Le livre La princesse des cendres (Ash Princess) est l’un des derniers que j’ai lus et je peux vous dire qu’il s’agit de mon favori de 2019, grâce à son histoire captivante, originale et inspirante!

Théodosia avait la vie devant elle. En fait, sa vie était déjà prédéterminée : étant la fille de la Reine Thora, cette jeune princesse avait une chance incroyable. Astrée était un pays bien différent des autres, autant par sa façon d’être dirigé que par ces ressources. Il s’agissait d’un endroit paisible où vivre.

paisible

Voilà pourquoi une guerre était la dernière chose que la reine aurait pu imaginer… Mais sans crier gare, les Kalovaxiens se sont emparés de ces terres sans remords, forçant la princesse à oublier son pays et son identité.

Pour la jeune princesse, la seule façon de survivre était de devenir Thora et de s’accoutumer aux mœurs des Kalovaxiens.


Première impression

Au début, j’ai eu peur, puisque ce livre semblait trop prévisible. Je dirais que pendant les cent premières pages (le livre en a 520), tout allait trop bien et il n’y avait aucun défi pour les personnages. Bref, c’était un peu décevant. 

Heureusement, il s’agissait seulement d’une mise en contexte, puisque par la suite, impossible pour moi de déterminer comment allait se passer le reste du livre…

Il suffit donc de laisser une chance à cet ouvrage, qui ne risque pas de vous décevoir!


Réalisme de l’histoire

princesseDans cette histoire, notre lecture se fait au travers des yeux de Théodosia. En vivant l’histoire en même temps qu’elle, cela crée plus d’impact et de réalisme : nous ressentons vraiment ce que le personnage vit. De cette façon, on se soucie réellement de ce qui arrive au personnage et on dévore l’histoire de page en page, afin de découvrir le sort de la princesse.

Ce type de narration nous permet de vivre les émotions de la princesse, mais aussi d’imaginer les lieux comme si nous étions aussi dans les salles du château.


Le rôle des femmes

Ce livre se déroule à une époque différente de la nôtre, mais les sujets abordés sont très actuels!

Dans l’histoire, les femmes n’ont pas eu le rôle le plus facile, ayant autant de droits qu’un enfant et servant seulement à divertir la gent masculine. Ce livre essaie donc de faire l’inverse. À plusieurs reprises, il est indiqué que les femmes ont un rôle plus important au sein des Astréens. 

Astreens

Ainsi, lorsque la princesse a besoin d’aide, au lieu de demander à un homme de la sauver, ils travaillent ensemble. De cette façon, le modèle montré dans ce livre est celui d’une femme forte ayant du leadership.

D’ailleurs, toutes les femmes de cette histoire sont épatantes!


La perte identitaire

Le personnage principal est tout à fait captivant. Cette jeune fille, qui devient tranquillement une femme, a été obligée de s’accommoder à un peuple qui n’était pas le sien, afin de survivre. À travers l’histoire, nous voyons que la Reine Thora ne veut pas quitter le château qui lui a été volé, elle qui désire une vie paisible. Mais Théodosia souhaite autre chose, elle veut reprendre le royaume qui a été pris à sa mère! 

mere

Il y aura donc un combat contre les ennemis, mais aussi dans l’esprit de cette princesse qui ne sait pas quoi faire! Car évidemment, elle souhaite reprendre ce qui lui était dû : le trône. Mais, la problématique est que ce n’est pas une opération sans risque, et ce, autant pour ses alliés que ses ennemis.

Elle doit donc faire attention afin d’obtenir ce qu’elle désire sans devenir comme l’ennemi!


Quel est le public visé?

Ce titre était dans la section jeune adulte à la librairie, convenant aux lecteurs à partir de 16 ans. 

Je pense toutefois que ce n’est pas une question d’âge, mais bien de niveau de lecture. Pour une lectrice avancée, habituée à la fantaisie comme Game of Thrones, ce n’est peut-être pas le choix idéal, puisque ce serait trop facile à lire. Cependant, j’ai trouvé qu’il était bien plus facile de se concentrer sur l’histoire, puisque ce qui n’est pas habituel est expliqué au fur et à mesure. Tel que les dieux et la culture des différents peuples présentés.

Pour celles qui auront, comme moi, dévoré cette histoire, sachez qu’il y a un tome deux (Lady Smoke) déjà sur les tablettes et le tome trois sera publié en 2020, afin de conclure cette trilogie.

De plus, il y aurait des rumeurs comme quoi un film pourrait être produit à partir des livres… À suivre!

Au final, cette oeuvre est tout simplement épatante et je suis très heureuse d’avoir lu quelque chose de si bon! Les personnages, l’intrigue et l’univers vont si bien ensemble et les courts chapitres se dévorent à toute vitesse.

Bref, je suis tombée sous le charme de cette histoire et j’espère qu’elle va vous plaire tout autant!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here