5 choses que j’ai apprises depuis que j’ai des immeubles à revenus

0
225

Quelle aventure… autant humaine que financière! Prendre possession d’un immeuble à logements est un apprentissage constant. C’est mon conjoint des 11 dernières années qui m’a initié au monde de l’immobilier. Ensemble, nous sommes propriétaires de « 19 portes », comme on dit dans le jargon.

Alors voilà, la liste exhaustive est bien plus longue mais…

voici 5 leçons apprises depuis que j’ai des immeubles à revenus


Le jour où mon monde de Calinours s’est écroulé…

J’avais 26 ans lorsque nous avons acheté notre premier immeuble. J’avais un niveau de naïveté assez élevé et, dans ma tête, tous les êtres humains étaient gentils et bienveillants. SURPRISE! Il y a des personnes mesquines, désorganisées et agressives en ce bas monde! Le jour où une locataire qui venait de se faire évincer pour non-paiement a renversé une chaudière de peinture partout sur le plancher fraîchement refait par pure vengeance, j’ai compris que 1- les choix de l’ancien proprio étaient douteux, 2- une carapace était de mise et 3- la vie est remplie de surprises (pas toujours belles)!


Faire une enquête de crédit, c’est la base!

Le choix des locataires est une étape cruciale. Savoir que tous mes locataires sont de bons payeurs, des gens respectueux et qu’ils sont bien chez eux m’aide à mieux dormir le soir. Une rencontre en personne et une enquête de crédit sont donc essentielles pour établir une base solide. Cela m’a permis de développer davantage mon intelligence émotionnelle, aussi. Pendant ce temps, mon conjoint est devenu un pro des finances. On mise donc sur nos forces pour faire équipe et avancer!


Non, le proprio n’est pas toujours un gros méchant

Oui, ça existe des propriétaires profiteurs ou absents, mais ça existe aussi des propriétaires justes. Un locataire m’a déjà lancé que « je devais me payer des gros steaks avec son loyer ». BREAKING NEWS! Ton loyer sert d’abord à payer une hypothèque, des assurances, des taxes, des rénovations et des imprévus. Et ensuite, si je fais du profit, c’est à moi de le gérer comme je l’entends! Après tout, n’est-ce pas le but ultime d’un investissement?


Locataires = Tamagotchi

Photo Getty Images

Vous vous souvenez de ce jouet du début des années 2000? Il est important de prendre soin des bons locataires… comme on prenait soin de notre Tamagotchi. De rénover, de réparer, d’améliorer un peu chaque année et d’offrir un milieu de vie optimal. Cela crée une fidélité et un climat agréable dans l’immeuble. J’ajouterais aussi que de bien connaître les règles du Tribunal du logement est pratique, en cas de conflit. S’y référer apporte une certaine neutralité quand un litige survient. C’est d’ailleurs avec leur outil que nous fixons les augmentations de loyer de façon honnête. (c’est notre façon de procéder, mais je suis consciente qu’il y a des situations d’abus dans ce domaine…)


Un investissement payant

Le premier immeuble que vous allez acquérir est une école. Il faut être patient, mais ça deviendra un tremplin, un jour ou l’autre. Le bâtiment prend de la valeur, les loyers remboursent l’hypothèque et l’équité augmente, c’est ce cycle qui, sur quelques années, permet de dégager des sous pour acheter d’autres propriétés et grandir.


Bon, je ne suis pas coach en immobilier, je ne suis pas maniaque des chiffres, je ne maîtrise pas encore entièrement cet univers, mais à mon humble expérience, si ce monde vous intéresse…

je vous encourage à y croire et à vous lancer!