Il était une fois un temps des Fêtes pas comme les autres, une fin d’année 2020 un peu pouiche, parce qu’on ne pouvait pas faire de party de famille. Toutefois, étant une locataire solitaire, j’ai eu la chance de me joindre à une bulle familiale. J’ai été invitée par une amie, le temps d’une soirée, pour jouer à des jeux de société.

Mes expériences dans ce domaine se résumaient à Monopoly, Uno et un jeu où l’on faisait des points en lançant de minuscules cochons en plastique…

Sauf que ce soir-là, j’ai découvert la nouvelle génération des jeux de société!

Et surtout, je ne me doutais pas que mon budget voyage (présentement inutile) allait se transformer en budget d’enfant de 5 ans dans un magasin de jouets. Les jours suivants cette fameuse soirée, mon amie et moi avons récidivé (en toute légalité) et vu qu’on habite l’une en face de l’autre… T’saiiiis, why not coconut!?

Takenoko – Boutique Randolph

Une panoplie de jeux plus tard…

Un mois plus tard, je me suis procuré plusieurs jeux (dont je vais taire la quantité pour éviter que mes proches aient de sérieuses inquiétudes). Jamais je n’aurais pensé retomber dans cette passion de jeunesse, alors qu’au service de garde je sortais toujouuuurs les jeux de société! Ah le jeune temps…

J’ai donc découvert qu’il existe une tonne, un shitload en bon français, de jeux qui sont vraiment plaisants à deux ou plus… et même en solo! Chose que je ne me doutais même pas. Donc au moins un à deux soirs par semaine, ma chum et moi on se donne rendez-vous pour jouer à nos nouveaux jeux (j’ai vraiment l’impression d’avoir 6 ans!).

Les autres soirs, je m’accorde une pause d’écran et je joue en solo. Avec le couvre-feu, je n’ai rien de mieux à faire après 20h de toute façon. C’est presque une séance de méditation avant de me coucher, accompagnée d’une tasse de thé.

Voilà, là j’ai 70 ans!

Forbidden Island: 2020 Matt Halvorson. All Rights Reserved.

Conseils rapides avant d’acheter des jeux

  1. Encourage les entreprises d’ici! Il y a plusieurs boutiques au Québec qui vendent à bon prix et ont souvent des jeux qui ne sont pas en stock dans de plus gros commerces. Pour en nommer quelques-uns, il y a La Revanche, Jeux Ludold, Kafee Dragon, Boutique Randolph, La Soirée d’Geek, Le Joker, La Cage aux Trolls, Le Dé Dodu, Boutique Griffon… Sinon, il y a évidemment L’Imaginaire, plus gros, mais tout aussi local.
  2. Consulte le site BGG pour en savoir un peu plus avant d’acheter un jeu. Tu peux voir combien il est noté, le nombre de joueurs requis/conseillé, les avis, etc. Des groupes de passionnés sont aussi sur Facebook avec des conseils et des propositions en tout genre (Jeux de société Qc, Meeple Qc – Jeux de société)
  3. Louer des jeux! Bein oui, comme dans le temps du Superclub avec tes VHS de Disney! Il existe des Ludothèques, des cafés/pubs ludiques et même carrément à la bibliothèque où tu peux louer des jeux. Tu l’essaies, tu l’aimes, tu l’achètes. Tu l’essaies, tu l’aimes pas, t’en essaies un autre.
  4. Écoute des vidéos qui présentent les jeux. Découvre la mécanique, les composantes, les règles. Ça aide à se faire une idée et savoir à quoi s’attendre. Moins de chance d’être déçue. J’aime bien Before You Play, Es-tu Game, Ludochrono de Ludovox, L’École du jeu et La ludothèque de Vincent et Mister Lou. Tu peux aussi en tester certains sur Board Game Arena, qui a adapté des versions en ligne!
  5. Budget limité? Opte pour des jeux usagés. Tu peux trouver des trucs super intéressants à moindre coût et dans un état impeccable. Les vrais joueurs traitent leurs jeux comme des bijoux. J’ai acheté des jeux à près de 30% moins cher que sur le marché et ils n’avaient été utilisés qu’une seule fois…!
  6. Il est possible que si tu commences, tu aies de la misère à arrêter. Surtout si tu as la chance d’avoir un partenaire de jeu. Faut pas avoir peur, c’est normal (j’essaie de me convaincre!).

Mon top 5 de jeux en solo et/ou duo!

Takenoko ($$$)
Tu places des petits bambous dans une bambouseraie, avec un jardinier et un panda. Très cute et très relax comme jeu! Même si c’est un jeu pour enfant, crois-moi que tu ne pourras pas résister.

Tsukiji ($$)
Facile à comprendre! Le jeu met en scène un marchand de poisson au Japon, et on doit miser sur la valeur des poissons. Attention, la fin de la partie peut tout changer!

Wild Space ($$)
Le mode solo est super intéressant, ce qui en fait un de mes coups de cœur. Tu dois monter le plus gros et efficace équipage pour t’aventurer sur de nouvelles planètes. Un jeu de cartes et de combos simple et efficace!

Century : la route des épices ($$$)
Un jeu de cartes qui implique des épices comme la cannelle, le safran et le curcuma, sous format de petits cubes, et tu dois acheter celles-ci en tentant de faire le plus de points possible!

Century: la route des épices – Photo: https://islaythedragon.com/

Forbidden Island ($)
C’est en mode coopératif que l’aventure se passe et vise à sortir d’une île avec quatre trésors, avant que le tout soit complément englouti. Chaque décision compte pour que tous en sortent vivants!


J’aurais pu en proposer une tonne d’autres (Watergate, Ticket to ride, Carcassonne, Imothep Duel, L’île aux chats, New York Zoo, Patchwork, Pandemic…) mais j’ai fait un gros effort pour me limiter à cinq.

Possible qu’en ayant essayé quelques-uns de ceux mentionnés précédemment, tu comprennes rapidement ma folie des jeux! Maintenant, j’ai juste hâte de pouvoir voir plus de gens et qu’on s’organise des parties entre amis pour socialiser avec une bonne bière…

ou un thé!