Pérou : première escale de mon périple en Amérique du Sud

Lima au Pérou
Photo : Laurine Cretenet (vue sur Lima et son océan pacifique)

Après avoir arpenté la péninsule du Yucatán (l’article est à lire ici), je voulais faire un stop à Mexico DF, la capitale du Mexique. L’arrêt fut malheureusement court… trop court!

moins de deux jours, ce n’est pas assez pour prendre le temps de découvrir la ville et de l’appréhender…

symbole du Mexique
L’aigle dévorant le serpent, symbole du drapeau mexicain. Photo : Laurine Cretenet

La ville est impressionnante : 20 millions d’habitants. Mais, elle est riche de par son passé lié aux différentes civilisations qui l’ont fondée, dont les Aztèques, mais aussi les Conquistadors qui l’ont transformée.

Il a donc fallu faire des choix en se concentrant sur le centre historique et le parc Chapultepec, l’un des plus grands parcs d’Amérique latine (il en vaut le coup d’oeil!). J’ai aussi pris le temps de me rendre jusqu’au Musée Soumaya, pour découvrir cette architecture moderne.

Parc Chapultepec, Mexico DF
Monument des enfants héros, Parc Chapultepec. Photo : Laurine Cretenet

Bref, je reste un peu sur ma faim… J’aurais aimé en voir davantage et je quitte Mexico DF en me disant que la prochaine fois, j’y resterai 5 jours minimum.


Direction Lima, au Pérou

Ça fait maintenant une semaine que je suis au Pérou! J’avais tellement hâte de découvrir ce pays pour plusieurs raisons : sa géographie incroyable (au Pérou on trouve le désert, la selva, les montagnes), son riche passé, sa gastronomie et sa culture.

désert au Pérou

À Montréal, j’ai la chance de compter parmi mes amis quelques Péruviens. Et ceux-ci m’ont mis en contact avec des Liméniens, ce qui a donc été parfait pour vivre un peu la vie de la ville.

Par contre, le Mexique a été épuisant! Arrivée à Lima, j’avais besoin de relaxer, quitte à moins visiter et à privilégier les rencontres avec les amis de mes amis.

Mes amis et moi avons donc choisi de participer à un walking tour avec Lima by Walking. Accompagné d’un guide, nous voilà nous promenant dans le centre historique de Lima et le quartier hipster de Barranco.

Lima By Walking
Quartier de Barranco. Photo : Roger, de Lima By Walking

Pour celles qui envisagent visiter Lima et qui n’ont pas beaucoup de temps sur place, ça peut être une bonne option pour mieux connaître le passé de la ville.

Il est apparemment rare que les touristes ne s’attardent à Lima, car le but est de se rendre rapidement à Cusco. Nous faisions donc partie des rares touristes à rester 3 jours.

JE CONSEILLE NÉANMOINS D’Y RESTER AU MOINS UN JOUR DE PLUS POUR PRENDRE SON TEMPS DANS LES VISITES, TOUT EN APPRÉCIANT LA VIE LIMÉNIENNE.

Par contre, il faut savoir qu’on nous a déconseillé de nous rendre dans certains quartiers. Nous n’avons donc vu que le beau Lima, ce qui n’est pas vraiment représentatif…

Cathédrale de Lima au Pérou
Cathédrale de Lima. Photo : Laurine Cretenet

Mon voyage prendra fin, quoi qu’il en soit, à Lima. J’en profiterai donc pour me rendre par exemple sur le site de Pachacamac et peut être oserai-je m’aventurer en dehors des beaux quartiers… qui sait!


Direction Ica, pour surfer sur les dunes

Le désert n’est pas si loin de Lima : 6 heures de bus plus tard, me voici à Ica. Pour la première fois de ma vie, je vois ces montagnes sablonneuses et je me laisse tenter par le sandboard.

Huacachina au Pérou
Sandboard à Hucachina. Photo : Bénédicte Pellerin

L’Oasis de Huacachina se trouve à 5 km environ de Ica. Il est facile de s’y rendre en taxi. L’Oasis est par contre devenu une vraie attraction, que ce soit pour les Péruviens que pour les touristes à la recherche de sensations fortes.

Huacachina est le paradis des amateurs de buggys et de sandboard

Pour les amatrices de Pisco (alcool typique péruvien), profitez-en pour vous rendre dans une hacienda, afin de découvrir sa fabrication!


En route vers Arequipa

Le séjour à Ica fut de courte durée et je dois faire des choix en raison de mon budget. J’ai donc décidé de ne pas faire les lignes de Nazca (on verra peut-être au retour…) pour partir en direction de la ville blanche d’Arequipa. Il s’agit du point de départ pour se rendre dans le Cañon del Colca.

12 heures de trajet dans un bus de nuit sont nécessaires pour se rendre de Ica à Arequipa!

Le temps, loin d’être clément, a un peu mis en suspens le programme… Contrairement à Lima, il fait plus froid à Arequipa. En même temps, nous sommes actuellement à 2335 m d’altitude, alors c’est normal.

Cette nuit se passera de nouveau dans un bus, en direction du canyon le plus profond au monde!

Par contre, la météo est incertaine, alors espérons que le trekk puisse avoir lieu…