Pucón, le paradis du grand air au Chili

vue sur les lacs du Parc Huerquehue
Photo : Laurine Cretenet, vue sur les lacs du Parc Huerquehue

Je quitte progressivement la chaleur de la vallée de Santa Cruz (voir l’article précédent) pour me diriger aux portes de la Patagonie chilienne.

Je choisis de m’arrêter à Pucón chez Waldo, mon nouvel hôte pour quatre jours!

La ville se trouve avant la région des lacs et avant la Patagonie. Station balnéaire appréciée des étrangers et des chiliens, on peut dire que sous ses airs de petit village suisse, la petite ville a tout pour plaire.

Pucón et le vocan Villarrica
Photo : Laurine Cretenet, Pucón et le vocan Villarrica.

En tout cas, elle me charme immédiatement et réunit tout ce que j’aime: la montagne, les lacs! C’est mon troisième coup de coeur au Chili, après Vicuña et Valparaiso.


Pour les amoureux du grand air

Les filles, si vous aimez les randonnées, le rafting et le kayak, alors Pucón sera un paradis pour vous!

En effet, l’offre est large et la ville regorge d’agences touristiques! Une des activités phares…

gravir le volcan Villarrica!

Celui-ci est toujours en activité, ce qui le rend d’autant plus intéressant!

Je dois l’avouer, c’est malheureusement au dessus de mon budget voyage (compter 80 pesos chiliens soit 170 CAD$). Je dois faire mon deuil pour cette fois, mais je le garde dans un coin de ma tête…

Autre activité phare : le rafting!

C’était une toute première pour moi et on peut dire que je n’ai pas choisi les eaux les plus calmes… Les cascades que nous avons descendu sur l’Alto du río Trancuro étaient de niveau 3 et 4 (le maximum étant de 5)!

Rafting
Photo : Julie Thornton, Unsplash

Ce fut une expérience tout simplement GÉ-NIALe!

Moi qui suis plutôt peureuse, j’ai même sauté dans l’eau du haut d’un rocher! D’ailleurs, dès la première cascade, notre radeau s’est retourné et nous nous sommes tous retrouvés à l’eau.

En bref, expérience inoubliable et fous-rires garantis!


Le parc Huerquehue

À trente minutes de Pucón, se trouve le Parc Huerquehue. J’y recommande vivement un petit trek d’une journée. Vous pourrez y voir des arbres millénaires datant de la préhistoire.

les arbres millénaires du parc Huerquehue
Photo : Laurine Cretenet, les arbres millénaires du parc Huerquehue.

À l’entrée, nous avions le choix entre le sentier qui borde les lacs ou le San Sebastian pour gravir la montagne et avoir une vue globale sur les lacs. Ce deuxième, d’une durée de 7 heures aller/retour, est un peu plus complexe et sur le point d’être fermé à cause des conditions météo.

Eh oui, l’hiver s’en vient dans l’hémisphère sud!

Évidemment, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? J’ai donc choisi le San Sebastian!

vue sur le Cerro San Sebastian
Photo : Laurine Cretenet, vue sur le Cerro San Sebastian

Je me rends compte qu’en montant, j’ai perdu de mon énergie et je suis moins efficace que dans la Cañon del Colca… Je prend donc mon temps. Le chemin devient de plus en plus difficile quand on atteint le sommet. La neige habille les arbres, les chemins de terre sont boueux et glissants. Il faut faire preuve de vigilance, car je ne suis absolument pas équipée pour ce genre de terrain.

Après 4 heures d’ascension, la vue sur les lacs est tout simplement superbe!

Il faut maintenant redescendre, en empruntant le même trajet qu’à l’aller. On repasse à nouveau par la portion apique et glissante! La technique, on se met accroupie et on se laisse glisser… Ainsi, si on tombe, la chute est moins douloureuse.

Prc Huerquehue, proche de Pucón au Chili
Photo : Laurine Cretenet, Parc Huerquehue

Si vous envisagez de visiter le parc, le bus vous coûtera pour l’aller/retour 3,50 CAD$ (1600 pesos chiliens) et vous devez vous acquitter d’un droit d’entrée dans le parc de 10,5 CAD$ (5000 pesos chiliens).


Les eaux thermales

La région de Pucón regorge d’eaux thermales naturelles aménagées… et donc payantes. Vous pouvez en trouver pour tous les budgets. Mon hôte Waldo hébergeait en même temps quatre de ses amis. Et le jour de mon arrivée à Pucón, ces derniers nous ont proposé de les accompagner pour nous rendre aux thermes de Los Pozones. Il s’agit du site le moins cher, mais moins cher ne veut pas dire mauvaise qualité.

Nous nous retrouvons ici dans un cadre entièrement naturel, une rivière passe juste à côté des bassins

L’entrée de ce site revient à 17 CAD$ (8000 pesos chiliens). Ce jour-là, il pleuvait… Ce fut donc le moment idéal de profiter des eaux thermales!

Plusieurs agences de Pucón offrent le service vers les eaux thermales, car sans moyens de transport, il est plus difficile de s’y rendre. Dans ce cas, prévoyez 45 CAD$ (20000 pesos chiliens).

alors, ça vous donne envie de découvrir Pucón?