samedi, 24 juillet

Et si tu pesais sur « pause »…

Ok, lundi c’est le soccer du plus jeune à 17h, mardi c’est la danse pour la plus vieille, mercredi c’est le recyclage et les poubelles, jeudi j’ai une rencontre importante avec le boss, vendredi c’est journée pédagogique à l’école, alors il faut préparer leur sac pour la sortie, samedi mon amoureux invite ses chums pour la partie de hockey, alors il faut faire le ménage avant, et dimanche c’est commissions et cuisine…

Photo Nick Fewings, Unsplash

Lâche prise. Je sais, c’est dur, mais crois-moi, ça en vaut la peine. Prends le temps de te laisser emporter, d’oublier ce qui vient après et laisse-toi aller.

Te souviens-tu des fous rires sur la balançoire au parc, de la quantité de bonbons et de pop-corn ingéré lors des soirées-ciné dans le sous-sol, des cabanes de coussins qu’on construisait dans le salon… Je te vois, tu souris, tu t’en rappelles! Et voilà, la nostalgie t’envahit.

Ah la jeunesse et la naïveté, l’époque où l’insouciance faisaient de nous des petites filles désinvoltes. Dans « cette vie d’avant », tout et rien à la fois pouvaient nous amuser et nous fasciner.


Retour aux sources

Bien sûr, je suis d’accord avec toi : dans la vie, il ne faut pas reculer. D’ailleurs, sois bien fière de la femme que tu es devenue. Tu as travaillé fort, tu as su tracer ton chemin à travers les embûches de ce monde au masculin. Tu as gardé la tête bien haute et tu en es sortie grande.

Toutefois, revenir aux bases, ce sont les vacances que tu as souvent le plus besoin.

Photo Brooke Cagle, Unsplash

Il y a une certaine magie qui opère lorsque tu laisses ton cœur d’enfant prendre le dessus. Quand, pour un instant, tu oublies le ménage, la popote, la maison, le travail, le couple et que tu t’échappes, une flamme en toi se rallume. Ce n’est pas du déni, et encore moins de la résignation, mais plutôt du self care que tu te donnes.

Et le meilleur dans tout ça : c’est gratuit!

Émerveille-toi avec les riens qu’on a trop souvent tendance à oublier, souris aux petites choses, laisse tomber la pression, les préoccupations et les ruminations du passé. Dans leur simplicité, les petits bonheurs font toute la différence.

Non, ça ne résout pas tout, ce n’est pas la recette miracle, mais trouver cette alchimie qui te rend heureuse et t’autoriser à respirer, c’est un bon début! Rappelle-toi que se donner le droit d’avoir le cœur léger et la tête dans les nuages, c’est légal.

Tout est une question d’équilibre, sinon ça finira par s’effondrer…

Sarah Sicard-Ladouceur
De carrière, je suis éducatrice spécialisée et photographe; de cœur, je suis passionnée d’écriture. Simple et souriante, j’aime partager mes découvertes, mon quotidien, mes faits vécus et mes connaissances. Mon style? Minimaliste et humain. Avec moi, la vie roule à cent mille à l’heure, car j’ai toujours la tête pleine de projets!
RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular