain. Oui, les produits qui en contiennent se conservent plus longtemps, mais les études démontrent qu’il peut y avoir des liens avec certains problèmes de fertilité. Il est donc conseillé d’attendre la fin de la grossesse pour utiliser des produits qui en contiennent.


En résumé, vous devez être plus vigilante, sans toutefois arrêter de prendre soin de votre visage et de votre corps durant votre grossesse.

Bref, continuer à vous chouchouter… en toute sécurité!