Minimalisme 101 : c’est le temps de faire du ménage!

0
284

Y’a eu le Nouvel An et les résolutions. Parmi celles-ci, tu as décidé de faire le ménage dans ta vie pour te sentir mieux. Par là, on entend couper des relations malsaines, négatives ou inutiles. On entend aussi faire un ménage au niveau de ta santé, en réduisant ta consommation de sucre, d’alcool et de friture.

Pis pendant que tu te motivais à tous ces beaux projets, tu cherchais ton carnet de notes (oublie le cellulaire, tu te sens plus cool d’écrire ta liste à la mitaine) qui était quelque part dans l’armoire de ta chambre, là où y’a 56 000 cossins inutiles… Ou peut-être se trouve-t-il dans ton bureau, sous ta pile de cahiers Canada de ton cours de français du cégep, dont t’as gradué en 2008?

Tu veux faire du ménage dans ta vie? Prépare-toi à le faire pour vrai!


Une pro du minimalisme

Je te partage une fabuleuse histoire qui a débuté à l’été 2021. Je suis allée voir un ami qui m’a présenté sa copine, avec qui nous avons parlé longuement de minimalisme, d’encombrement et de MÉNAGE. Puis surtout, à quel point on accumule des affaires inutiles, juste « au cas où… ».

Par exemple, j’ai trois petites robes noires, et la dernière fois que j’en ai porté une, c’était y’a 4 ans. Mais t’sais, j’en ai trois, AU CAS OÙ…

Une chambre minimaliste signée Marie-SO La Minimaliste

Ce que j’ai trouvé encore plus intéressant dans cette discussion avec la copine de mon ami, c’est qu’elle prévoyait un projet de tournée à travers le Québec, dans un bus scolaire, pour parler de désencombrement.

Détail important, le bus en question est rénové entièrement par elle et ses proches, pour devenir son bureau/appartement mobile! Ce qui veut dire qu’elle n’aura justement pas 56 000 cossins à bord. Autre détail, tu comprendras que le domaine du désencombrement est donc sa spécialité.

Si jamais tu as envie de pousser tes recherches, voici sa page Facebook !


Ciao bye les bebelles!

Bref, cette rencontre m’a donné le push dont j’avais besoin pour me remettre en perspective. J’ai déménagé six fois en six ans, et chaque fois, ma mère me disait « Seigneur que t’as du stock!!! ». Oui, c’était l’enfer, mais ce n’était pas vraiment une priorité pour moi de changer quoi que ce soit.

Mais là, soudainement, j’ai allumé en me disant que oui, j’avais du stock, mais la majorité était seulement de l’accumulation inutile, comme les 3 petites robes noires. Des livres lus y’a des années qui trainent dans une bibliothèque, des boîtes remplies de choses qui n’ont jamais vu la lumière du jour en 5 ans, du linge trop petit que je garde mettons que je finis par retrouver la shape de mes 16 ans (#JAMAIS), etc.

Je me suis donc lancé dans un grand débarras, sans faire comme la célèbre Marie Kondo et déterminer si chaque item me donnait un frisson de joie, mais plutôt en me demandant :

Ça fait combien de siècles que j’ai pas utilisé ça?

J’ai réussi à faire un immense tri de mes vêtements, vider une garde-robe et faire des heureux avec plusieurs de mes items qui ont pris le bord. Mon ménage va se poursuivre tout au long de 2022, et sérieusement, c’est motivant !

Et les avantages sont nombreux!

– Épousseter et passer la balayeuse devient moins compliqué que parcourir ton labyrinthe entre livres, bibelots et paperasses inutiles sur ton bureau.

– Imagine toute la place que ça créera pour du rangement efficace, alors que t’avais six sacs de riz (pourquoi…?) qui n’ont pas bougé depuis 10 ans.

– Ah pis tiens, tu voulais acheter une lampe de chevet, mais tu viens de retrouver celle que tu avais achetée et mis au fond d’une armoire l’an dernier : magie!


Bonheur pas cher

Juste commencer par un placard et t’as l’impression d’avoir fait quelque chose d’utile dans la vie, alors que t’as juste passé l’heure à faire OUI/NON en écoutant de la musique et en buvant ton latté.

T’en veux du bonheur pas cher? T’as du temps à tuer avec la pandémie? Voilà!

Sur ce, bon ménage!